Histoire vécue Sexualité > Fantasmes      (832 témoignages)

Préc.

Suiv.

Panne sexuel chez la femme

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 204 lectures | ratingStar_266207_1ratingStar_266207_2ratingStar_266207_3ratingStar_266207_4
Coucou les filles… Je en sais pas si ça peut vous aider, mais j'ai été confronté au même problème de disparition de la libido et du désir (mais pour d'autres raisons qu'une grossesse) il y a quelques années. Et la bonne nouvelle : ça a finit par s'arranger ! Comment ? Et bien tout d'abord, le jour où j'ai arrêté de culpabiliser avec ça et de me sentir anormale. Que ça pouvait arriver à plein de gens, que c'était pas une fatalité, mais que fallait bien commencer par accepter que j'en souffrais plutôt que de nier et fuir le problème (et l'enterrer). Alors je me suis accordé du temps "à moi". Je veux dire dans le sens d'un respect, d'une écoute, d'une patience. Puis d'une découverte que y'avait quelque chose qui voulait se réveiller, le désir, et que ce désir, il est plus large que le désir sexuel. En fait le désir sexuel il est aussi lié aux autres désirs, au désir de vivre, au plaisir de tas de petites choses de la vie, à l'envie "d'être" et de "faire" Et j'ai commencé par "être" et "faire" des choses que j'avais envie de faire et être. Et même par oser aller chercher tout ça au fond de moi. Et peu à peu la libido est revenue. Mais avant d'avoir à nouveau du désir (et du plaisir) pour et avec un homme, j'ai d'abord eu une période d'exploration "personnelle": je me suis remise à fantasmer (au début, ça me faisait même peur… parce que j'avais plus l'habitude ! ) , à lire de la littérature érotique, regarder des photos érotiques ou même plus crues, avec des univers qui me "parlaient", à me masturber, réapprovoiser mon corps, reprendre doucement plaisir à prendre soin de ce corps et à m'habiller comme je l'aime. C'est comme se retrouver, mais c'est aussi se découvrir, explorer son imaginaire et renouveler le contact avec son corps. C'est avec ça que je me réconcilié avec moi-même, que le désir s'est épanoui à nouveau. Parce que j'ai ouvert la porte au désir, cultivé mon petit monde intérieur, accepté mes fantasmes… Je crois aussi que dans le cas d'une grossesse, c'est important d'arriver à "se voir" en femme, et pas seulement en "mère". Mais aussi doser aller chercher "la femme qu'on est" et qu'on n'ose peut-être pas être, plus loi au fond de soi… Bon courage à toutes, avec toute la douceur, la tendresse et le temps qu'il faut se donner à soi-même… mais aussi l'audace de réveiller des désirs qu'on croyait "pas avouables"! Crocolotine.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


266207
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Vouloir changer lautre... le début de la routine ?

image

Tu dis "les changements viennent percuter vos habitudes ? " Il me semble que c'est bien l'inverse qui se produit. Quand on rencontre quelqu'un, on n'est pas réellement nous-mêmes. On se montre séduisant, tolérant, intelligent, soigné, attentif,...Lire la suite

Quelle conclusion?

image

Bonsoir à tous, il y a quelques temps je me suis rapprochée d'un ami de mon mari par email, il est devenu mon confident. Ensuite j'ai commencé à avoir des fantasmes envers lui, après toute cette communication par mai, je lui ai parlé au...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages