Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le rendez-vous...premiers émois

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 542 lectures | ratingStar_36022_1ratingStar_36022_2ratingStar_36022_3ratingStar_36022_4

Je suis arrivé sans bruit derrière toi. En fait jétais là depuis longtemps à savourer le regarde des ces mâles sur toi tu sais petite ?

Ja posé mes mains sur tes épaules et toi tu as ployée aussitôt la tête, et de ce geste j'ai tiré tout à la fois le plaisir de te voir moffrir ta nuque a mes baiser et ta soumission implicite. Dehors, il me semblait que le génie de la Bastille, perché tout en haut de ce phallus de métal, ne regardait plus que nous, au contraire de tes voisins de terrasse, visiblement déçus de te savoir… prisedéjà conquise.

Assis a côté de toi, ma jambe contre ta cuisse, je tincite à venir te frotter à moi, à laisser ma main sinsinuer sous ta veste deboutonnée pour aller tâter tes tétons saillants au dessus du bustier. Sous la vague de désir que cette caresse éveille en toi tu ne résistes pas à glisser ta main sur ma cuisse jusqu'à effleurer la protubérance tendue sous mon jean.

Je me relève et te saisis par le poignet pour tentraîner dans la salle du bar, puis plus loin. Devinant dun coup mon idée tu résistes un instant, mais ma traction se fait plus forte plus impérieuse. Oui, je te pousse dans les toilettes femmes, dans un des deux placards exigus où trône une cuvette demail blanc. Sans même refermer la porte je tordonne de trousser ta jupe et de ty asseoir cuisses ecartées sur ce ventre qui luit denvie, malgré la honte qui tenvahit. Caresse-toi petite, avoue- moi que tu aimes celaautant que moi. Relève ta tête et regarde moi !!!

Je sors ma queue devant tes tes yeux brillants de honte et denvie melées. Je sais bien que cet aveu denvie, ce pieu de chair dressé pour toi va faire taire en toi toute pudeur. Ta bouche souvre et sapproche mais je te repoussenon petite ouvre toi dabord. Jje veux te voir te donner ton plaisir, je veux sentir cette envie monter en toi. Jamais tu ne tes senti aussi femellea te caresser ainsi assise sur ces toilettes, le lieu, les odeurs, rien de tout cela ne tarrête tant ton envie se fait brute, évidente.

Tes tu déjà ainsi touchée, tes tu déjà ainsi doigtée le con, massée les seins devant la queue dressée dun homme ? Si tu te voyais seulement làla jupe a la taille, cuisses ouvertes au delà de lobscène et seins glonflés !!!

Jadore te voir comme cela, tu sais tu le sens. Sans te toucher, je veux guider la montée de ton plalsir, je laccentue en me branlant devant toi et tu vois ma main aller et venir sur ma hampe tendue, et tu vois mon index tracer tout doucement le chemin de ma veine… de mes couilles à la pointe de mon glandtu gémis en suçant ton doigt mouillé de ton envie .
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


36022
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages