Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon 69 pour la Saint Valentin

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 916 lectures | ratingStar_125274_1ratingStar_125274_2ratingStar_125274_3ratingStar_125274_4

J'embrasse lintérieur de ses cuisses à partir du genou et je remonte, un coup à droite, un coup à gauche et je vais jusquà effleurer son sexe luisant. Mes baisers sont de plus en plus précis. Je passe mes bras sous ses jambes, je saisis son bassin. Elle écarte encore un peu plus ses cuisses. Huuuuummm, la vue est magnifique et lodeur des plus attirantes. Oui, il faut lavouer, jaime sentir le sexe dune femme dans pareille situation. Après, pas de doute, on a envie dy goûter. Lol Calmement, doucement, mes lèvres se posent sur lintérieur de ses cuisses, juste au niveau de larticulation jembrasse cette petite zone allant tantôt plus vers la cuisse tantôt plus vers son sexe et ses grandes lèvres. Elle narrête pas de se tortiller sur le lit. Huummmm. Quand je sens quelle est terriblement excitée ce qui ne tarde pas, en plus elle essaye de saisir ma tête pour me lenfouir sur son sexe je pose ma tête juste au-dessus de son sexe. Je le frôle du bout de mon nez. Je pose mes lèvres une dernière fois à coté et sans quelle sy attende je prends en quelque sorte une grande respiration et avec ma bouche je saisis ses grandes lèvres et hop je lui fais grâce dun grand coup de langue sur toute la longueur de son sexe. Un vrai bonheur surtout quelle était toute mouillée. La sensation est extraordinaire pour tous les deux. Jallonge mes bras pour caresser sa poitrine ma tête totalement enfouie dans son sexe. A ce moment ma langue ne sarrête plus de la lécher. Je me délecte de chaque parcelle de son intimité. Mais rapidement mon attention se porte sur son clitoris. Ma langue se promène entre ses grandes lèvres, à sa recherche. Cest comme ci je la fouillais de ma langue. Et quand ma langue tombe dessus. Je le devine tout de suite. Sa réaction est sans équivoque. Sa respiration monte dun cran. Elle fait même quelque petit cri à chaque passage de ma langue. Alors, juste avec le bout de ma langue, je lui donne des grands coups de langue, lentement, sur toute la longueur et je regarde chacune de ses réactions. Je joue de son plaisir. Elle est de plus en plus humide et je ne peux mempêcher dapprocher mes doigts de son petit bouton dor. Avec le bout de mes doigts je commence à appliquer une pression plus ou moins forte sur son clitoris. Quand celui-ci se retrouve entre mes doigts je le saisis entre mes lèvres pour mieux le sucer comme un bonbon ! Et sans plus attendre japproche un doigt de son petit trou et je le fais glisser lentement dans son vagin. Elle est si excitée que ce dernier rentre sans peine. Tout en continuant de la lécher, lui sucer, lui titiller son clitoris, je la pénètre avec douceur, avec des mouvements amples et surtout avec un voir deux doigts. Tout à coup, elle me dit vient et ce à plusieurs reprise. Elle veut vraiment que je la pénètre. Je me redresse. Saisit son visage avec mes mains, les fait glisser sur son cou et je lembrasse langoureusement jen profite ensuite pour glisser mon index dans sa bouche cest très cliché mais jadore la voir avec mon doigt dans la bouche. Elle accepte de le sucer avec grand plaisir et beaucoup dentrain. Pendant quelle ne suce le doit et que nous nous échangions quelques baisers, ma main continue de la caresser, mes doigts glissent entre sur sa vulve, jarrive à pénétrer son vagin du bout des doigts et elle a enfin réussi à saisir mon sexe à pleine main. Je saisis ça main et je lui fais un petit signe de la tête que non, pas avec les mains. On séchange de grand sourire et elle décide de se pencher en avant ou plutôt de se pencher au-dessus de mon sexe tendu. Je suis à genou sur le lit, mes fesses sur mes chevilles, le sexe bien droit et ma femme tend la main, le saisit doucement, approche sa bouche et lengloutit tout entier jusquau fond du palais. Une fois ses lèvres sur la base de ma verge, elle ferme sa bouche, pose délicatement ses lèvres sur ma… chaude et remonte lentement jusquà mon gland. Elle est littéralement en train de mavaler le sexe. Elle saisit ensuite mes bourses dune main, les malaxe délicatement, les fait rouler entre ses doigts et sa bouche continue de me sucer tout en longueur. Cest terriblement bon et délectable. Comme elle est penchée, mes mains peuvent caresser son dos courbé, ses fesses. Jessaye dattraper un peu mieux son cul pour lapprocher de moi, des mes mains car j'ai terriblement envie de continuer mes caresses sur son sexe et pourquoi pas dans son vagin. Elle sent que jessaye de lattirer vers moi. Elle résiste. Se relève et pose ses mains sur mon torse, me saisit un bras et me bascule sur le coté et vlan me voilà quasiment sur le dos, allongé sur le lit. Mais elle nen a pas pour autant lâché mon sexe de sa main. Elle reprend sa fellation experte sur mon sexe qui nen demandait pas tant quoique ! Je la regarde faire, concentrée, appliquée. Sa tête monte et descend régulièrement, en rythme. Parfois lentement parfois plus vite. Mais surtout elle nen perd pas une goutte. Sans que je dise ou ne fasse quoique ce soit elle menfourche le visage avec ses jambes ! Place correctement ses genoux de part et dautre de mon visage. J'ai ses cuisses chaudes le long des oreilles. Et une vue magnifique sur son sexe, sa vulve, son petit trou son sexe est luisant, humide, rouge. Appétissant. Je passe mes bras de telle sorte que je puisse attraper ses fesses. Cest chose faite. Alors il ne me reste plus quà la diriger pour quelle pose son sexe sur mon visage ma bouche, ma langue. Au même moment, je sens sa langue entourer mon sexe et me sucer goulûment je fais un soubresaut, me redresse aussi sec et ma douche se retrouve aussitôt posé sur sa chatte. Je saisis ses fesses pour lempêcher de bouger et jenfouis ma langue dans son vagin et je la dévore du bout de la langue. Ma langue effectue des mouvements frénétiques, je ne peux marrêter je sens son arrière train se dérober à chacune de mes caresses, à chacun de mes passages sur son clitoris gonflé de plaisir. Je reprends ma respiration, je la sens se ressaisir aussi. Mais elle ne tarde pas à reprendre de plus belle et je crois quelle souhaite moi voir succomber quant à elle, le simple effleurement de ma langue sur son sexe et je lentends crier intérieurement. Elle doit même arrêter de me sucer pour se pincer les lèvres et retrouver ses esprits. Son plaisir est à moi, sa jouissance au bout de mes lèvres et de mes doigts. Comme elle semble se calmer, mais elle poursuit quand même ma masturbation, je glisse un puis 2 et enfin 3 doigts dans son vagin. Et tout en la masturbant rapidement je continue de la lécher. Elle mouille incroyablement. Cela dégouline de partout, mes doigts sont humides, ma bouche aussi je bois son jus parfois elle lève ses fesses pour minimiser mes caresses ou son supplice ? Mais elle ne peut sempêcher dy retourner moffrant encore plus son intimité. Mais je narrive plus non plus à cacher mon excitation. Elle me branle tellement, me suçant par moment que là je ne vais plus me retenir longtemps. Je me tourne sur le coté pensant que cela la ferait cesser, mais non, au contraire. Elle continue de se tourner de son coté et cest maintenant elle qui est sur le dos. Mes couilles pendent au-dessus de son visage, ma… tenu au-dessus de sa bouche. Elle embrasse du bout des lèvres mon sexe que joffre de ma main à sa bouche. Je penche en avant pour la caresser un peu mais en fait elle se caresse elle même, intensément si intésemment que je sens quelle sapprête à jouir. Elle attrape de son autre main mon sexe, le masturbe un coup, puis deux mais elle ne va pas assez vite, mon excitation est trop grande… je vais jouir alors je décide de me masturber moi même. Je prends mon sexe à pleine main et me branle sans marrêter elle aussi et au bout de quelque mouvement jéjacule sans la moindre retenu sur elle son ventre, ses seins. Elle crie, moi aussi ma voix est rauque, nos respirations saccadées elle se caresse une dernier fois le sexe ses seins. Je me lève dau-dessus de sa tête, reste à coté delle. Elle me regarde et suce une dernière mon sexe.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


125274
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages