Histoire vécue Sexualité > Échangisme      (342 témoignages)

Préc.

Suiv.

Club echangiste au Cap, souvenirs magiques

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 4776 lectures | ratingStar_10858_1ratingStar_10858_2ratingStar_10858_3ratingStar_10858_4

Je me sens "vraie libertine" sans avoir besoin de porter un auto-collant l'attestant. Il n'y a pas encore de logo "vrai libertin" du même type que "Label Rouge" pour les poulets et les poulettes.

En tant que "vraie libertine", mon témoignage est le suivant :

Je ne suis allée qu'une fois au Cap, pendant 4 jours en juillet 2004, et j'ai adoré mon séjour là-bas. Mon témoignage est ce que, moi, j'ai vécu et je ne prétends pas que tout le monde a eu ou aura la même expérience.

J'avais trouvé le Glamour extrêmement beau, très grand, magnifique déco. Nous avions dîné à la Villa Romaine qui jouxte le club, dîner en plein air avec vue sur la plage (c'est quand même paradisiaque ! ). Le fait que la partie bar soit à ciel ouvert (avec uniquement des treillis en guise de toit) était génial. Mais, avec mon partenaire, nous n'y avions rien fait car beaucoup de personnes étaient là pour se montrer, pour arborer des tenues hyper-sexy ou hyper-provoc et discuter en groupes. D'autres personnes se baladaient dans les coins câlins juste pour regarder… Donc nous n'avions pas coquiné avec des couples car les rencontres nous semblaient difficile à faire. Nous nous sommes dit que ce n'était pas forcément LA bonne soirée pour nous et y sommes retournés une autre fois mais en faisant le même constat. Nous allions au Jules et au Tantra et, là, nous avons toujours passé de bons moments. Ma dernière demi-heure passée dans un Club au Cap m'a permis de rencontrer un de mes chouchous préférés. C'est un des souvenirs les plus magiques de ma vie de libertine. Un moment "no sex", caresses et frissons, qui a été le prélude à des rencontres ensuite à Paris et à une belle amitié libertino-érotique qui dure depuis presque 4 ans maintenant.

Parmi les personnes que je connais qui y ont passé quelques jours, je n'en ai pas entendu beaucoup qui n'aient pas aimé.

Je me souviens de ma première soirée à l'Overside, j'étais restée très peu de temps avec mon partenaire, je détestais tout : le lieu, les gens, les coins câlins, la foule etc. Il se trouve que j'y suis retournée de nombreuses fois depuis et j'y ai presque toujours passé de bonnes soirées.

Bonne journée et bon week-end,

Venitia.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


10858
b
Moi aussi !
34 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Libertinage, mode de vie ou fuite en avant??

image

J'ai passé 16 ans avec la même femme sans jamais la tromper, c'était ma première femme (je l'ai rencontrée à 17 ans, j'en ai 34 aujourd'hui). Aujourd'hui que nous sommes divorcés, je peux enfin vivre ces envies contre lesquelles j'ai lutté...Lire la suite

Est ce que mettre en évidence les différences culturelles est forcément du racisme?

image

" Mettre en évidence les différences culturelles" non, je pense que ce n'est pas du racisme. Par contre, juger, blâmer et rejeter ces gens d'autres cultures, oui cela peut paraître du racisme. Et encore. Après tout, n'avons nous pas le droit de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages