Histoire vécue Sexualité > Échangisme      (342 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pourquoi les hommes sont infidèles ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 521 lectures | ratingStar_260937_1ratingStar_260937_2ratingStar_260937_3ratingStar_260937_4
Mariah et Merilles, Oui Mariah je suis bien d'accord avec vous pour peu que nous ayons convenu de ces définitions. Si vous posez par exemple qu'infidel (e) s'applique au fait de ne pas respecter un accord. Hélas vous allez voir qu'il n'est pas simple de se mettre d'accord quant à la définition de l'adjectif libertin. J'interroge par exemple le Larousse en ligne sur le mot libertin et voilà le résultat (texto) : 1/ libertin, libertine : adjectif et nom, "Qui mène une vie dissolue, qui est de moeurs très libres. Se disait au XVIIe s. De quelqu'un qui manifestait son indépendance d'esprit par rapport aux enseignements du christianisme, et qui refusait toute soumission à l'Église. (Les principaux représentant des libertins furent Gassendi, Théophile de Viau, Fontenelle.) " 2/ libertin, libertine : adjectif, Marqué par la débauche, la licence : Des estampes libertines. Vous constatez combien il est difficle y compris dans la définition d'éviter de juger. "Mener une vie dissolue" est un jugement. "Marqué par la débauche" en est un autre. Si l'on s'en tient à libertin comme ce qui qualifie le comportement, les moeurs et la philosophie d'une personne qui garde son indépendance vis à vis du christianisme, alors il est possible d'être à la fois libertin et infidéle en ne respectant pas un engagement formel. Eu égard à cette définition cohabitent : - des libertins infidèles (à leur parole, leur contrat, leur engagement). - des libertins fidèles. - des chrétiens fidèles. - des chrétiens infidèles. Le mieux est peut-être de remonter à l'éthymologie de libertin : du latin libertinus, affranchi. Est libertin celui qui s'affranchit de ce qui entrave sa jouissance et il est possible de jouir sans entrave tout en respectant un accord et un contrat. Mais il est aussi possible de ne pas être fidèle à son engagement. Personnellement je suis partisan du libertinage fidèle à ses engagements. Mais pour vous répondre Merilles je trouve même cette posture très difficle à tenir. Il m'arrive de mentir à ma chérie. Certes nous avons passé un accord qui dit que chacun est libre de faire des galipettes de son côté et que cela doit rester son jardin secret : pas question d'en parler à l'autre. En revanche lorsque nous avons un coup de coeur nous nous le disons. Nous savons l'un et l'autre que nous pouvons avoir un coup de coeur pour une autre personne et c'est déjà arrivé. Pour vous l'infidèle ment. Je mens ! Quand je vais faire des galipettes je mens car notre accord suppose de mentir. Elle sait mais elle ne veut pas savoir donc je mens. Et je n'aime pas du tout mentir. Avant ma chérie j'étais naïf. Ne pas mentir était une règle d'or et j'assumais très bien de dire à la femme avec qui j'étais que j'avais eu une relation intime avec une autre femme. Peu importe si cela conduisait à une rupture. Ma conscience était donc tranquille. Tout allait bien. Je n'étais donc pas infidèle puisque j'étais fidèle à moi-même et à mes principes, en l'occurence celui de toujours dire la vérité. Après avoir pris conscience de ce que mon besoin de rester honnête comportait d'égoïsme et d'absence de compassion pour la personne avec laquelle j'étais en relation, j'ai changé. Certes je disais toute la vérité et rien que la vérité et je pouvais dormir tranquille mais quels dégâts chez l'autre. Donc avec ma chérie j'assûme de mentir par omission et parfois de mentir tout court. La fidelité n'est plus pour nous une affaire de bonne conduite et de morale. Je suis fidèle à cette femme parce que je l'aime et je ne suis pas fidèle pour continuer de l'aimer et protéger notre relation. C'est parce que je suis affranchis de tout ce qui entrave une libre décision de rester ou non avec elle que je suis fidèle à notre relation. Y compris affranchis de la soumission à une image de moi comme une personne qui doit toujours rester honnête et ne jamais mentir pour rester fière d'elle-même. C'est peut-être parce que nous prenons tous les jours le risque d'une rupture du fait qu'un coup de coeur peut arriver, que nous sommes fidèles l'un à l'autre : parce que grâce à ces expériences il est évident que quelque chose ne pourra jamais se substituer au bonheur de la relation que nous avons tissé au fil du temps. Quelque chose d'autre pourra survenir mais jamais ce que nous avons créé. Bon c'est juste une autre philosophie de la fidelité, du mensonge et de la liberté en couple. Pas mieux. Pas moins bien. Une philosophie différente. Moins répandue peut-être. Bien à vous deux. Ps : personnellement je pense que les humains sont des animaux, bien entendu des animaux avec des caractéristiques particulières (sociaux, dotés de conscience reflexive, etc) mais des animaux quand même. J'aime beaucoup ma dimension animale.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


260937
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Libertinage, mode de vie ou fuite en avant??

image

J'ai passé 16 ans avec la même femme sans jamais la tromper, c'était ma première femme (je l'ai rencontrée à 17 ans, j'en ai 34 aujourd'hui). Aujourd'hui que nous sommes divorcés, je peux enfin vivre ces envies contre lesquelles j'ai lutté...Lire la suite

Est ce que mettre en évidence les différences culturelles est forcément du racisme?

image

" Mettre en évidence les différences culturelles" non, je pense que ce n'est pas du racisme. Par contre, juger, blâmer et rejeter ces gens d'autres cultures, oui cela peut paraître du racisme. Et encore. Après tout, n'avons nous pas le droit de...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages