Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'arrive pas à resister à la sensualité de ma patronne

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 342 lectures | ratingStar_229799_1ratingStar_229799_2ratingStar_229799_3ratingStar_229799_4
-Commence par enlever ta chemise, tu vas labîmer, enfile ce tablier et suis moi.. Un peu inquiet, mais bien obligé je la suis ! Ce cul, bien en chair avec des hanches sensuelles qui roulent dun coté à lautre à la cadence de ces pas qui claque sur le sol blanc de la cuisine du bar . En la suivant, et me demandant à quelle sauce jallais être manger ; jai tout le loisir de la regarder et de me faire une idée de chaque mm de sa peau légèrement halé. La chaloupe de ses reins na dégale que la caresse de ses boucles sur sa nuque. Parti dans mes fantasmes les plus fous je ne remarque même pas quelle sest arrêter devant le bac à plonge : -Tient commence là jarrive ! Fais attention, leau est bouillante je voudrais pas que tu ne te brûles ! Elle me saisi par les hanches et me retourne face à la plonge et donc dos à elle. Je sens dun coup sa chaleur contre mon dos nu quand elle me prend dans ses bras ; une main sur lun de mes tétons et lautre sur ma queue bien à létroit dans mon pantalon ! -Si tes sage je tapprendrais mes petits secrets ! Puis elle séloigne en me mettant une tape sur les fesses.. Mon corps complètement à la merci de mon désir ressent encore lempreinte de ses mains et je dois avouer que je trouve finalement la situation fort drôle et intéressante !!!! Je commençais donc à laver quelques verres quand elle revint les bras chargé dun plateau plein de verres de mille couleurs ! -Toi tu laves et moi je te dis comment faire tous ces cocktails et si tes pas sage : un coup de baguettes ! , dit-elle en enlevant celle qui retenais ces cheveux Elle est magnifique bandante à souhait : une poitrine généreuse bien remontée dans son bustier ,son cul divin moulé dans son jean noir et ces cheveux maintenant en cascade sur ces épaules et autour de son visage.. -Bon commençons : dis moi ce que tu en pense -De q !! Toujours derrière moi elle enfonce un de ses doigts trempés dans ma bouche -Un goût dalcool mais surtout de fraise . -Pas mal mais cest pas tout attends tu va voir de nouveau elle plonge un doigt dans la boisson et passe sa main sous le tablier pour me faire couler quelques gouttes sur mes tétons Je brûle littéralement. -Regarde ça coule pas, cest onctueux voir mousseux tu ne trouve pas.. Dit elle en détachant mon tablier. Je ne peux plus rien dire, plus rien faire ; je suis comme pétrifié de désir, ma queue me fait mal, jai envie de lui dégrafer sauvagement son bustier et commence donc à avancer ma main vers elle -Non non non, attention je suis ta patronne maintenant me dit elle dun air coquin avant de lécher le goutte à goutte sur mon torse Je me laisse faire , grisé par le plaisir de sa bouche gourmande qui a depuis longtemps dépasser le stade des gouttes , elle me bouffe littéralement le corps tantôt me léchant à pleine langue , tantôt me mordant légèrement ou me titillant du bout de sa langue Puis dun coup dun coup elle sempare du pommeau de la plonge pour me rincer à grande eaux.. -Bon suivant ! Leau chaude sur mon corps me procure une sensation électrique et me fait lâcher un râle de plaisir bien malgré moi ! -Maintenant que tu es trempé enlève le bas fis t-elle naturellement en enlevant à son tour son bustier libérant ainsi sa lourde poitrine ! Je mexécute et me trouve maintenant en caleçon ! -Non enlève ça aussi, me dit elle en tirant sur mon caleçon et en me donnant un coup de baguette sur les fesses. -Attends je sais pas ce que tu veux me faire mais je suis pas de ce genre, répliquais-je! -Ah bon et de quel genre parles tu ? Celui qui ne paie pas ses consommations ! Me fit-elle ironiquement ! -Enlève ça , elle me redonne un coup de baguette Elle attrape un autre verre, bleu celui là -Ca cest facile il y a du curasso ! -Ah oui et quoi dautre !!!!! Elle renverse le verre sur sa poitrine Le liquide bleu sinsinue partout sur son corps entre ses seins, sur son nombril, entre ces jambes et sur sa chatte encore moulée par le jean noir ! Des gouttes tombent une a une depuis le bout de ses tétons dressés ! -Va y, gouttes me dit-elle ! Je ne me fait pas prier, me saisi de ces 2 seins et commence à en lécher le bout ! Lodeur de lalcool avec celui de son parfum fruité me rend dingue..et javenture alors une de mes mains entre ces jambes, jai juste le temps de sentir la moiteur de sa chatte avant de prendre un autre coup de baguette.. -Bon ça suffit ! Un peu en colère suite à la douleur du coup de baguette mais terriblement excité je décidai que cette patronne abusive méritait bien un leçon.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


229799
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages