Histoire vécue Sexualité > Échangisme      (342 témoignages)

Préc.

Suiv.

Echangisme et vie quotidienne

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1285 lectures | ratingStar_4671_1ratingStar_4671_2ratingStar_4671_3ratingStar_4671_4

.

Ma douce et moi avions d'ailleurs participé au deuxième DNM de l'histoire en compagnie de deux charmants jeunes hommes (l'un des deux n'est plus vraiment jeune : c'était son anniversaire il y a peu comme l'ont rappelé certains) et avions profité du passage rapide de la délicieuse Venitia (bises, bises, bises au passage).

Mais je ne suis pas là pour parler de DNM mais pour vous soumettre une petite réflexion personnelle…

Un post a en effet retenu mon attention, celui de Bidibouille (qu'un néo Lyonnais qui ne l'a jamais réellement été embrasse au passage) au sujet de "l'appauvrissement" du forum.

Je ne vais pas donner mon avis sur cette question, je n'en ai aucune légitimité : premièrement parce que je ne fais plus partie de ceux qui l'alimente et ne opeut exercer un droit de regard, deuxièmement parce que ce lieu est un espace de liberté et ce sont les gens qui le fréquentent, avec leurs envies, leur personnalité, leurs centres d'intérêt, qui lui confère sa nature (boudoir philosophique, cour de récréation, antichambre d'un club coquin, lieu de rencontre…).

Une remarque quand même sur le sujet : rappelle-toi Bidi, certaines personnes, il y a quelques années déjà, avaient choisi de quitter le forum car elles ne s'y reconnaissaient plus (je pense notamment à Gala) … Cette discussion sur le sens profond du forum n'est donc pas récente…

Ceci étant dit, je remercie celles et ceux qui ont eu la patience de me lire jusqu'ici et j'en viens maintenant à l'essentiel. Puisque que Bidi souhaite élever le débat, élevons le débat ! Je sais, je suis d'une prétention absolue et ce n'est pas mon seul défaut.

Voici ma question :

La fréquentation régulière des milieux libertins et des libertins eux-mêmes ne fausse-t-elle pas la perception que vous avez des relations humaines dans le monde "vertical" ?

Je m'explique : ma douce et moi fréquentons depuis quelques mois avec une certaine régularité un club libertin et je me demande si mon attitude dans la vie de tous les jours avec les personnes que je cotoie ne risque pas d'être "polluée" par les réflexes acquis en club…

Les échanges de regards, les discussions, les attitudes du corps (je ne parle pas de coquineries proprement dites) sont particulières en club car les gens que l'on y croise sont peu ou prou dans le même état d'esprit que nous et les comportements sont très particuliers, du moins hors normes par rapport au "monde vertical".

Vous les libertins confirmés, n'avez-vous pas eu l'impression que votre attitude hors des milieux libertins pouvait être fortement influencée par celle que vous adoptez en club (et donc s'en rapprocher).

Je ne suis pas sûr d'être très clair et je vais donc être direct en prenant un exemple.

Quand une personne ou un couple vous plait en club, vous l'abordez plus ou moins franchement et lui faites comprendre que vous la désirez avec plus ou moins de tact.

Prenez la même situation dans la vie courante : reproduisez vous le même schéma ou du moins n'avez vous pas tendance à reproduire ce schéma ?

Bref, avez-vous constaté chez vous ou chez vos amis libertins que les codes et les modes de relations humaines qui ont cours en club ont tendance à être adoptés hors de ces lieux de plaisir ?

Voila, j'ai été très long (pardon) , peu compréhensible sans doute, mais ma curiosité vous prie de bien vouloir la satisfaire…

Merci de vos réponses.

PS : si certains sont en contact "réel" avec M. Enviedoser, pourraient-ils le saluer de ma part ? Merci.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


4671
b
Moi aussi !
10 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Libertinage, mode de vie ou fuite en avant??

image

J'ai passé 16 ans avec la même femme sans jamais la tromper, c'était ma première femme (je l'ai rencontrée à 17 ans, j'en ai 34 aujourd'hui). Aujourd'hui que nous sommes divorcés, je peux enfin vivre ces envies contre lesquelles j'ai lutté...Lire la suite

Est ce que mettre en évidence les différences culturelles est forcément du racisme?

image

" Mettre en évidence les différences culturelles" non, je pense que ce n'est pas du racisme. Par contre, juger, blâmer et rejeter ces gens d'autres cultures, oui cela peut paraître du racisme. Et encore. Après tout, n'avons nous pas le droit de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages