Histoire vécue Sexualité > Fantasmes      (832 témoignages)

Préc.

Suiv.

Revenir après une séparation

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 194 lectures | ratingStar_268298_1ratingStar_268298_2ratingStar_268298_3ratingStar_268298_4
Moi je vais vous décrire l'histoire de notre couple de manière synthétisée. Nous sommes séparés après dix ans passés de vie commune et deux enfants, dont un en bas âge. Nous avons passé toutes ces années à nous déchirer et à multiplier les séparations. Mon copain m'a aimé avec passion et moi je l'ai aimé avec raison. Je ne sais pour quelle raison, dès le premier jour, le désir sexuel n'a pas été véritablement au rendez-vous alors que je le trouvais viril, athlétique, sexuel, aimant… Il avait toutes les qualités et avec lui j'oubliais tout, je m'endormais comme un loir dans ses bras. Mon conjoint avait du mal à communiquer et répondait par la fuite dans l'alcool, les copains, le travail. Il ne m'a jamais dit que c'était son impression que je m'enmerdais au lit et le fait de sentir cette absence de désir sexuel pour lui qui le faisait autant souffrir et fuir. Durant toutes ces années, j'ai subi ses conneries, ses insultes lorsqu'il rentrait bourré, les grossesses seule, j'étais toujours toute seule, il fuyait tout le temps. Il préférais me fuir plutôt que de me dire en face ce qu'il ressentait de peur que ce soit moi qui renonce à notre histoire. Comment dire à quelqu'un "écoute, ma chérie, je vois bien que tu n'éprouve aucun désir sexuel pour moi, je doute sérieusement de tes sentiments pour moi, ne pense-tu pas que tu reste avec moi, par simple peur de la solitude." Lorsqu'on a peur de l'abandon ? En réalité, je l'aimais et ne restais pas avec lui par peur de la solitude. Je ne le désirais presque jamais sexuellement sans doute parce-que son approche ne m'excitait tout simplement pas : j'étais toute cérébrale et lui tout physique en matière sexuelle. Moi c'était fantasmes, transgression… Lui c'était sexe nu et cru, complètement libéré. Ce n'est qu'à la naissance de mon deuxième que les choses ont changé : après 8 ans de vie commune, j'ai ressenti pour la première fois un désir me submerger alors qu'il posait ses mains sur mes hanches et depuis la libido n'est pas redescendue. Nous avions évolué dans nos pratiques sexuelles, tous les deux et nos pratiques se rejoignaient enfin. Seulement voilà, face à ce désir nouveau chez moi, il n'a plus eu confiance. Un beau jour, il a eu des crises d'angoisse et m'a avoué qu'il avait peur, de se lever un matin et de ne plus rien ressentir pour moi. C'est ce qui s'est passé. Il m'a quitté parce-qu'il ne me désirait ni ne m'aimait plus. Je suis désormais mère célibataire. Il m'a quitté alors que j'étais au paroxisme de mon amour et de mon désir pour lui. Après m'être battue toutes ces années pour le comprendre, après avoir enduré toutes ces fuites, l'alcool, après avoir été malmenée… Alors qu'il était prêt à se suicider pour moi, c'est lui qui me quitte sans état d'âme : il ne n'éprouve plus rien pour moi. Je suis détruite.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


268298
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Vouloir changer lautre... le début de la routine ?

image

Tu dis "les changements viennent percuter vos habitudes ? " Il me semble que c'est bien l'inverse qui se produit. Quand on rencontre quelqu'un, on n'est pas réellement nous-mêmes. On se montre séduisant, tolérant, intelligent, soigné, attentif,...Lire la suite

Quelle conclusion?

image

Bonsoir à tous, il y a quelques temps je me suis rapprochée d'un ami de mon mari par email, il est devenu mon confident. Ensuite j'ai commencé à avoir des fantasmes envers lui, après toute cette communication par mai, je lui ai parlé au...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages