Histoire vécue Sexualité > Fantasmes      (832 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'adore la fessée

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 4363 lectures | ratingStar_10634_1ratingStar_10634_2ratingStar_10634_3ratingStar_10634_4

Moi aussi, j'adore, et pas seulement en faisant l'amour… J'aime qu'il prenne place sur une chaise et qu'il m'installe à califourchon sur son genou droit, le reste de mon corps pendant du côté gauche du sien.

Cette position simule l'excitation, au contact de mes parties intimes et de sa chair. J'aime aussi qu'il m'installe en position transversale, sur ses genoux, et que je me retrouve confortablement allongée sur le sofa ou sur le lit, sur lequel il est assis. Outre que ces positions sont excitantes car elles rapppellent celles de la traditionnelle fessée punitive -et ipso facto nous permettent d'apprécier le côté sévère de la correction- elles évoquent la bestialité, les fesses étant placées plus haut que le visage, comme chez l'animal.

Toutes les positions sexuelles qui procèdent de la sorte nous permettent d'apprécier un retour à l'animalité, qui dans les pratiques sexuelles est, je crois, la plus grande source de plaisir. Ainsi, la seule position de la fessée est excitante. Sa crainte l'est de même. En effet, le frisson que l'on ressent au niveau de nos parties les plus intimes à l'idée de la bonne fessée qui nous attend, puis de chaque claque à venir, est infiniment extatique. Il faut que l'homme fasse durer cette si excitante anxiété en procédant à un déculottage lent et minutieux. (Le mieux serait qu'il vous menace de vous en donner le double si vous ne baissez pas vous-même votre culotte, et que vous, ne le faisant volontairement pas, soyez d'autant plus anxieuse à l'idée de la sévère correction qui vous attend, alors qu'il vous porte sur ses genoux et vous déculotte) Pour ne donner que des détails extrêmement factuels, je ressens à la crainte de la fessée un resserement, un durcissement de mon clitoris qu'aucun autre préliminaire ne me fait éprouver… Je n'ai jamais mouillé autant qu'à l'issue d'une fessée ! Pendant son déroulement, la douleur s'investit d'une grande part d'excitation et donc, indéniablement, de plaisir. Son aspect aigu, pénétrant et cuisant font d'elle une sensation forte indicible. Or qu'il y a-t-il de plus enivrant qu'une sensation forte dans les pratiques sexuelles ? En outre, il est très excitant que votre chéri s'arrête au plein milieu de la fessée pour recevoir un petit coup de téléphone d'affaires, tout en promenant sa main vacante sur vos fesses déjà bien rouges. Cette incursion du monde public (le monde du travail) au domaine privé (et ô combien privé pour ce qui est d'une fessée) est très excitante. De telles incursions ont été beaucoup vantées dans la littérature kafkaienne (et notammant dans "Le Procès") où les domaines publics et privés se mêlent, créant un univers à caractère hautement sexuel. Ce petit interlude à la fessée sera aussi excitant (outre qu'il vous fera languir la suite de la correction, vous excitant au plus haut point) en ce qu'il vous replacera bien dans le rôle que vous occupez à l'égard de votre chéri, c'est à dire celui d'appartenir à son univers le plus privé, le plus intime (la fessée étant la plus belle manifestation de cet "intime") ,s'opposant au monde public du travail dont ce coup de fil rappelle l'existence. Or qu'il y a-t-il de plus excitant que d'occuper ce rôle privilégié ? Après l'appel d'affaire, il est heureux de voir que votre amant s'en remet tout à fait à vos fesses, les fessant de plus belle. Enfin, après la fessée, il est très agréable de voir que son chéri est tout excité à l'idée d'avoir rendu ce beau fessier tout rouge… Et puis, n'oublions pas qu'il vous domine, et que vous avez été toute entière en sa possession et son bon vouloir. Qu'y a-t-il de mieux pour une femme que de s'abandonner toute entière à un homme comme on s'abandonne au plaisir ? L'idéal serait que vous lui demandiez d'arrêter la fessée en son cours, et que lui, inflexible, vous réponde qu'il achèvera de vous donner la bonne correction que vous méritez comme il l'a commencée. Je peux vous assurer que même si vous avez en effet envie qu'il arrête tant la douleur vous brûle, vous serez hautement excitée d'éprouver dans vos fesses son intransigeance ; sa sévérité (marque supplémentaire de la domination, ô combien excitante ! ) Enfin, après la fessée, nos petites fesses nous brûlent, et l'on se sent bien… Oh oui, l'on se sent vraiment bien ! … Si votre chéri vous l'a administrée car il vous trouvait trop présomptueuse, trop capricieuse (ce qui est d'autant mieux, la fessée punitive étant la meilleure) ,alors la correction vous aura calmée. Et en effet, ce qui est génial après la fessée, c'est que l'on est assoupie, comme après l'orgasme.On ferait bien un petit somme, allongé sur les genoux du fesseur.Ou mieux, il vous fera prendre un bain, pour apaiser vos douleurs… Dans tous les cas, il est très agréable d'être prise dans les bras de votre chéri, qui vous console doucement, sêchant vos larmes. Il est alors heureux de voir qu'il sait non seulement être dominateur, faisant usage de sa sévérité pour vous fesser comme il se doit, mais aussi protecteur, sachant réconforter. Protecteur, et peut-être même condescendant ; (cette attitude qui mêle arrogance et protection). Il devra alors alterner dans son dictame consolateur des mots justifiant son action, tels que : "Et que cela te serve de lecon";"cela t'a bien corrigé" ou encore"ça t'a fait le plus grand bien", et des paroles plus douces telles que "ça va aller mon ange"e.t.c. Enfin, l'on fera l'amour furieusement.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


10634
b
Moi aussi !
50 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Vouloir changer lautre... le début de la routine ?

image

Tu dis "les changements viennent percuter vos habitudes ? " Il me semble que c'est bien l'inverse qui se produit. Quand on rencontre quelqu'un, on n'est pas réellement nous-mêmes. On se montre séduisant, tolérant, intelligent, soigné, attentif,...Lire la suite

Quelle conclusion?

image

Bonsoir à tous, il y a quelques temps je me suis rapprochée d'un ami de mon mari par email, il est devenu mon confident. Ensuite j'ai commencé à avoir des fantasmes envers lui, après toute cette communication par mai, je lui ai parlé au...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages