Histoire vécue Sexualité > Fantasmes      (832 témoignages)

Préc.

Suiv.

Expérience homosexuelle pour mon enterrement de vie de jeune fille

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2895 lectures | ratingStar_15727_1ratingStar_15727_2ratingStar_15727_3ratingStar_15727_4

Avant tout mariage, on se doit d'enterrer dignement sa vie de jeune fille, vous ne pensez pas ?

Une de mes meilleures amis, le week-end après mon enterrement de vie de jeune fille, m'a demandé de venir passer mon samedi soir avec elle en tête à tête… Elle voulait me faire une surprise (encore ? Me suis-je dit, elle m'avait déjà beaucoup gâtée la semaine précédente). Elle m'a demandé de m'habiller très sexy comme dans le bon vieux temps où nous préparions pour sortir en boîte de nuit ensemble.

Je me suis préparée le sourire aux lèvres me remémorant nos soirées délirantes. Je l'ai revu dansé debout sur la table avec sa mini jupe, je me revoyais onduler autour des poteaux réservés normalement aux gogo danceuses… Puis on se rapprochait, nos hanches s'emboitaient et là les garçons tombaient raides (tout comme leur queue qui était parfaitement raides) … Parfois quand ils devenaient trop pressants, nous nous saisissions par le cou et nous roulions une pelle du tonnerre pour leur expliquer que nous étions ensemble et absolument pas intéressées par une relation hétéro… ce qui n'était pas le cas, c'était juste une "stratégie" pour nous débarrasser de gros balourds… et ça marchait plutôt pas mal, sauf quand ça les excitaient encore plus… Mais ça c'est une autre histoire…

Nous n'avons jamais eu de relations intimes pendant cette période mon amie et moi… Pourtant un jour elle m'a confié que son fantasme était de faire l'amour avec une femme… Quand elle me l'a dit, j'ai senti une énorme chaleur montée en moi, mais je n'ai pas osé, loin de la moiteur des boîtes de nuit, je redevenais plus distante… Voyant ma réaction nous en étions restés là, retournant à nos jeux sensuels du samedi soir, sans jamais aller plus loin…

Revenons à notre soirée… Je me rends chez elle avec ma plus belle parure de sous-vêtements, un string minimaliste, un porte-jaretelles alléchant, un soutien-gorge pigeonnant… Tout ceci recouvert d'une toute petite robe très fluide noire, zippée sur toute la hauteur, sur le devant… accessoirisée de bas à grosse résille et de bottes au talon fin et au bout pointu… Je la retrouve chez elle, elle est superbe, ses cheveux flamboyants et frisés sont laissés libres sur ses épaules qui ont l'air d'une douceur incomparable… Mon regard descend pour voir quelle tenue elle a bien pu choisir en l'honneur de nos grandes années, mon regard descend et ne rencontre rien d'autre que sa peau, sa peau de pêche veloutée… Ses boucles dissimulent sensuellement ses seins, ses petits tétons tout contractés… Elle est là, dans l'entrebaillement de sa porte, devant moi, elle me reçoit chez elle, parfaitement nue, superbe… Une porte s'ouvre derrière moi, elle m'attire fermement à l'intérieur…

Nous ne nous disons pas le moindre mot… Elle m'offre des fleurs dans lesquelles se trouve une petite carte… Il est écrit : "il faut que tu connaisses ce plaisir-là, je veux que tu t'offres à moi, déshabille-toi doucement". Pendant ce temps, elle est partie mettre de la musique, une musique sensuelle, ennivrante, elle baisse la lumière, il ne reste plus que la lueur des bougies. Ses courbes sont parfaites, mais je doute, que dois-je faire, dois-je la repousser, partir très vite, oublier tout cela… Je ne veux pas lui faire de la peine, je la trouve très belle… Là elle vient derrière moi, colle son corps, me prend dans ses bras et commence à bouger… et là je ne me pose plus de question, je n'écoute plus que mon plaisir…

Elle me caresse très doucement, très délicatement, ses mains sont douces, légères et fines… c'est étrange… même sa langue qui se promène paraît menue, c'est une langue de femme… C'est doux, délicat, sensuel, déroutant… Ses mains s'aventurent sur mes seins, sur mes fesses, ses doigts s'égarent parfois un peu plus près… Elle est toujours là derrière moi, c'est bon de la sentir nue contre moi… Elle descend très progressivement ma fermeture éclaire, elle veut faire de ce moment un moment unique… Arrivée en bas, elle vient devant moi et ouvre ma robe, elle découvre le spectacle que j'avais réservé à une intimité que je pensais avoir à mon retour auprès de mon futur mari… Elle s'assoit par terre sur un épais coussin, elle me regarde, sourit tendrement, elle se caresse. Je continue à danser langoureusement… Je me déshabille, je joue avec les objets, avec mes sous-vêtements, j'ai l'impression d'avoir fait cela toute ma vie… Elle me regarde, me désire et je suis émue, je la désire moi aussi…

Elle se relève et me fait allonger… Je lui obéis sans un mot… Ses caresses reprennent, comment peut-on avoir les mains aussi douces… ses cheveux sur mon corps me caressent aussi, c'est terriblement sensuel… ses doigts sont précis, parfois rapides, parfois lents… je sens mon plaisir monté, elle me prend dans sa bouche et je retrouve à nouveau cette langue menue et fraîche, si délicate… Mes jambes sont écartées, mes fesses au bord du coussin, je m'offre à elle du mieux que je peux, je suis totalement ouverte… Je veux à mon tour goûté sa peau tout d'abord, je voudrais goûter son sexe, mais vais-je oser, vais-je savoir m'y prendre… Elle me guide dans la découverte de son corps, qui est finalement si proche du mien… je la caresse comme si je me caressais… comme quand je me donne du plaisir seule… et ça a l'air de beaucoup lui plaire… sa main ne cherche plus à me guider, mes doigts ont l'air de la combler… L'intérieur de ses cuisses est trempé, c'est merveilleux… A ce moment, je veux goûter ce jus inconnu, je veux sentir son odeur intime, je veux connaître la sensation d'introduire ma langue dans un sexe féminin… je me dirige vers son sexe, ça sent merveilleusement bon… et ce jus, je m'en délecte comme quand je suce mon futur mari et qu'il jouit dans ma bouche. Elle me retourne, nous nous léchons toutes les deux tendrement, elle dessous, moi dessus… Nos doigts s'en mêlent et vont rapidement de notre anus à notre clitoris, ils s'enfoncent parfois… Je frotte mes seins sur son ventre… j'ai l'impression que ses mains sont partout sur mon corps, j'ai l'impression de perdre pieds, son corps aussi se raidit, se cambre, notre souffle s'accélère, nous jouissons, nous sommes trempées, c'est fabuleux… Mais nous n'en restons pas là, ses mains continues à me caresser, moi je suis un peu sonnée, mais tout à coup mon souffle recommence à s'accélérer, je jouis seule une deuxième fois… je reprends mes esprits et lui donne le même plaisir… nous buvons une coupe de champagne tout en nous caressant… les bougies s'éteignent, nous nous étreignons à nouveau, l'orgasme arrive à nouveau, énorme, déroutant, fabuleux. Mon sexe me fait l'effet dans un immense lac où ses doigts plongent dans une nage savante… Nous nous embrassons, mélangeons nos jus et nous endormons en nous caressant…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


15727
b
Moi aussi !
44 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Vouloir changer lautre... le début de la routine ?

image

Tu dis "les changements viennent percuter vos habitudes ? " Il me semble que c'est bien l'inverse qui se produit. Quand on rencontre quelqu'un, on n'est pas réellement nous-mêmes. On se montre séduisant, tolérant, intelligent, soigné, attentif,...Lire la suite

Quelle conclusion?

image

Bonsoir à tous, il y a quelques temps je me suis rapprochée d'un ami de mon mari par email, il est devenu mon confident. Ensuite j'ai commencé à avoir des fantasmes envers lui, après toute cette communication par mai, je lui ai parlé au...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages