Histoire vécue Sexualité > Fantasmes      (832 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dans la cuisine

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 833 lectures | ratingStar_17160_1ratingStar_17160_2ratingStar_17160_3ratingStar_17160_4

Tu portes une robe courte (comme d'habitude ? ) , on est debout face à face dans la cuisine. Alors d'un trait, je me baisse, relève ta robe, passe ma tete dessous, et viens coller ma bouche sur ta culotte, noire, fine, et chaude. Ton intimité transpire un peu, tant la chaleur s'est immiscer partout. Mais je mets le glacon au bout de mes levres et refroidit brutalement ton pubis, à travers le tissu, l'eau fraiche suinte au travers, j'ai pris tes fesses entre mes mains pour mieux te tenir. Tu poses tes mains sur les miennes, tu attends la suite…

Tu écartes un peu les jambes, pour mieux en profiter. Ma bouche se fait plus pressante, et le liquide froid se répend plus amplement. Tu me carresses maintenant les cheveux, tu aimes ce contact doux, et froid en m temps. Tes jambes sont freles. Pour te surprendre encore, j'écarte avec 2 doigts le bord du cotton noir, qui laisse apparaitre ton sexe velu, et tendre. Mes levres reprennent de plus belle, le glaçon fond rapidement, mais sa forme oblongue est parfaite pour rouler sur tes levres de ton sexe, et remonter le long de ta fente, juteuse, chaude de l'interieur. Le contraste de chaleur de procure une sensation étrange, qui excite encore plus ton désir. Tu gémis, cela m'encourage, tes mains dans mes cheveux me le confirme. Ton sexe s'ouvre un peu plus pour offrir sur le haut une petite tige qui se fait plus grosse, gonfle, se bombe timidement d'abord sous son capuchon. Le contact de mes levres chaudes, ma langue qui tourne et du glaçon augmente encore ton excitation, chaleur qui remonte dans ton ventre…

Je me redresse, et t'emmene dans le canapé. Tout s'accélère, tu ne maitrises plus ton impatience, tu veux t'offrir, donner, et jouir. Tes vétements volent, ta culotte entre mes mains, glisse le long de tes cuisses, lentement, trop à ton gout tant ton corps espère mes baisers, mes caresses.

Couché dans le canapé, nos corps comme 2 braises, se consumment sous les ondulations sensuelles, parfum ennivrant, entremélé de gémissements, de va et vient lent et charnel, tout en douceur, en puissance, en souplesse et précision. Le froid a totalement disparu maintenant, et c'est un titillement diffus mais connu, qui remonte entre tes cuisses, et laisse entrevoir l'avenement d'une explosion de joie. Tu sens en toi mon corps se dresser, fier et robuste, s'éloigner un peu et te retrouver à nouveau, régulièrement. L'humidité a envahi tes cuisses, tes lèvres aussi, et se deverse autour de mon sexe ravi, qui parcourt le plus sensible de ton intimité. Gonflé lui aussi, il vient tutoyer tes levres, ennivré de plaisir contenu, tendu vers le contact charnel et chargé de 1000 sensations extremes, recues et données. Comme un massage d'une boule en feu, ton clito est assailli par ma verge, telle une fruit juteux et dur, et provoque en toi un regain de plaisir, te rapproche encore plus de l'orgasme. Et cela dure, le temps pour toi de perdre ta respiration, le temps de satisfaire à nouveau ta vulve avide de ma verge. Tu es tendue, comme serrée, mais la libération arrive bientot, que tu sens monter de ton ventre, toujours plus chaud, plus contracté, et plus chargé de sensation qui se diffusent partout ; ta poitrine ultra sensible attire ma bouche, tes pensées s'embarquent vers une planete inconnue, et tu sens venir en toi ce moment si doux, si fort, si violent et incontrolable, mais si bon… tu te laisses aller à mes mouvements, mes caressent et mes contacts, ma voix te guide vers ce bonheur de la jouissance, tu viens, tu viens fort, mords tes levres puis ouvre la bouche tant c fort, tu viens encore, toujours plus fort, et encore, pulsations énormes, qui t'emportent, te reprennent et t'emportent à nouveau, qui remontent derrière tes fesses, embrasent tout ton bassin, et rendent ton souffle brulant, ta poitrine jaillissant, et tes yeux mouillés de plaisir…

Le glaçon a fondu dans ma bouche depuis longtemps maintenant, et la menthe à l'eau n'a pas rosi devant nos ébats passionnés.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


17160
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Vouloir changer lautre... le début de la routine ?

image

Tu dis "les changements viennent percuter vos habitudes ? " Il me semble que c'est bien l'inverse qui se produit. Quand on rencontre quelqu'un, on n'est pas réellement nous-mêmes. On se montre séduisant, tolérant, intelligent, soigné, attentif,...Lire la suite

Quelle conclusion?

image

Bonsoir à tous, il y a quelques temps je me suis rapprochée d'un ami de mon mari par email, il est devenu mon confident. Ensuite j'ai commencé à avoir des fantasmes envers lui, après toute cette communication par mai, je lui ai parlé au...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages