Histoire vécue Sexualité > Échangisme      (342 témoignages)

Préc.

Suiv.

Libertinage et difficultés dans le couple

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2901 lectures | ratingStar_4668_1ratingStar_4668_2ratingStar_4668_3ratingStar_4668_4

Encore ce débat ! Alors principe, je ne sais pas si ma petite histoire peut t'aider parce qu'elle n'a que des infimes echos à la tienne, mais je vais me lancer au cas où elle pourrait t'apporter un peu de lumière.

Effectivement, ma situation la plus semblable à la tienne était ma dernière, qui date d'il y a quelques mois quand j'étais avec une fille qui m'a énormément déçue à cause des problèmes qu'elle avait et sa conception de la fusion entre l'amour et le libertinage.

Je peux comprendre que ce n'est pas évident pour certains personnes de réconcilier les deux ambitions, ces deux états de vivre, de les unir et pourtant c'est bien possible, la preuve y est sur ce forum et ailleurs.

Dans ton cas, par contre, je ne suis pas convaincu que tu vois cet homme comme un partenaire à vie, avec qui tu veux tout partager et en qui tu confie tes plus profondes pensées. Le fait que tu te demandes si tu devrais coquiner en cachette -- le tromper en fait -- me fait grincer les dents et me fait penser à des souvenirs douloureux.

Dans mon cas, j'ai vecu une histoire incroyable avec une fille qui me correspondait parfaitement, et qui partageait beaucoup de mes traits de caractère, souvent pour des raisons semblables venues de nos enfances, et une détermination de prendre contrôle de nos vies, d'être actifs dans nos choix. On avait tout les deux un goût prononcé pour le sexe et l'aventure. Mais nous étions libertins pour des raisons différentes. Elle, parce qu'elle cherchait mieux répondre à des questions qu'elle se posent depuis le plus bas âge. Moi, c'était plus pour le jeu humain, plus un amusement qu'un projet de thérapie (ce qui n'est pas à nier des pulsions nées de ma psychologie, ni mon désir d'auto-exploration, mais plutôt de leur donner leur juste proportions).

On avait des hauts et des bas comme tout couple, mais il semblait que nous étions partis pour une vie à deux… plein d'amour -- et aussi du libertinage, comme des bons restos, des voyages, et des évolutions d'une vie vécue ensemble.

A la différence de ta situation, on n'avait pas de désaccord sur nos désirs de continue avec le libertinage. Certaines de mes expériences sexuelles les plus intenses ont été vécues avec elle, avec un autre couple, avec une amie à elle, dans des clubs, sur une plage, et je m'étais réjoui d'avoir trouver une partenaire idéale.

Mais il y avait une petite coquille : j'avais une hésitation devant son fantasme d'un autre mec. Je ne suis pas parfait, et je reconnais volontiers que cela était bien irrationnel. Elle cherchait me rassurer en me disant qu'elle pouvait vivre sans réaliser cette configuration, que ce n'était pas nécessaire. Mais je savais que cette partie de sa vie était très importante -- qu'elle faisait partie de sa son profond en fait. Donc je faisais tout pour exaucer son voeu… mais j'ai fait une dérapage en coquinant en cachette une fois dans une boîte lors d'une soirée trio pour surmonter ma résistance illogique à la pluralité masculine vis-à-vis ma partenaire. Après, même si notre relation a survécu, elle refusait de se retourner dans le libertinage. On en avait beaucoup discuté, et je cherchais à lui faire comprendre qu'un jour on devrait y ressayer, au moins pour ne pas toujours associer ce monde avec la souffrance que je lui ai infligé. On a enfin essayé le Cap d'Agde, et il m'a semblé que le train était à nouveau sur les rails. Mais le mois suivant, elle a fermé son coeur et son corps à moi à jamais, et elle cherchait le sexe ailleurs.

Pour elle, la justification était dans des clichés freudiennes, genre j'étais incapable de l'accepter comme femme et partenaire dans le libertinage (c'est une fille cultivée qui cherche refuge dans une approche intellectuelle à tout). Mais son analyse était archi-faux -- elle cherchait simplement se réconforter dans sa décision et de se donner l'impression qu'elle était dans une impasse avec un mec qui n'avait pas ses capacités d'évoluer. Elle projetait ses propres angoisses. En fait, je l'acceptait totalement, mais c'était elle qui fermait subitement les portes pour que, dans sa tête, sa décision soit plus simple… 'inéluctable'. Maintenant elle répète combien elle se sent mieux, et elle a renoué avec le monde du libertinage avec une nouvelle énergie, libérée de tout encombre.

Pour moi, c'est plus nuancé. Je mets une croix sur l'amour, c'est clair. Le ciel est désormais dégagé des nuages de déprime et d'angoisses qui bloquaient trop souvent la lumière. Je prends une pause actuellement en Syrie pour bien réfléchir à tout. Je prends une pause sexuelle aussi pour mieux définir mes aspirations, et pour mieux regarder les changements qui ont été effectués à cause de mon histoire, et sa fin. Je vais retrouver cette partie en moi plus tard, c'est clair, mais pas sur les mêmes bases, et avec plus de recul.

Pour toi, je suggère simplement que tu parles ouvertement avec ton homme. Sa peur est probablement qu'il te perde si vous continuez dans le libertinage. Fais-le comprendre que la perte de l'autre peut venir à tout moment, dans n'importe quel contexte, et que l'important est de profiter du temps ensemble, tant que ça dure.

Puppy, Valmont en pause.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


4668
b
Moi aussi !
29 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par lilian | le 08/08/12 à 14:50

Hello!!!
My name is Lilian I am tall ,good looking, perfect body. I saw
your profile and was delighted to contact you, I hope you will be the true
loving, honest and caring person that I have been looking 4, And I have something
special to tell you about me, So please contact me directly through my email
address at (ednaalluzo20@yahoo.com)i all so send my
picture directly
to you. regards
Lilian

Histoires vécues sur le même thème

Libertinage, mode de vie ou fuite en avant??

image

J'ai passé 16 ans avec la même femme sans jamais la tromper, c'était ma première femme (je l'ai rencontrée à 17 ans, j'en ai 34 aujourd'hui). Aujourd'hui que nous sommes divorcés, je peux enfin vivre ces envies contre lesquelles j'ai lutté...Lire la suite

Est ce que mettre en évidence les différences culturelles est forcément du racisme?

image

" Mettre en évidence les différences culturelles" non, je pense que ce n'est pas du racisme. Par contre, juger, blâmer et rejeter ces gens d'autres cultures, oui cela peut paraître du racisme. Et encore. Après tout, n'avons nous pas le droit de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages