Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quelques préliminaires avant de passer à l'acte

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1019 lectures | ratingStar_50144_1ratingStar_50144_2ratingStar_50144_3ratingStar_50144_4

Il ne répondit pas, concentré sur ce qu'il me faisait.

Pendant que sa bouche m'allumait les seins, ses mains tirèrent mon string vers le bas et je me retrouvai à poils devant cet inconnu qui s'apprêtait à me sauter, ce pour quoi il venait de me payer.

Je le repoussai gentiment et lui proposai de le déshabiller à son tour.

José se redressa et me laissa faire. Je commençai par sa chemise, bien que la bosse qui déformait son pantalon me fit plutôt envie.

Son torse me plut immédiatement : juste poilu comme j'aimais : pas trop abondants, ses poils me rappelaient que j'avais à faire à un mec, pas à une nana. Je jouai avec les poils de sa poitrine un moment. Pas vraiment musclé, voire un peu grassouillet, mais il avait un charme que je ne connaissais pas et qui me plaisait.

Son ventre aussi était un peu grassouillet. Pas vraiment des tablettes de chocolat. Plutôt du Nutella…

Je réussis à ne pas rigoler en me faisant la réflexion. Mais, après tout, je n'étais pas vraiment maigrichonne moi non plus, je me trouve même plutôt rondouillette, et il avait du charme, ce qui compte aussi pour moi. Je dégrafai le pantalon et le baissai sans toucher à son boxer où un joli bâton se tendait en m'attendant.

Je le caressai à travers le tissu, une fois que je l'eus débarrassé de son futal, de ses chaussures et de ses chaussettes. Il n'était pas très gros, mais bien dur.

Ça tombait bien : les grosses mites, c'est pas vraiment mon truc. Le dernier mec que je m'étais fait et qui était monté comme un cheval m'avait fait plus de mal que de bien…

Je finis de le mettre nu et je sentis ses mains qui me caressaient les épaules et les bras avec douceur…

Sa queue me remplissait bien la main et je sentais battre le membre plein de vigueur à travers le fin tissu du boxer.

Je glissai ma main sous le tissu et attrapai enfin le chibre à pleine main. Mon client fut secoué d'un frisson.

_ Je t'ai fait mal ? Demandai-je en suspendant mon geste.

_ Non, au contraire, dit-il en me souriant, c'est super bon !

Je baissai le boxer qu'il m'aida à lui retirer en soulevant son bassin. Il sentait bon. Un parfum de lavande me parvint et je ne résistai pas à l'envie. Tirant délicatement sur le prépuce, je le décalottai et léchai le gland écarlate. José poussa un soupir qui en dit long.

Il appréciait… Moi aussi…

Puis, je l'avalai presque entièrement. Je me souvins aussitôt que ce n'était pas mon mec et que je venais de sortir une capote de mon sac à main. Sans cesser de le sucer, je tendis la main et pris le préservatif.

… /…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


50144
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages