Histoire vécue Sexualité > Échangisme      (342 témoignages)

Préc.

Suiv.

Moi, ma femme et un autre homme... une soirée inoubliable !

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 6539 lectures | ratingStar_28897_1ratingStar_28897_2ratingStar_28897_3ratingStar_28897_4

J'en avais parlé souvent avec ma femme que j'aimerai la voir avec un autre homme.L'occasion s'est présentée à la suite d'un souper oû nous avions invités un ami que nous connaissions depuis longtemps et que j'avais mis dans la confidence de mon fantasme.Ma femme était en mini jupe, chemisier, string et collant ouvert.Pendant l'apéro, j'avais remarqué que notre ami louchait souvent le haut des cuisses de ma femme qui était assise en face de lui et qu'il devait apercevoir son string. Puis nous avons dîner tout en discutant beaucoup. Au moment du dessert, j'avais rejoins ma femme à la cuisine pour lui donner un coup de main et avais proposé de lui retirer son string. Le copain qui avait ramassé sa serviette avait du remarqué son minou épilé vu son petit sourire en se relevant.Nous allions prendre le café, lorsque ma femme qui était détendue par l'alcool, nous annonçait qu'elle avait fait un accro à son collant.Désireuse de partager cela avec nous, elle avait fait remonté la mini-jupe si bien que le copain avait le minou épilé de ma femme devant ses yeux. A ma plus grande surprise, ma femme la laissa telle quelle pour nous servir le café et s'assis à côté de notre invité.Pour finir la soirée, nous avions été joué à notre billard en décidant que le gage serait que le perdant enlève l'habit choisi par le gagnant. A la première partie je demandais à ma femme d'enlever sa mini, elle était intimidée mais l'avait quand même fait. Elle était magnifique, son chemsier lui cachait pas grand chose à notre plus grand plaisir. Après quelques parties, notre ami demandait à ma femme de retirer son chemisier. A ma grande surprise, elle ne dit rien quand notre ami commença à avoir les mains baladeuses, elle se laissait même aller jusqu'à écarté légérement les cuisses pour qu'il puisse lui carresser la chatte. Pendant la dernière partie, elle lui à même roulé une pelle devant moi. Je bandais comme en fou.A la fin de la partie, j'avais proposé à ma femme, qui s'était retrouvée nue, de faire une gaterie à notre invité qui avait gagné la partie. Elle était d'accord mais avec la lumière très tamisée. Je n'en pouvais plus tant j'étais éxcité de voir ma femme pompé un autre que moi.Je me positionna derrière et sans prévenir commença à la pénétrer doucement. Au fur et à mesure, j'accélèrais la cadence, je ne freinais pas le rythme et me mis à jouir rapidement.Ma femme invita trés vite notre hôte à prendre ma place. Elle, pourtant si réservée habituellement, n'hesitait plus à prendre des directives. Il l'a pénétra sans difficulté, et ces coups de butoir étaient de plus en plus sacadés. Ma femme gémissait terriblement, il jouit à son tour abondamment sur les fesses de ma coquine de femme. Cela m'avait enormement excité et nous échangeames nos places. Nous l'avons prise à tour de rôle 3 fois chacun… Ma femme était dans un état second. Les cheveux collés par la sueur, elle haletait. Chaque fois que nous jouissions, l'autre prenait la place du premier, pendant que celui-ci avait le droit à un nettoyage en règle par mon épouse bien aimée, complétement transformée.Notre ami du partir mais avait promis de remettre ça quand nous le souhaiterions.Je l'avais racompagné chez lui et avions discuté pendant le trajet. Il avait été surpris de découvrir ma femme si chaude en privé car il l'a connaissait plutôt timide.Arrivé à la maison, ma femme m'avouait avoir aimé le faire et me demandait si moi aussi j'avais apprécié. Je lui avouais avoir adoré et lui proposais de le refaire quand elle le voulait. Encore toute excitée, elle me fit une grande et belle surprise : Elle pris l'initiative de me déboutonner et d'engloutir mon sexe, elle le faisait coulisser de plus en plus profond dans sa bouche, puis bien au fond de sa gorge. Nous improvisions un 69 et quand j'avais voulu me retirer au moment où je sentais que j'allais venir, ma femme empoigna fermement mon sexe pour que je jouisse dans sa bouche pendant que je lui carressais et léchait son minou tout mouillé. Elle avala goulument et continua l'affaire, si bien qu'aprés quelques minutes, me voilà en train de rebander dur, c'est alors qu'elle se mis à quatre pattes, cambrée et les fesses relevées, et me demanda de la prendre sans ménagement. Ce fût bestial, mes couilles frappaient son clito sous mes va et vient réguliers et violents, mais à ses gémissements je sentais que ça lui plaisait. Dégoulinant de sueur et aprés tant d'efforts, nous sommes arrivés à jouir ensemble. Elle me mordilla l'oreille et me murmura : "Tu vois ce que je peux faire pour toi, sûr que cette soirée restera inoubliable." En effet…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


28897
b
Moi aussi !
5 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par raychharle | le 28/03/11 à 16:55

j'en aurai rêvé !!! Quelle chance !!

Par missyfamous | le 16/05/11 à 21:43

j'aurais aimer etre a la place de ta femmme

Histoires vécues sur le même thème

Libertinage, mode de vie ou fuite en avant??

image

J'ai passé 16 ans avec la même femme sans jamais la tromper, c'était ma première femme (je l'ai rencontrée à 17 ans, j'en ai 34 aujourd'hui). Aujourd'hui que nous sommes divorcés, je peux enfin vivre ces envies contre lesquelles j'ai lutté...Lire la suite

Est ce que mettre en évidence les différences culturelles est forcément du racisme?

image

" Mettre en évidence les différences culturelles" non, je pense que ce n'est pas du racisme. Par contre, juger, blâmer et rejeter ces gens d'autres cultures, oui cela peut paraître du racisme. Et encore. Après tout, n'avons nous pas le droit de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages
Les derniers appels à témoins