Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai choisi d'aller voir une prostituée

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 1360 lectures | ratingStar_84295_1ratingStar_84295_2ratingStar_84295_3ratingStar_84295_4

Je suis marié depuis 12 ans et je ne couche avec ma femme qu'environ 1 fois par mois depuis pas loin de 10 ans. Regardez autour de vous le nombre de couples qui divorcent : vous croyez que leur sexualité de ces dernières années a été mirobolante ? Ma femme est en tout point identique à la votre : épouse parfaite, mère parfaite, amante nulle. Même quand elle daigne se donner, elle n'a aucune fantaisie. Une vraie planche à pain. Je sais maintenant que pour retrouver les ébats du début ce ne peut être qu'avec une autre partenaire.Le sujet est tabou à la maison, dès que je l'aborde elle se ferme. Pas question non plus d'aller voir un spécialiste. Elle sait que le problème vient d'elle, mais pas question de consulter ou de la tromper. Si elle se sait cocue, elle divorce (c'est ce qu'elle dit). Paradoxalement, elle sait tellement qu'elle est nulle au lit qu'elle soupçonne d'être trompée. Elle ne l'est pourtant pas. J'ai sondé quelques copains mariés depuis une dizaine d'années, j'ai compris à mots couverts qu'ils vivent la même chose de leur côté. Ma femme à moi a été une amante parfaite jusqu'à ce que sa situation avec moi soit sécurisée. Dès que j'ai atteint le stade où cela aurait été difficile pour moi de faire marche arrière (enfants, maison, patrimoine, etc) , elle a arrêté de faire ce qui ne lui plaisait pas. Je n'ai rien vu venir. Je ne me plains pas parce que je pense que je suis un cas général et non un cas particulier. J'arrive à un age où mon problème a 3 solutions possibles : soit j'en prends mon parti et je continue à me satisfaire quasiment que tout seul jusqu'au bout, soit je divorce en prenant bien soin de ne m'engager avec personne par la suite (en tout cas pas jusqu'au point de non retour) , soit je joue le même jeu qu'elle en lui faisant des sourires par devant et en la trompant par derrière. C'est cette dernière solution que j'ai choisie, car d'une part je ne veux pas être séparé de mes gamins que j'adore et d'autre part elle reste une épouse agréable (hormi son problème) et sera parfaite quand mes hormones se seront calmées avec l'age. Il est vrai qu'à ce stade, elle m'aura bien pris pour un con et moi aussi ; -) Cela mettra du piment dans nos relations. Je suis donc actuellement dans la phase où je me prépare psychologiquement à aller voir une prostituée (je préfère cette solution a prendre une maitresse, j'ai un problème à la maison je n'ai pas envie d'en avoir un autre à l'exterieur ! ). La préparation psychologique est nécessaire car d'une part il n'y a pas de prostituées près de chez moi (province, donc obligé d'attendre un déplacement pro sur Paris) et d'autre part une pensée me terrifie : j'ai peur d'aimer tellement cela (après tant de diète) que j'en devienne accro. C'est triste d'en arriver là car je pense qu'on tient toujours beaucoup l'un à l'autre. Je préfèrerais 1000 fois avoir une sexualité épanouie avec ma femme que de faire ce que je m'apprête à faire.C'est la vie.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


84295
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages