Histoire vécue Sexualité > Échangisme      (342 témoignages)

Préc.

Suiv.

mon mari, sa meilleure amie et moi

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 3611 lectures | ratingStar_11294_1ratingStar_11294_2ratingStar_11294_3ratingStar_11294_4

C'était un vendredi, et avec les 35 heures, mon mari ne travaille pas le vendredi après midi.

Moi si malheureusement.

Depuis quelques temps, il fantasmait sur ma meilleure amie, et je l'avait autorisé a tenter quelque chose avec elle, dans le but inavoué d'avoir ensuite une expérience tous les 3.

Seulement, son peu d'exépience sexuelle la rendait un peu timide, et aucune conclusion depuis le début (deux ans).

Cet après midi là, je rentrait dejeuner a la maison, comme tous les vendredi, et mon mari me dit que Jo a téléphoné et qu'elle passe cet après midi pour prendre du linge a repassé car elle a vu que tu est débordée et elle va te donner un coup de main.

C'est vraiment gentil.

Je repars travailler.

Au cours de l'après midi, un petit tour sur le forum et une idée me vient. Comme un préssentiment, c'est maintenant qu'il est en train de la séduire. L'idée m'éxcite et j'ai envie d'aller voir. J'appelle ma DRH pour lui dire que je part, que j'ai un souci perso, et me voilà en route.

L'idée de les trouver au lit tous les deux me fait mouiller.

J'arrive a la maison, gare ma voiture a l'écart, rentre en ne faisant pas de bruit et là, comme prévu, j'entend des gemissements de jo et de mon mari dans la chambre.

Je passe dans la salle de bain, une petite douche pour sentir bon et j'ouvre la porte de ma chambre.

Surprise, jo arrête de sucer et me dit excuse moi, !!!

Non vas y je vais t'aider.

Nous voici toutes les deux a sucer la meme q… bien dure, elle avec de lents mouvements de va et vient moi avec des petits coups de langue alternant entre le q… et le bout de ses seins.

Il me vient alors l'idée de lui donner du plaisir a elle.

Elle continue a sucer mon mari et je passe derrière elle et je commence a lui lecher la chatte. Ma lengue écarte ses lèvres gonflées par l'excitation, je titille son clito dur et soti de sa coquille, je bois son jus qui me coule sur la langue, je l'entends gemir de plus en plus fort, mon mari aussi crie son plaisir.

Je commence a carresser son petit trou, ele se torttille de plaisir. Elle arret de sucer mon mari pour se laisser aller au plaisir que je lui donne. Je leche encore et encore don anus, la penetre de ma langue et d'un doigt. Elle crie de plus en plus fort, elle aime cela, elle n'ai jamais eu cela.

Tu veux de faire pénétrer ?

Oh oui, allez y.

Mon mari prend ma place et commence a la pénétrer dans un levrette douce et sensuelle.

Je m'allonge a coté d'eux et je commence a me caresser, seule. J'aime me masturber et c'est la première fois dans ces conditions.

J'ai envie rapidement de me faire penetrer aussi, alors je vais chercher le plus gros de mes god et je me pénetre doucement, puis de plus en plus vite. Je sens que je vais rapidement jouir, je suis sur excitée.

J'entends les cris de Jo et de mon mari, elle jouit très fort et moi aussi, de l'entendre.

Mon mair lui a réussi a se retenir et me demande de le sucer, je le fais avec plaisir. Jelui leche les bourses, dures et toniques, puis passe ma langue le long de son membre viril qui a un gout inconnu jusque là, des petits coups de langue sur le gland gonflé et violacé de desir pui a plaine bouche et jusqu'au fond de ma gorge, je l'avale comme un grosse gourmande.

Maintenant cela suffit, Jo a reprit des esprits et nous devons nous occuper d'elle.

Sa chatte trempée me fait envie. Je la couche sur le dos et recommence a la lecher. J'aime le parfum de sa chatte. Je redescent sur son petit trou, tout en la penetrant d'un doit et elle recommence a gemir de plaisir. Elle en veut encore.Je metes un deuxième doigt dans sa chatte brulante et trempée qui s'écarte instantanément. Pendant ce temps, mon mari passe derrière moi et me pénetre en levrette, ma position préférée. IL moullie bien sa q… en moi.

Je demande a jo de se retourner, lui enduit le petit trou de lubrifiant. Je lui mets un doigt doucement, sa réaction ne se fait pas attende, elle crie de plaisir. Je mets un deuxième ; elle adore, va jouir, de remue, en veut encore. Je retire mes doigts et laisse la place a mon mari qui la penetre dans cet orifice vierge.

Je les entend crier, gemir, j'aime les voir se donner du plaisir.Elle joui très fort et mon mari se retire pour lui arroser les fesses de sa semence.

J'ai envie de prolonger de moment de plaisir intense mais ils sont tous les deux épuisés.

Nous passons toutes les deux a la salle de bain, pour une douche de caresses entre filles, mais nous devons faire vite, il est bientot 16h30 et nous devons aller chercher nos enfantrs a l'école.

Nous repasons devant la chambre et mon mari s'est endormi, épuisé par temps de plaisir.

Gageons qu'il ferait de beaux rêves…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


11294
b
Moi aussi !
18 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Libertinage, mode de vie ou fuite en avant??

image

J'ai passé 16 ans avec la même femme sans jamais la tromper, c'était ma première femme (je l'ai rencontrée à 17 ans, j'en ai 34 aujourd'hui). Aujourd'hui que nous sommes divorcés, je peux enfin vivre ces envies contre lesquelles j'ai lutté...Lire la suite

Est ce que mettre en évidence les différences culturelles est forcément du racisme?

image

" Mettre en évidence les différences culturelles" non, je pense que ce n'est pas du racisme. Par contre, juger, blâmer et rejeter ces gens d'autres cultures, oui cela peut paraître du racisme. Et encore. Après tout, n'avons nous pas le droit de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages