Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Nouvel an entre amis

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1585 lectures | ratingStar_28433_1ratingStar_28433_2ratingStar_28433_3ratingStar_28433_4

Il est minuit passé. Les 15 invités viennent de sembrasser, sur la bouche tradition oblige, pour se souhaiter une joyeuse et heureuse année. Tout le monde est un peu joyeux, suite à ce début de soirée bien arrosé. Cest au moment où lambiance redescend un peu que Olivier, le seul célibataire présent, nous propose un jeu de gages. Quelquun tire au sort un gage, les garçons, yeux bandés, vont pêcher une fille et réalisent le gage. Ce nest quaprès quils pourront enlever le foulard qui leur empêche de reconnaître leur partenaire.

Olivier tire au sort vous devez plotter votre partenaire à travers son T-shirt et la reconnaître grâce à sa poitrine. Tout le monde est un peu gêné et surpris car pas habitué à ce genre de jeu. Sabine pourtant arrive facilement à nous convaincre dessayer, vous verrez le plaisir suivra .

Les yeux bandés, je me dirige vers le centre du salon. Tous les meubles ont étés rassemblés contre les murs pour plus de facilité. Mes mains tombent rapidement sur un corps féminin. Je mattarde un peu sur ses épaules frêles et commence à descendre le long des bras. Je sens lexcitation monter en moi et mon sexe gonfle rapidement. Elle doit le sentir puisque je me trouve derrière elle, collé à ses fesses. Je suis un peu gêné mais je ne me fais pas prier Jempoigne doucement ses seins et commence à les plotter. Elle soupire un peu, preuve que ça lui fait de leffet. Jenlèverais bien son T-shirt si nous étions seul mais je me contente de proposer un prénom Marie ? , puis oui dit-elle. Je tai reconnue et dans son oreille, toujours dans son dos Cà ta plut ? . Son silence ne mempêche pas de lire dans ses yeux quelle aurait bien été plus loin.

Lionel ayant raté son gage, cest à son tour de tirer au sort : vous allez retirer le string de votre partenaire avec les dents ! . Rapidement je me mets à la recherche dune partenaire. Je la trouve et remarque rapidement sa mini-jupe. Ce détail me permet de réaliser quil sagit de Maryline, ma cousine, seule fille portant un si petit bout de tissu ce soir. Elle ne sait pas que cest moi. Encore plus excité quavec une autre, ma cousine étant vraiment un corps de rêve, je me mets rapidement à la besogne. Mes mains montent lentement le long de ses cuisses et relèvent sa petite jupe jusquau début de ses belles fesses. Je la fait pivoter et me retrouve avec mon nez devant don cul. Mes mains à sa taille, je mords dans son string et le fait lentement glisser le long de ses jambes. Jen profite en passant pour poser mes mains sur son cul. Jattendais en secret ce moment depuis très longtemps. Mais cest elle qui met un terme à ce rapport en disant Fabian ? . Elle mavait également reconnu dès le début.

Troisième gage, Sandrine nous propose que les filles fassent un strip-tease sur les garçons étant assis sur une chaise. Pas question de toucher, les filles devant sarrêter quand elles se retrouvent en sous-vêtements. Je me dirige vers une chaise et bande mes yeux. Une fille en pantalon vient sasseoir sur mes genoux et commence à frotter ses fesses contre mon sexe. Il ne lui en faut pas plus pour gonfler et doubler de volume. Je le sortirais bien de mon pantalon mais mes mains sont liées à la chaise. Elle se retourne alors et enlève son T-shirt puis vient coller sa poitrine contre la mienne. Elle remonte ensuite et je me retrouve alors avec ses 2 gros ballons dans le visage, en train détouffer. Sandrine ne participant pas à cette épreuve, il ne peut sagir que dAurélie. Elle est un peu enveloppée, mais elle à une poitrine denfer quelle ne se gêne pas dexhiber de temps en temps. Elle enlève son pantalon et vient frotter son string contre ma poitrine. Il est tout mouillé et jentends sa respiration saffoler. Elle ne peut alors pas contenir un cri dexcitation qui arrête tout le monde dans son action.

Il nen faut pas plus pour donner une autre dimension au jeu. Sabine, me disant régulièrement, en rigolant quelle me sucerait volontiers, ne manque as loccasion qui se présente. J'ai les mains toujours liées dans mon dos et elle savance vers moi en se mettant à genoux. Sa main remonte dans mon entre cuisses et dégraffe mon pantalon. Elle prend mon membre à pleine main et commence à me branler, découvrant à chaque geste mon gland. Etant impuissant, je ne peux que me laisser faire et apprécier. Elle avance sa langue et commence à titiller ma verge de tout son long. Elle avale alors mon sexe et elle me pompe violemment, tout en continuant à me branler. Je sens mon jus monter et lui demande une pause afin de ne pas tout lacher si rapidement. Nadine vient alors se placer à côté delle et lui glisse la main dans le string. Elle la masturbe, 3 doigts dans le chatte jusquà ce que Sabine explose en criant son plaisir. Les autres regardent ce splendide spectacle, la main dans le pantalon. Nadine retire alors ses doigts et enfourne à son tour ma queue quelle suce parfaitement. Je lui tient la tête pour linciter à continuer et en plusieurs jets, jéjacule dans sa bouche. Sabine vient alors lembrasser afin de recevoir également sa récompense. Le sperme recouvre et dégouline sur leur visage.

Plusieurs petits groupes se forment et disparaissent dans divers coins de la grande maison. La nuit risque dêtre longue.

Je me retrouve tout à coup dans la cuisine avec Olivier, Sandrine, Sabine et Maryline. Collée à la porte-fenêtre, Sandrine est en train de se faire déshabiller par Sabine. Elle lui retire sa longue robe bordeau. Elle porte un soutard et un string noir en dentelles, et elles commencent à sembrasser goulument. Les mains de Sabine sattardent sur lincroyable poitrine de Sandrine, tandis que cette dernière ouvre la braillette du pantalon de Sabine, avant de lui exciter le clitoris à peine caché par un string noir transparent. Pendant ce temps, Maryline est en train de sucer la queue dOlivier, à qui cela na pas du arriver depuis longtemps. Elle le pompe tellement vigoureusement quil lui crache directement sa semence en pleine figure. Maryline lèche le sperme qui lui dégouline le long de la bouche. Je mavance vers ma cousine qui avale tout le foutre éjaculé et lui enlève son pull. Elle na pas de gros seins mais le reste de son corps est parfait. Je me mets derrière elle et lui lèche le lobe de loreille tout en lui proposant de lècher mes doigts. Avec lautre main, je sens ses tètons qui commencent à pointer à cause de lexcitation. Je lui soulève la jupe et abaisse son string afin de libérer son superbe cul. Je lui mets la main dans la fente et commence à lui doigter la chatte, dabord avec 2 doigts puis avec 4. Sa chatte est tellement lubrifiée que je pourrais y fourrer toute une main. Jattrape une banane qui traîne sur la table et lui enfourne le fruit dans sa moule. Elle laisse échapper un long soupir et commence à me lécher goulument. Jeffectue des mouvements de va et vient et je sens que je ne vais pas assez vite pour elle. Ma cousine est vraiment une petite… Avec de lhuile, je lubrifie mes doigts et lui enfonce dans lanus, tout en continuant de la pénétrer avec la banane. Cest alors quelle entre en orgasme.

Sabine est maintenant assise sur une table, le string qui pend à sa cheville, et se faisant sucer le clitoris par Sandrine qui est penchée dans son entre-cuisses. Olivier qui sest remit de ses premières émotions lui baisse son string et lui enfonce son sexe dans sa chatte grande ouverte et la pillonne durement. Cest à peine si elle y fait attention, tellement elle est occupée à sucer sa belle-sur.

Maryline attrape ma… et la malaxe doucement. Je lassied à côté de lévier et lui bouffe la chatte. Sa chatte est trempée et je reçois tout son jus à la figure. Elle continue à gémir et à se toucher les seins, qui pointent complètement maintenant. Je la prends maintenant pas derrière. Ma queue est contre louverture de son vagin et je la frotte doucement avant de la pénétrer. Je rentre juste le gland puis le retire et ainsi de suite. Je sens quelle a envie que jaie plus loin. Je la bourre donc jusquau fond, rapidement et avec force. Elle gueule encore pour que je baise plus fort. Cà a le mérite de fare rappliquer Sabine et Sandrine. Dans un dernier effort, jexplose sur le dos de Maryline. Son dos est recouvert dune flaque blanchâtre, qui dégouline dans sa fente du cul. Sabine vient sy régaler, tandis que Sandrine avale ma… pour en retirer les dernières gouttes de foutre.

Voilà un nouvel an comme je les aime on remettra ça lannée prochaine, où peut être avant.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


28433
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages