Histoire vécue Sexualité > Désir - Plaisir      (1442 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un moment nature

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 424 lectures | ratingStar_36263_1ratingStar_36263_2ratingStar_36263_3ratingStar_36263_4

Ce week-end aller savoir pourquoi je repensais a une delicieuse libertine que j'ai connu, il y a quelques temps. C'etait une femme intrigunate pour pas dire fascinante, a l'adresse de qui je portais une affection discrete mais certaine.

Elle ne parlait jamais d'elle du coup je parlais encore moin de moi.

Pourtant je n'ai eu avec elle que des moments merveilleux sauf un.

Nous etions tout les deux en voiture arreté a la lisiere d'un bois, au premice de la matiner.

Nous venions de passer une nuit blanche, j'etais tres content de me retrouver enfin en tete a tete avec elle, pour mult raison, nous etions pour moi sur l'instant seul au monde…

Nous discutions, puis enchainames sur des caresses des plus sexués.

J'adorais la caressé avec la plus grande attention et la plus grande précisions.Je la sentais aux mieux, je ressentais son plaisir, elle venait de jouir pour la troisieme fois (elle avait des aptitudes aux plaisirs vraiment phénoménale) , nous repartions de plus belle lorsque tout paniquer elle me dit," il y a quelqu'un"

Je m'alarme pas et relaxe je me retourne, m'attendant a voir quelqu'un arriver au loin.

En fait de cela, il y avait un type qui etait derriere la portiere de l'auto, accroupie qui se cachait pour nous regarder.

Mon sang n'a fait qu'un tour, j'etais furax, le carreau aurait été ouvert, je lui aurais craché dessus.

J'etais a deux doigts de sortir lorsqu'en me tournant vers ma partenaire, je la senti en panique.

La colere ne retombait pas mais le plus important etait de la rassuré.apres avoir fait des signes de degager au type qui s'eloignait a reculons.

Je prennais donc l'attitude du mec qui métrise tout, qu'il n'y a pas de raison de s'inquiété… je verrouille la porte de l'auto symboliquement et entame une discusion histoire de marquer le cout que c'etait pas grave.

Un fois que j'ai eu l'impression qu'elle avait retrouver son calme.

Je lui proposais de partir.

Je lui montrais pas mais j'etais en rogne…

J'ai rien contre les mateurs, au contraire meme, j'y prend parfoit plaisir a savoir qu'on regarde.

Mais c'est dingue comment je méprise les types qui se moquent de savoir s'ils sont desiré et qui n'hesites pas a prendre le risque de deranger les gens en pleine intimité. A se rapprocher sans y être inviter, a coller leurs tete aux carreaux des voitures.

On rentrait, je souriais mais j'etais deg, ce… nous avait foutu en l'air un moment si agréable, j'avais une de ces envies de lui mettre des beignes a ce… (je m'autosencure ce coup c'est pas auf).

Ce jour la je revivais a plein un moment magique qu'un FDP de la meme trempe avait foutu en l'air bien des années plus tot…

J'etais avec ma cherie dans un enorme buisson, a 'abris de tout les regards, on s'etais deshabillé aux rythmes de nos pulsions et alors que nous etions en pleins ebats, j'entend un bruit dans les buissons… je vais voir, un type se met a courir, je reviens on reprend nos papouilles, je vois les buissons bouger, je vois un type, discretement je lui fait signe de ce barré… il part puis il revient. On se rhabille plutot degouter mais on allait pas jouer a ce jeux la pendant des plombes surtout que ma cherie etait de moin en moin demandeuse.

En sortant du buisson on tombe nez à nez avec le voyeur sans gene, que je m'empresse d'engueullé comme du poisson pourri, pour ne pas tomber dans l'exces non plus de lui mettre une fessé et ce meme si j'en crevais deja d'envie. Lorsque tout d'un coup, il sors un surin, je sais pas si c'etait a presence de ma belle, ou mon etat nerveux du moment mais ma réactions a été immédiate, coup de pied au menton, crochet du droit dans l'elan et un deccrottage de semelle avant de partir…

C'est fou mais aujourd'hui encore je suis en rogne, rien qu'a y penser… comment des types ne peuvent pas ignorer qu'ils ne sont pas desirer et s'imposer comme ça !!! Et de delibérément casser le plaisirs d'autres !!!

Il me viendrait pas a l'idée de rentrer dans une salle de theatre en pleine repetition, d'y faire du bruit voir de monter sur scene sans y être inviter et ce meme si la porte est ouverte.

Firepop qui aime pas les voyeur qui s'impose et encore moin de tres pres sans y être inviter…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


36263
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire coquine : la première

image

Un voyage à Paris. Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insisté auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite

Histoire coquine, la toute première

image

Un voyage à Paris, Voilà un mois que je prépare ce voyage, Rendez-vous prix avec mes amis du net dans la Capitale Française pour ce jour. Le soir, tous seront au rendez-vous, mais je n'ai pas insister auprès de celui que je préfère, peur de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages