Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Petit jeu entre filles

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2454 lectures | ratingStar_10938_1ratingStar_10938_2ratingStar_10938_3ratingStar_10938_4

On te pose la célèbre question : action ou verité ?

Si tu reponds action on te donne un gage a realiser absoluement si tu reponds verité on te pose une question bien intime ou embarrassante et fo q tu répondessssssss !

Pour être tout à fait honnete tout le monde souhaitait eviter plus ou moins Chantal et on se regardait de travers. A savoir la premiere qui nous collait une action avec elle on le lui rendrait copieusement !

Elle est sympa mais communique plus avec les animaux q les humains.

Bref Au début on trouvait les questions assez osées (on avait des cartes toutes faites avec questions ou gages). Embrasse ta voisine de droite sur la bouche. Cest tout con mais on ne se connaissait pas vraiment !!!!! Ou trop justement parfois.

Une fois je devais allonger Chantal par terre et je devais faire semblant de lui faire lamour.

En tout état de cause, lambiance montait ! Tellement quon trouvait les questions trop sages et quon a vite ecrit les notres, bien plus chaudes ! On devait se caresser sous nos vetements, sembrasser le plus sensuellement possible.

Azur tomba sur une question : quelle est ta voisine qui te charme le plus, celle de droite ou celle de gauche ?

A gauche, elle avait la jolie masculine, version garçon manqué dIsa et à sa droite, moi.

A ma grande surprise c moi quelle choisit !

A partir de là j'ai bien dû comprendre q je lui plaisais.

De plus chaque fois quelle devait me donner un gage elle se nommait immédiatement cobaye pour subir mes foudres !

Tres vite, nous avions du mal à nous contenter des actions pour nous toucher !

Le temps fini par passer, passer, passer.

Et le soir au lieu de dormir sagement côte a côte comme cela etait prévu (car elle etait en couple la demoiselle.) On na pu sempecher qqs atouchements sous nos tee shirt/culotte improvisés en pyjama On sembrassait et nos souffles se faisaient chaud et saccadés.

Non, il ne fallait pas, non, soyons sages.

Mais personnellement je nai rien dune petite fille sage, tout au contraire !

Je sentais ses seins dressés sous son tee shirt, jeffleurais sans arrêt son téton pour q jamais il ne faiblisse feignant de maffairer en désordre à incendier ses sens malgré notre interdit qui fondait peu à peu sous la température bouillonnante.

Je lembrassais dans le cou langoureusement, lechant son oreille et descendant en zig-zag au creux de son épaule. Le plaisir total était de lentendre gémir malgré elle, peu à peu elle perdait le contrôle Enfin cest c q je croyais car très vite ses mains sagitèrent au même rythme q les miennes.

En même temps nous arrachions vivement nos tee shirt mutuellement. Nos seins etaient collés, nos tétons sexcitaient.

On se frottait lune sur lautre. Je partais à la découverte de ses merveilleux seins et ma bouche torturait ses mamelons !

Puis la curiosité fut trop forte et je passais ma main dans sa culotte voir si sa petite chatte mouillait et huuuummmmmmmmmmm.

Elle etait trempée, innondée !

Tout comme moi dailleurs et sans ménagement j'ai tout de suite entrepris de la doigter, dun coup ! Sa chatte etait bien ouverte et j'ai pu enfoncer deux doigts bien profondément. Je la limais un moment puis passais regulièrement frotter son clito tout dur.

Cétait divin ! On est vite passé à un 69 et nos cons degoulinant de mouille vinrent se déverser dans nos gorges. Je me suis délectée de cette liqueur de désir, cette preuve indéniable de son excitation.

Elle entreprit elle-même tres vite de me limer, jetais aux anges, 3 puis 4 doigts dans ma chatte dilatée de bonheur, jen voulais encore !!!!!!!

Nous nous sommes jetés sur deux courgettes de belles tailles q javais su acheter au départ pour un usage plus innocent.

Nous mirent deux préservatifs a nos engins destinés a nous défoncer, nous ramoner savament.

Cétait bien froid mais peu importe, nos levres se resseraient sur ces 2 fausses… delicieuses !

La bouche sur nos clitho et la fente encombrée nous ne tardâmes pas a jouir successivement, bruyament.

Nous persévérâmes ainsi plus de 2 heures.

Deux heures de plaisirs, de cris, de sensualité brûlante.

Hhhhhummmmmmmmmmmm.

A quand un autre Action/Vérité ?
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


10938
b
Moi aussi !
29 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages