Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Premiers papillons

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 408 lectures | ratingStar_42490_1ratingStar_42490_2ratingStar_42490_3ratingStar_42490_4

Katia s'est arrangée pour être placée à côté de Billy.

Elle a hâte d'être au repas de ce soir, hâte de sentir Billy à ses côtés.

Il est si… avec… c'est son charme… non ! Ce sont ses yeux… et sa voix…

Ses pensées sont à nouveaux confuses, elle sait qu'elle ne pense qu'à lui mais elle se rend compte qu'elle est incapable de déterminer ce qui l'attire tant chez Billy.

Tout à coup elle repense à son joli petit cul dans son jean, elle reprend son souffle.

En même temps elle comprend que c'est un tout indéfinissable qui s'est emparé d'elle et qui fait que Billy est devenu en quelques heures le centre de son univers.

Ma tenue !!!

Encore un peu et elle oubliait d'aller se faire belle. J'ai vraiment la tête à l'envers pensa-t-elle.

Elle grimpe les escaliers 2 à 2 et se rue dans sa chambre, ouvre brutalement son armoire. Ouf tout est là, propre et repassé ! Merci Tantine !

Elle enlève précipitamment son jean et son vieux tee-shirt géant.

Elle se regarde dans la glace.

Soudain prise de panique elle se dit que seule Séverine pourra l'aider à savoir comment s'habiller.

Elle se rhabille à toute allure et part à la recherche de sa cousine.

Peu de temps après, les voilà toutes les deux nues devant l'armoire, à se passer quantité de lingerie à essayer l'une à tour de rôle.

Katia observe sa cousine et réalise d'un coup que son minou est imberbe. L'autre jour, quand elles ont fait l'amour, elle avait une mince bande poils sur le pubis qui lui donnait une petit air coquin. Là c'est différend cela lui donne une allure plus… douce peut être.

Elle se demande si elle ne devrait pas aborder ce sujet avec Séverine.

Sa propre toison pubienne n'est pas très fournie mais peut-être qu'elle devrait la raser ? Puis cette pensée ne lui plaît guère, elle remet donc cette considération à plus tard.

Sa cousine lui tend un joli ensemble rouge finement dentelé.

- Essayes celui-ci. Je suis certaine que cela mettra ta poitrine en valeur plus encore que le noir et puis regarde comme ce tanga est joli.

Katia s'exécute sans un mot et enfile la jolie lingerie de sa cousine.

- Et voilà, je savais que ça t'irai comme un gant. Moi je ne rentre plus dedans depuis longtemps ! Regardes comme tu es belle.

- Tu as raison, je te fais confiance mais c'est un peu transparent, c'est peut-être un peu osé non ?

- Mais non, crois moi, ça lui plaira et c'est loin d'être très osé. C'est une lingerie très délicate et de grande qualité ! Par contre il faut que je t'épile un peu car là ça laisse à désirer. Allez hop, ça va être vite fait, tu n'es pas très poilue.

Katia fait glisser sur le sol, son tanga rouge vif et s'allonge sur le lit, pensive.

Quelques instants plus tard Séverine revient avec son attirail et se lance dans la séance d'épilation.

Katia finit par dire :

- tu crois qu'il faut tout enlever, comme toi ?

Séverine rigole de voir sa jeune cousine embarrassée, c'est un sujet nouveau pour elle.

- Mais non tu n'es pas obligée. Attends de savoir ce que Billy en pense.

Katia se sent rougir à cette idée.

- Ne t'en fais pas, là je t'épile plutôt les poils un peu trop sur les côtés et entre les fesses mais d'ailleurs tu n'en as quasiment pas. Comme ça tu seras toute belle et ensuite c'est vous qui verrez si vous voulez tout enlever ou pas.

Ses jambes écartées et les mains expertes de sa cousine sur son minou lui donnent des frissons et elle se tortille malgré elle. Katia fait mine de ne rien voir puis lui glisse à l'oreille.

- Toi tu es excitée comme une diablesse, je sens que Billy te fait un effet énorme.

Katia plaque brusquement les mains de Séverine sur son sexe et lui dit :

- Je dois être folle mais fais moi jouir là maintenant, tout de suite, comme l'autre nuit, c'était si bon.

- Dis donc toi, tu y prends goût !!!

- Ne discutes pas, fais le, je t'en prie, je vais hurler si je ne jouis pas maintenant.

- Je ne suis pas certaine que ça soit une bonne idée, et puis j'ai promis à José de ne plus faire l'amour avec toi, ça le rend fou le pauvre, il ne comprend pas.

- Grrrr je vais le tuer lui.

Séverine rigole tendrement et glisse doucement un bisou sur le minou de Katia. Puis elle lui dit :

- voilà j'ai fini ton épilation et le choix de ta tenue pour ce soir, tu vas être comme une princesse. Mais pour la suite, prends tes jolis petits doigts à toi et fais toi plaisir. Ne m'en veux pas mais je pense que c'est mieux comme ça, d'accord ?

Katia se caresse déjà le sexe alors que Séverine sort discrètement de la chambre.

Elle dégouline de plaisir, son excitation est telle que ses doigts sont trempés, elle a l'impression d'être possédée. Elle se cambre à mesure que ses mains explore son intimité, elle glisse un doigt dans son vagin et gémit longuement, son autre main se crispe sur les draps, ses seins sont gonflés et ses tétons pointent comme s'ils voulaient tirer sa poitrine vers le ciel. Elle passe sa langue sur ses lèvres, elle les mordille à mesure que sa respiration se fait saccadée. Elle sent son clitoris tout dur et en passant son doigt dessus elle gémit à nouveau.

Elle voudrait être avec Billy, elle voudrait l'embrasser, elle voudrait sentir ses bras la serrer fort, si fort… Une douce chaleur l'envahit, son bas ventre est le siège d'un plaisir profond, sa nuque est parcourue d'un frisson, ou bien ses pieds, elle ne sait plus, et une vague immense la submerge qui part des extrémités de son corps et semble se concentrer à l'intérieur de son bas ventre pour irradier tout son être de plaisir !

Elle regarde le plafond.

Un moment de silence, elle est ailleurs.

Son corps s'est relâché et un sourire parcours son visage.

Mais son esprit bouillonne.

Elle se demande si Billy lui donnera ce même plaisir. Oui ! Forcément ! Mais comment ? Est-ce qu'il aimera mon corps ? Peut-être pas ? Et lui quel sera son plaisir ?

Tant de questions…

Les bruits des couverts la ramènent à la réalité. Vite à la douche, il lui reste encore à s'habiller et se maquiller, et elle s'en voudrait d'être en retard !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


42490
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages