Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis une femme

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 979 lectures | ratingStar_29693_1ratingStar_29693_2ratingStar_29693_3ratingStar_29693_4

20h00 On sonne à la porte, c'est lui, il tient dans sa main un petit paquet rouge avec une ficelle Jaune, "tiens c'est pour toi" me dit-il en m'embrassant. J'ouvre se paquet et y trouve une bague, remplie de joie je lui fait un tendre baiser, puis il la met à mon doigt. Elle est maginifuqe simple avec un petit coeur rose.

Il me regarde alors "tu es magnifique dans ton tailleur" son regard se porte sur mes seins, descend le long de mon corps, il me fait tourner, "tu as des fesses sublimes et des jambes… se mord la lèvre, bref, allons y.

Sans un mot je prend mon sac posé sur la table basse et m'apprête à fermer la porte. Il m'observe de dos, je suis intimidée, mes pensées s'envolent sur la fin de la soirée, comment lui dire lui faire comprendre…

Dans l'ascenseur il se colle à moi et m'embrasse fougueusement, sa main ouvre ma veste, carresse mes seins, il ne remarque meme pas mes nouveau dessous, je lui rend son baiser et me colle plus contre lui pour sentir l'effet que je lui procure. "Ton parfum m'envoute, ta peau est douce… " lascenseur s'ouvre et nous nous dirigeons dehors, il marche derrière moi. Arrivé à la voiture je m'assies toujours sans rien lui dire, il n'y a personne dans le garage, il met la cles sur le contact se tourne vers moi "tu as de nouveau dessous ? " -oui, je peux ? Il déboutonne de nouveau ma veste et observe le soutien "il met tes seins en valeur, je ne sais pas si je pourrais me retenir plus regarde l'effet que tu provoques chez moi, il prend ma main et la pose sur son sexe déjà bien dur, je m'approche et lui susurre, "moi aussi j'ai une surprise pour toi mais il te faudra attendre la fin du repas", tout intrigué il me regarde, je pose un baiser sur ces lèvre tout en carressant sa verge, -dis moi quel est mon cadeau ? "-non tu devras attendre toutefois, voici un avant gout, je déboutonne son pantalon et me penche doucement sur sa verge maintenant droite face à moi, elle semble m'appeler, sans pudeur je la sent, la carresse de mes deux mains, lèche le gland, ferme les yeux et l'enveloppe doucement de mes lèvres, ma langue s'insère dans son conduit, en fait le tour, je mordille son gland, soupèse ces bourses, accompagné par le mouvement de ma main, ma bouche se fait chatte, cela m'excite, sa voix, son souffle, il est surpris agréablement surpris.

"Hooo, si tu savais combien de fois j'en ai révé, tu es si douce, sa main malaxe mes seins, descend le long de mes cotes et arrive sur ma cuisse, je ne peux m'empécher de frémir, je suis si impatiente que ces doigts carressent mon intimité…

Je me redresse, tout en le masturbant de ma main, ces yeux replongent sur mes seins, ils petillent, il avance sa main plus haut sur ma cuisse, se dirige vers ma grotte mais tu mouille déjà beaucoup tu es toute excitée regarde toi, tes mamelons sont dure et ton clito, je peux - vas y, afin de lui facilité la tache j'écarte mes cuisses, il voit alors mon string, "hahah, magnifique, tu es + que magnifique ce soir, tu as quelque chose de changer", iltouche alors mon sexe au travers du string, plonge ensuite c'est doigts dans mon intimitée, t'es bien mouillé ouii, tu aimes que je te carresse comme, sans attendre ma réponse il écarte les grandes lèvre et appui sur mon clito, une immense chaleur m'a envahi, je me suis mise à gémir involontairement, je ne pouvais plus attendre ni me retenir, j'ai tenu sa main et appuyée plus fort… "tu as envie se soir de t'offir à moi c'est sa" me dit-il en souriant, je ne peux lui répondre ces doitgs titille mon clito, mes yeux sont fermés dans un soupir je lui avoue alors…

Soudain il arrète, surprise, je le regarde en reprenant mon souffle,"on va manger dabord ensuite tu m'offriras ton cadeau si tu le souhaites toujours. Mais je ne voulais plus manger, si je te donnais ton cadeau maintenant se ne serais pas mieux ? Dis-je en baissant la tête, un long silence se fait suivre, puis il éteint le contact et ouvre sa porte, "c'est comme tu le souhaites ma chérie"…

Retour dans l'ascenseur, cette fois c moi qui l'embrasse pose ces mains sur mes fesses, carresse sa verge, ma langue cherche la sienne, donne moi ta langue, il la sort, je la suce, joue avec, et lui il observe, se laisse faire…

Une fois la porte fermée, il redevien entreprenant, passe sa main sous ma jupe son doigt guidée par ma mouille pénètre de nouveau mon intimité, il me pousse légèrement contre le mur, pose son front sur mon cou et me doigte, son autre main enlève ma veste, je me laisse faire, il lèche mes épaules les embrassent, les mordilles, monte vers mon cou, mais cette main me fait perdre mes moyens je sens mon clito se durcir, il n'arrête pas, soudain prise de panique, je la repousse, "laisse toi aller n'ai pas peur, se sera bon tu verras, je te promet de faire attebtion"… toutes ces phrases pour me rassure, mais je continu, alors il tient ma main, et accélèr le mouvement, je ne pouvais plus parler, juste fermer les yeux et attendre enfin se moment magique, "ton clito est bien dur, regarde comme tu es excitée, regarde come c'est bon, moi je bande de te voir comme j'ai envi de toi de te voir enfin jouir sous mes carresses"…

Tout en parlant je l'entend qui se déboutonne, son pantalon glisse sur ces jambes et je la sent, la sur ma chaire, sur mes fesses, il 'immisce entre mes fesses,"non pas sa", "chut fais moi confiance",il titille + encore mon clito, g l'impression qu'il roule entre cesq doigts, soudain il ralenti, m'embrasse de nouveau mes jambes n'en pouvaient plus, il fallaitque je m'assied, et c la que je l'ai senti il se tenait à mes seins, il avait juste écarté mon string, nous étions debout la devant la porte, contre le mur, et si quelqu'un dehors nous entendait et si sa fait mal, je n'eus pas le temps de réagir car il avait recommencer à triturer mon clito et commençais son ascencion vers mon vagin, il me triturer en bas, me pincer les mamelons et me mordillais le coup, alors à ce moment la il ma pénétré, d'un coup alors que j'étais dans l'extase, la douleur fut soudaine mais brèves car j'ai jouie en meme temps, accrochée au mur, j'ai un peu criée, "tu m'ecite encore plus comme sa ", je veux que tu jouisse encore et avec mo cette fois d'accord, j'avais meme pas le temps de reprendre mon souffle qu'il me limais déjà fort bien (je suis de nouveau excitée rien que dit repensée je mouille de nouveau) …

Notre plaisir arriva vite car il était m'a t-il dit tres excité déjà, il à commencé à jouir un peu avant moi et voyant que je résistais a toturé mon clito qui ne lui à pas resisté…

Quand se fut fini, lorsqu'il se retira, nos liquides mélangés coulaient sur ma cuisse, j'avais alors énormément envie de faire pipi, dans les toilettes il me dit de le laisser faire, "comment faire pipi et tu me regarde pas question" -mais pas dans les toilettes dans la salle de bain, s'il te plait, -je dit oui j'enlevais alors la jupes le string et me mit dans la baignord comme pour prendre un bain, il se plassa devant moi et recommença à jouer avec mon clitoris, mais je pourais pas pisser en meme temps, "ferme les yeux et laisse toi aller tu verras", je fit se qu'il dit, je me suis concentré sur mon pipi qui ne se fit pas prier, je vous promet que j'ai jouie fort, encore plus fort qu'avec lui, ma pisse chaude coulait sur mon vagin et lui roulai mon clito entre ces doigts je n'y ai rien compris mais en l'espace d'un moment la lumière avait disparue et mes forces avec elles… Tu es vraiement trop bonne, -je lui souriait betément, m'as t-il fais remarqué, et jusqu'à présent je sourie toutjours aux anges…

Maintenant je vous laisse, il est couché à coté de moi et viens de se réveiller, je vous raconterais la suite de la soirée demain ainsi que la matinée.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


29693
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages