Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Suis-je normal ou complètement paumé

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 28/09/10 | Mis en ligne le 04/05/12
Mail  
| 207 lectures | ratingStar_250414_1ratingStar_250414_2ratingStar_250414_3ratingStar_250414_4
Merci pour vos idées et avis à tous. Toi tu aimerais la pousser à vivre autre chose, mais t'es-tu déjà demandé la question si elle en a envie ? >je ne la pousse à rien du tout, je veux juste profiter de la vie et non attendre le jour suivant. Je pense que c'est plutôt toi qui a envie de vivre autre chose à ce niveau et je dois dire que je te comprends. >on a qu'une seule vie, j'ai failli la perdre, c'est fou ce que les gens ne se rendent pas compte de ce qui nous es donnée. Après, notre corps évolue, la santé se dégrade, il sera trop tard !! … comme un acte sans préliminaires, sans laisser monter le désir, etc. Un peu comme si elle te demandait de "fonctionner" par simple appui sur un bouton en te disant "Je veux ton sexe" et point barre… >exactement, ce que je souhaite, c'est de l'attention, des regards coquins, des invitations sans landemain, de l'excitation même s'il ne se passe rien par la suite, un peu plus que juste une caresse sur le bras. As-tu l'impression que c'est quelque chose qu'elle fait pour pouvoir le cocher ensuite… que dans sa tête c'est 3 fois par semaine et que c'est comme une horloge interne qui lui rappelle que ce soir "il ne faut pas oublier de faire l'amour" et que c'est du rapido-vite-fait alors ? >non, rarement, on y prend du plaisir, je suis très créatif pour 2, elle adore. Mais pour moi, on prend jamais le temps d'en profiter, de le vivre, le ressentir. Le pire, c'est qu'on s'eclate plus quand les enfants sont là, alors que les fois ou on est seul, c'est le calme alors qu'on pourrait en profiter. Une fois que la vie ensemble a pris une vitesse de croisière… qu'une certaine stabilité - à laquelle on a tant aspirée - s'est installée… le désir pour l'autre s'efface. >non, dans son cas, il ne s'efface pas, il est dépassé par d'autres éléments de la vie qu'elle juge primordial sur notre union, elle le sait et s'en rend compte. Il est vrai qu'on ne peut désirer que ce qu'on n'a pas. Le désir se nourrit uniquement de l'absence de quelque chose, d'une personne en l'occurence. Ainsi, Désir & Acquis (quotidien) ne font pas forcément un bon couple, vu que ce qui est acquis on ne le désire plus. >même nos quelques retrouvailles ne sont pas une fête. Le "défi" est de maintenir la sexualité vivante au sein du couple, de la recréer encore et encore, mais pour cela il faut être 2… >justement, pour l'instant, je suis 1, même si je voudrais lacher prise, je me force pour tenir le coup et ne pas lui donner l'idée que je laisse tomber, je l'ai trop vu faire autour de nous. Si ta femme n'y vois aucun inconvénient à ce que vous fassiez l'amour "ainsi"… il y a de fortes chances que rien ne changera. >elle veux aussi "autrement", mais trop d'éléments dans notre vie font qu'elle a l'impression que ça ira mieux demain. Pour moi, l'amour, l'être aimé, c'est un jeu continu, une recherche, des surprises, au quotidien, du matin au soir, c'est éveiller les sens de l'autre… même quand je suis en train de ranger la lessive, de lui préparer son thé, faire un repas en amoureux surprise, mon esprit est ailleurs, mes emotions sont en éveil, mon boulot, ma famille… n'existent plus dans ma tête, elle s'est l'inverse. Il faut que 99% des taches, activités, contraintes soient faitent pour qu'elle pense, passe à autre choses, et malheuresment, elle est fatiguée et tombe de sommeil. Lui as-tu déjà exposé ton problème ? Si oui qu'en dit-elle ? >as t-on fait un repas pour parler "sex", non impossible !!! Elle n'est pas coincé, loin de là, mais bourré de préjugés, de contraintes, d'un passé lourd en restrictions, en vision de la vie très limité. Moi aussi, mais j'ai évolué pour vivre et profiter de chaque jour. Parcontre, des alusions, des phrases, des suggestions, oui. Mais malheuresement, je donne sans retour, même un message, elle me dit, "je m'occupe de toi comme toi hier avec moi", puis rien. Oui, d'accord pour les défis, mais pas de suite. On fait l'amour comme des retraités qui font attention aux voisins et aux petits enfants. --- Je pense que le sex un peu délirant doit rester occasionnel pour que justement il reste à sa place de délirant et d'exceptionnel. >tout a fait d'accord, j'en demande pas tant, sinon, ça devient aussi de la routine, je veux juste des surprises, pas délirants pour autant, des poses, des attitudes, des regards, des caresses, quelque choses qui veux dire "j'ai envie de toi, mais tu patienteras", ou "si on étaient seul, voila ce que je ferais" Un détail, c'est si dure que ça de retirer son collant en arrivant le soir. J'adore le contact de sa peau, la caresser, même si cela ne mène à rien. Mais non, il faut que je lui dise, ça ne vient pas d'elle, elle n'y pense pas. Pour les bas, même pas la peine d'y penser, toutes les guèpières et autres n'ont plus d'attaches depuis longtemps. Il ne faut pas oublier, que nous les femmes on a énormément besoin de tendresse (dans les mots, dans les gestes) , de valorisation, de douceur. >je ne fait que ça, l'écouter, la questionner, la mettre en valeur, la chérir. J'ai lu un paquet de truc sur le sujet, vu les films et documentaires en question. Et je pense que les relations sexuelles si elles ne sont basées que sur du sex hard, peuvent elles aussi devenir ennuyeuses. Je suis toujours très surprise de la "forme" des hommes, toujours prêts à assouvir leurs pulsions, même si ces derniers se disent très fatigués, s'endormant sur le canapé par exemple. >justement, c'est la ma question, vous est-il possible, de penser, seulement penser, au sex en faisant autre chose. Est ce possible de mieux travailler pour vous quand vous vous sentez aimée. Il m'est arrivé de bosser jusqu'a 3h du mat et d'être au garde à vous pour elle à 6h30, en pleine forme et on s'est bien éclater. Tout simplement parce que la veille, elle avait eu de l'attention pour moi. Que nous si l'on est fatiguée, on est fatiguées. Ce n'est pas une vaine excuse, tout au moins pour certaines. Mais je reviens sur la douceur dans un couple, il ne faut pas l'oublier, à mon avis pour que tu puisses revenir à du sex plus hard. >pour moi en tout cas, je suis en meilleur forme après qu'avant et non l'inverse, apres 2 h de sport, il nous est arrivé de faire l'amour sans être épuisé, et encore récement. Le sex alimente la vie et non l'inverse, l'excitation pimente notre quotidien. Je travaille, travaillais mieux après lui avoir envoyer un email coquin, légérement cochon il y a quelque temps. Tu t'imagine ce que tu vas pouvoir faire, vivre, ressentir le soir et les instants suivants sont meilleurs et différent. Peu importe qu'il ne se passe rien ou pas comme tu le revais, ton cerveau était ailleurs, tu plannais de façon naturel pendant quelques minutes et ça fait du bien. Mais suis-je le seul à penser comme ça ? On verra !!!
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


250414
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages