Histoire vécue Sexualité > Échangisme      (342 témoignages)

Préc.

Suiv.

Après une soirée échangiste, ma femme se sent mal !

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 4729 lectures | ratingStar_135508_1ratingStar_135508_2ratingStar_135508_3ratingStar_135508_4

Il y a quelques jours ma femme et moi avons participé a notre première soirée privée avec un couple que nous avons rencontré à plusieurs reprises mais sans jamais coquiner (juste quelques bisous). Nous étions donc invités pour un repas et faire plus ample connaissance rien n'était planifié mais l'on se doutais bien qu'il était possible que la soirée se termine par un calin.

Dans la voiture nous avons reparlé de nos limites et envies, jusqu'à présent nous avons toujours préférés nous cantonner au mélangisme car nous débutons et nous voulons y aller progressivement mais pour être sur je lui ai reposé la question et à mon étonnement elle m'a dit que si je voulais passer à l'échangisme ce soir là et que j'en avais envie pourquoi pas…

La soirée s'est déroulée super bien, nous avons eu un très bon "feeling" avec le couple et constaté que nous avions plusieurs points communs, bref cela s'est terminé par un calin.

Je tiens a préciser que ce soir là c'était la seconde fois que nous coquinions, la première fois c'était en club et j'ai eu une panne ce qui m'a un peu refroidit. Et depuis j'avais un peu de mal à me lacher même pour de simples bisous. Ma femme elle est beaucoup plus entreprenante que moi.

Donc la soirée se termine par du mélangisme avec l'autre couple et là je me suis senti beaucoup plus en confiance, l'autre couple était très sensuel et câlin et la femme a su me mettre à l'aise, durant cette expérience je jetais quelques coups d'oeil à nos partenaires pour voir si cela se passait bien et elle pareil et à la fin du câlin je suis retourné avec ma femme car je voulais jouir avec elle, l'apothéose en quelques sorte de plus nous n'avions pas abordé ce sujet avec eux.

Cela s'est terminé ainsi et nous sommes repartis très satisfait de notre expérience. De retour chez nous et le lendemain nous n'avons fais l'amour de nombreuses fois ce qui ne nous était pas arrivé depuis longtemps. Les jours passent et nous en reparlons pour faire le point sur notre ressenti de la soirée, pour nous tous s'est bien passé et d'après ce que nous avons compris pour eux aussi. Moi j'ai trouvé l'expérience vraiment stimulante et j'étais sur un petit nuage car je n'ai pas eu de problème (panne) et surtout j'y ai pris beaucoup de plaisir.

Et là ça se bloque car ma femme me trouve trop "enthousiaste" pourtant je n'ai cessais de la rassurer en lui disant qu'elle était la seule que j'aime et que rien ne changera cela et que je préfère de loin faire l'amour avec elle, que, oui cela avait été différent mais que cela ne pouvait remplacer nos relations etc.

Et elle me demande si j'aurais accepté de pénétrer ma partenaire si la question m'aurait été posé, je lui dit que oui peut être, si elle (ma femme) en avait eu envie aussi de son coté, car je n'imagine pas que franchir ce cap se fasse de façon séparée. Bref cela l'a beaucoup énervé, je ne pensais pas que sa réaction serait aussi forte. Ce qui la choque surtout c'est qu'avant cette soirée j'ai toujours été réservé, sur la défensive donc comme je me suis senti vraiment à l'aise et que j'ai pu franchir mes inhibitions aussi facilement elle pense que je suis trop attiré par l'autre femme ou que j'ai plus apprécié ses caresses.

Moi je sais juste qu'effectivement j'ai adoré mais parce que c'était différent et avec une femme différente, cela s'arrête là. Cela ne m'empêche pas de préférer ma femme et ses câlins. Mais elle a du mal a me croire. Elle me dit qu'elle libertine juste pour mettre du piment dans notre relation et pas pour chercher de nouvelles expériences au contraire de moi. Mais je ne crois pas que cela soit si différent, je libertine pour avoir des expériences qui forcément vont pimenter notre relation.

Bref j'ai soudain l'impression d'avoir passé une vitesse et de l'avoir dépasser car elle m'a avoué que me voir avec une autre et y prendre autant de plaisir l'a refroidit. Que pensez vous de cette situation, est ce de la jalousie ? N'est elle pas prête pour ce genre de relation surtout après avoir passé de la théorie à la pratique ? Je ne sais pas trop comment gérer cela car elle envisage même d'arrêter, elle ne sais plus vraiment ou elle en est, comment puis l'aider ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135508
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par pascal530125 | le 21/12/10 à 07:58

Bonjour, j'ai eu moi aussi cette expérience et plusieurs fois de suite, mais en sens inverse ma femme c'est vraiment laissé aller et moi pas.
Plus le temps passait, plus je me détaché d'elle et faire l'amour avec elle devenait impossible, toujours ces même images devant les yeux. Nous avons décidé d'arrêter l'échangisme, pour sauver notre couple. Mais rien n'y fait depuis deux ans je ne la touche plus. Nous restons ensemble, cars je l'aime et elle aussi, mais lui faire l'amour reste très délicat pour moi.
Je pense quand même que cette expérience d'échangisme reste une bonne expérience pour s'apercevoir, au bout de plusieurs années de vie commune et de routine, nos sentiments l'un pour l'autre et pouvoir justement connaître ses limites.

Histoires vécues sur le même thème

Libertinage, mode de vie ou fuite en avant??

image

J'ai passé 16 ans avec la même femme sans jamais la tromper, c'était ma première femme (je l'ai rencontrée à 17 ans, j'en ai 34 aujourd'hui). Aujourd'hui que nous sommes divorcés, je peux enfin vivre ces envies contre lesquelles j'ai lutté...Lire la suite

Est ce que mettre en évidence les différences culturelles est forcément du racisme?

image

" Mettre en évidence les différences culturelles" non, je pense que ce n'est pas du racisme. Par contre, juger, blâmer et rejeter ces gens d'autres cultures, oui cela peut paraître du racisme. Et encore. Après tout, n'avons nous pas le droit de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages