Histoire vécue Sexualité > Fantasmes      (832 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je n'étais donc rien pour lui...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 218 lectures | ratingStar_268370_1ratingStar_268370_2ratingStar_268370_3ratingStar_268370_4
Vous avez peut-être lu mon histoire. Je suis, depuis 2 ans, la maîtresse d'un homme marié. Nous avons évoqué le sujet des fantasmes avant les vacances… Fantasme commun, semble-t-il, à beaucoup d'hommes : il adorerait faire l'amour avec moi et une autre femme. Et moi, je lui ai fait croire que je voulais un trio avec son meilleur ami (que je connais de vue). Alors qu'il y a encore un mois, il me disait ne pas vouloir me voir avec lui : "je l'ai imaginé te prendre et je crois que je n'aimerais pas… Je ne veux pas lui dire que nous nous voyons depuis deux ans. Je ne veux pas l'immiscer dans cette partie de ma vie, dans ma face cachée : tu es ma maîtresse, mon secret. Pour lui, nous ne serions pas, toi et moi, un couple illégitime à la recherche d'un autre homme pour nos jeux sexuels, on serait, lui et moi, deux potes qui vont choper une nana. Et je ne veux pas de ça avec toi, pas comme ça… Et puis, tu es ma maîtresse, pas la sienne… ". Alors qu'il me semblait "sincère", ça va pourtant sûrement se passer aujourd'hui… Nous étions à la recherche d'une autre femme pour un trio. Son fantasme que j'avais décidé de lui offrir. Son fantasme qui aurait pourtant été émotionnellement déchirant pour moi… Je lui ai toujours dit que j'avais peur, peur de la comparaison inévitable, moi qui n'ai pas confiance en moi, qui déteste mon physique. Peur que cette autre femme lui apporte plus de plaisir que moi… Sa réponse : "soit on en a envie tous les deux, soit on laisse tomber. Il est hors de question que l'un suive l'autre uniquement pour lui faire plaisir…" Sur un chat que nous fréquentons depuis quelques jours ensemble, avant-hier je me suis inscrite sous un faux pseudo, et totalement modifié ma façon de m'exprimer par écrit. J'ai crée le profil idéal : il m'a abordée. Il a parlé de moi ainsi, à cette femme pour laquelle je me suis fait passer et qui lui demandait comment était sa maîtresse : "brune, très jolie poitrine, belles fesses. Elle plaît. J'adore la prendre…" Sous son pseudo composé de nos 2 prénoms, il parlait de moi avec cette femme, lui disant ce que je ne savais pas et lui précisant que j'allais le rejoindre sur le chat, que l'on allait parler tous les trois. De l'autre côté, il me parlait par mail, insistant pour que je le rejoigne sur ce chat. "je ne pourrai pas, mon ordi rame, je n'arrive pas à me connecter. Je te laisse faire…" Je me suis rapidement crée une adresse mail et lui l'ai donnée. Il "me" l'a aussitôt communiquée… Je l'ai senti "sincère", en tout cas très clair lors de cette discussion avec cette inconnue. Il m'a détaillé précisément sa conversation avec cette femme… Bref…. Notre long dialogue, hier soir, cette nuit : "Je veux te prendre partout. J'aime te posséder comme ça. Me sentir en toi. Te sentir à moi, asservie à mes désirs, aux tiens… Je viens de jouir. Je t'ai imaginée nue, sur ta chaise. Ce cul que tu m'offres, là, à travers tes mots… Tes fesses pour moi… J'ai joui comme jamais. Beaucoup, beaucoup, beaucoup…" Je ne savais même pas qu'il trouvait mes seins très jolis et mes fesses belles… Je l'apprends aujourd'hui, alors que ça va se terminer. Inéluctablement. Alors qu'aujourd'hui est peut-être le jour où je vais aller au bout de ce que je ne suis pas. Pour me détester, pour LE détester enfin. Enfin… Parce qu'il m'a dit que son meilleur ami, qui vit loin d'ici et qu'il voit peu, l'invitait au restaurant ce midi et que celui-ci allait sûrement chercher une "coquine" pour tous les deux, je me suis proposée. Je vais me sacrifier pour qu'aujourd'hui, je n'aie pas le sentiment de mourir en l'imaginant avec une autre femme, sans moi… "J'ai envie de sexe avec toi, Kate. Demain ou vendredi. Avec lui ou seuls". Et ses questions, inlassablement : "tu en as envie ? Vraiment envie ? Pourquoi ? Avec lui ? Avec moi ? Avec nous deux ?". Celle que je ne suis pas lui a répondu par phrases brèves, cassantes… Des phrases qu'elle écrivait en pleurant… Je n'étais donc pour lui qu'un bout de viande qu'on fourre… Tout à l'heure, je vais peut-être "faire l'amour". Faire l'amour avec 2 hommes. Dont un que j'aime. Et je suis désespérée à l'idée de ce que je vais ressentir, j'ai déjà mal au coeur de savoir que ça va lui plaire… Je sais que vous allez me dire que je ne me respecte pas. Je le sais aussi. Mais je n'ai pas le choix. C'est trop difficile. Je n'ai pas le choix…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


268370
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Vouloir changer lautre... le début de la routine ?

image

Tu dis "les changements viennent percuter vos habitudes ? " Il me semble que c'est bien l'inverse qui se produit. Quand on rencontre quelqu'un, on n'est pas réellement nous-mêmes. On se montre séduisant, tolérant, intelligent, soigné, attentif,...Lire la suite

Quelle conclusion?

image

Bonsoir à tous, il y a quelques temps je me suis rapprochée d'un ami de mon mari par email, il est devenu mon confident. Ensuite j'ai commencé à avoir des fantasmes envers lui, après toute cette communication par mai, je lui ai parlé au...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages