Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il faut trouver du temps pour ses désirs sexuels

Témoignage d'internaute trouvé sur femina - 16/01/10 | Mis en ligne le 15/03/12
Mail  
| 165 lectures | ratingStar_229400_1ratingStar_229400_2ratingStar_229400_3ratingStar_229400_4
Quand tu dis: "Nous voilà donc arrivé à la conclusion : Pour du plaisir il faut du désir. Et pour du désir il faut un peu d'imagination et donc un peu de temps. Femme par pitié! Arrête de travailler pour gagner moins que les autres et passer moins de temps avec ta famille et oublier d'être sensuelle le soir venue." Tu as tout juste, la vie, ou plutôt LES VIES de la majorité des femmes (pas toutes ok) de nos jours les accaparent trop pour qu'elle aient le temps nécessaire pour une vie sexuelle satisfaisante. Après l'usine ou le bureau, il y a les enfants, la cuisine, le ménage, le linge à laver, le repassage, etc... et ça ne leur laisse pas beaucoup de temps pour les galipettes. Ou alors, bien souvent vites faites, le matin pour faire plaisir à Monsieur qui comme tous les hommes a un gros désir au réveil. C'est vrai qu'un Maman à la maison peut s'y réaliser, et être disponible pour son "Superman". Et surtout s'occuper des enfants, les éduquer, faire en sorte qu'ils soient polis, qu'ils aient des valeurs, qu'ils sachent vivre en Société sans toute cette violence. Mais voila ....... Arrêter de travailler ? Bien sûr c'est une solution mais bien souvent impossible pour les jeunes couples. Comment arrêter de travailler quand il ne rentre que 2.000 ou 2.500 euros par mois et que le loyer et les charges de l'appartement en prennent la moitié quand c'est pas plus. Nous ne sommes plus en 1950, et la Société a changée. Le pouvoir d'achat de la plus part des salariés à beaucoup diminué. Je suis comptable en retraite, j'ai fait des payes de 1981 à 2002. Depuis la désindexation des salaires, sur le SMIC, qui a suivi le blocage des salaires de juin 1982, par le gouvernement Mauroy, le pouvoir d'achat des salariés c'est cassé la figure "gravement"
  Lire la suite de la discussion sur femina.fr


229400
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages