Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

mon fantasme

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1097 lectures | ratingStar_10308_1ratingStar_10308_2ratingStar_10308_3ratingStar_10308_4

Je m'arrete un instant sous le metro aérien… Quand je repasserai par là, ça sera fait, dans quel état je serai ?

Il pleut, je me faufille je rase les murs jusqu'à l'hotel, celui juste à coté du mac do

J'entre je demande la chambre tout est organisé depuis des jours… je rentre dans la chambre… ça sera ici que ça se passera pour la premiere fois… je me colle à la porte j'ai la fievre mon corps frissonne deja… je suis en avance pour me preparer et preparer la chambre… j'enleve mon imper j'enleve ma jupe le concierge de l'hotel ne savait pas que je n'avais qu'une jupe ! Je ferme les rideaux, j'ouvre les draps du lit, je met des petites bougies sur la table… dans la salle de bain j'ai l'air blanche, soucieuse, mais heureuse… un peu de maquillage, de parfum enivrant… dommage qu'il n'y ait pas de glace integrale pour verifier mon allure… je veux que tu m'aimes et que je te plaise… j'ai mis mes bas, mon porte jaretelles noir, mon tanga noir tout en dentelle, mon bustier noir qui moule mes seins et les rend tout ronds, s'offrant à ton regard et à tes caresses… je m'allonge sur le lit, j'attends… je sens mon coeur battre, comment seras tu ? Auras tu envie de moi ? Je frolle ma fente pour verifier mais elle est si humide que je retire vite la main… c'est à toi de la faire jouir pas à moi… mon coeur bat fort… à moins que ça soit toi contre la porte de la chambre… j'ouvre dans la pénombre.

Et tu es là en costume, tu rentres doucement tu me regardes en souriant… il y a un contraste si erotique entre ton gros manteau, ton costume et ma lingerie… tu enleves ton manteau tu poses tes affaires je te montre génée mes bougies qui scintillent…

Mais deja tu m'enlaces la taille, tu retires mes cheveux de ma nuque et tu y déposes un tendre baiser mais appuyé tu sens mon parfum tu caresses ma taille, mes hanches, ma dentelle… je me retourne, j'enleve ta veste, ta cravate, j'ouvre ta chemise, je caresse ton torse doucement du bout de mes doigts froids… j'ouvre ton pantalon j'enleve tes chaussures tes chaussettes je jette tout ça au loin en rigolant… ton sexe dur a deja reussi à s'echapper par l'ouverture de ton caleçon il pointe fier et fort… tu me dis viens… tu me fais rentrer dans la douche tu prends la pomme de douche, tu fais couler de l'eau brulante sur mon corps, sur les bas… tu te douches et moi je ne regardes que les gouttes qui perlent sur ton torse… ma lingerie me colle à la peau, tu m'enleves mon bustier et tu me regardes dans cette demi nudité… tu t'approches tu me touches la fente qui n'en peut plus tu glisses un doigt puis deux… lents mouvements… je tiens fermement ton sexe entre mes mains je te caresse les fesses je les griffe d'envie… tu me retourne dans la douche tu met mes mains sur le mur humide et chaud, tu ecartes ma culotte et tout doucement tu glisses ton sexe entre mes fesses, tu le glisse dans mon trou et je sens ton gland si gros, si dur me penetrer lentement… puis de plus en plus vite… mes mains glissent sur le mur, ta main tient un de mes seins, l'autre ma hanche et tu me prends là dans cette douche violemment par derriere… tu tiens mes cheveux, ma nuque, tu caresses mon dos, mes reins, mes fesses… je glisse je m'evade je me perds en gemissant… tu fais des va et vient je sens tes boules taper contre mon sexe tu me prends avec rage sans un mot j'ai de la peine à retenir les cris seul le bruit de l'eau se fait sentir… tu me jouis dans le sexe, sur la fente, sur les fesses… je suis presque decue de ne pas avoir eu d'orgasme… mais tu me glisses deja la pomme de douche entre les jambes pour laver ton jus… tu sors tu me sors tu m'essuies doucement ma lingerie est trempee, mes bas me collent aux cuisses… ton sexe est encore dur et a encore envie tes cheveux blonds sont trempés…

Tu me mets les mains sur le lavabo et devant le miroir tu me caresses les seins, tu souffle dans ma nuque des cochonneries je souris et j'ai envie de toi… tu glisses ton doigt dans mes fesses, et un autre dans la fente… tu me demandes ce que j'aimerai maintenant… tu me regardes me mordre les levres au sang…

Tu m'entraines dans la chambre… tu m'accroches au lit avec ta cravate… tu montes mes jambes bien haut en glissant sur les bas… j'ai vraiment la fievre j'ecarte les cuisses tu ecartes ma culotte et tu te mets à lecher goulument ma chatte tu mets la langue dedans, avec un doigt alors que l'autre continue à me penetrer par derriere… tu glisses ton sexe dans le mien tout doucement mais ça glisse tellement que tu me donnes un grand coup de reins… tu es chaud et bestial, puis doux et tendre j'ai du mal à suivre je me perds je m'oublie dan tes mains… tu me caresses les seins tu me laboures je te serre la taille de mes jambes… je crie j'en peux plus je ne sais plus où je suis… j'ai l'orgasme de ma vie je me tiens au lit je crie et tu continues à me secouer… quand je redescend un peu sur terre tu te retires et tu me prends par la nuque tu m'embrasses les seins, je te prends le sexe dans les mains je te suces goulument à mon tour… tu me dis doucement ça va venir sinon en souriant… mais je n'ecoute deja plus elle est toute entiere dans ma bouche je la suces fort, je la leche avec ma langue je te branles avec mes mains… tu te mets sur les genoux et tu gemis… tu la prends et tu la secoues toi meme pendant que je la leches… je l'allonge sous toi et je te laisse me penetrer la bouche… tu choisis le rythme je me l'enfonce profondement… tu adores et tu gemis fort… tu me caresses le clito mais il est encore dans les vapeurs de l'orgasme… et tu cries fort tu l'enfonces dans ma bouche j'ai l'impression que je vais etouffer mais j'aime te sentir ainsi en moi tu regardes ton sexe rentrer et sortir de ma bouche tu jouis dedans, sur mes seins le liquide chaud coule sur ma nuqu, mon ventre… tu me leches tu me mords tu ne dis rien…

Tu te leves doucement tu vas te rincer, tu te rhabille doucement… moi aussi je renfile mes vetements, j'ai encore ton gout dans ma bouche… je reprends mes bougies… toute la chambre sent le sperme, l'amour bestial… on se separe en sortant de la chambre tu m'embrasses goulument collée au mur, tu me donnes une petite claque sur les fesses tu me dis à ce soir pour chatter… et je repare heureuse et belle, assoiffée de ton corps, pensant deja à la prochaine fois… pendant le metro passe en faisant un bruit d'enfer sur le pont aérien…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


10308
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages