Histoire vécue Sexualité > Fantasmes      (832 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vie sexuelle : nos manques...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 194 lectures | ratingStar_264903_1ratingStar_264903_2ratingStar_264903_3ratingStar_264903_4
Hommes et femmes, ce n'est pas un scoop, nos différences nous rattrapent dans notre vie de couple. Si les journaux féminins l'abordent à foison, y compris dans notre vie sexuelle, je voudrais essayer aujourd'hui d'aborder cette dernière facette sous un autre angle, et je m'adresse spécialement aux couples qui ont des années de vol ensemble. Au risque d'aborder les choses brutalement, je dirais qu'entre hommes et femmes, nos différences physiologiques (la façon dont notre corps nous parle) , notre expérience en matière de vie sexuelle ainsi que nos attentes font qu'il existe pour chacun une propension à exprimer un manque certain dans notre manière de la vivre. Et pourtant, elle reste bien un ciment de notre vie de couple. Je propose donc de parler librement de ces manques. Entendons-nous bien : contrairement aux apparences, ma question ne vise à aucun voyeurisme, encore moins d'accusation ni détalage de fantasmes non assouvis. Elle vise à tenter de comprendre ce que des individus en couple peuvent vivre et ressentir en terme de besoins (surtout fondamentaux) dans cette expérience à la fois intime et commune de la vie de couple. A titre d'illustration, je commence par me jeter moi-même à l'eau (pour info, je suis un homme). Je ressens deux manques qui m'apparaissent, hélas, contradictoires. D'un côté, le manque de partager une forme d'excitation et d'entrain commun vers une forme de vie sexuelle où on pourrait s'éclater, où chacun serait tourné, par cette même motivation, au plaisir de l'autre, avec la faculté de mêler l'acte à la pensée. Il faut dire que ma p'tite femme n'étant pas douée pour ce genre de chose, je ne peux que rester sur ma faim sur ce sujet. D'un autre côté, le manque de partager (au sens de se dire mutuellement) un ressenti sentimental intense consistant à mettre au premier plan le côté beau de l'union : se dire, par nos regards et nos gestes, que nous nous aimons ; par notre nudité offerte, se dire que nous nous donnons comme nous sommes, avec cette confiance en l'autre de nous recevoir avec nos imperfections (physiques et morales) , et que notre vie de couple se bâtira non en effaçant nos différences et obstacle à notre relation, mais en les vivant ensemble et en les dépassant. Ces deux lacunes me laissent en manque d'ingrédients qui me sont personnellement cruciaux (presque pour le premier, complètement pour le second). Mais en même temps, j'ai l'impression - sans savoir vraiment pourquoi - que vivre le premier nous limitera la formidable complicité et fécondité que nous avons l'immense chance de vivre dans notre relation de couple. Sans doute l'idée que c'est en vivant les choses chacun à notre rythme et en acceptant le rythme de l'autre qu'il nous offre de qu'il a de meilleur en lui. Si vous le souhaitez, à vous de nous faire part de vos manques.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


264903
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Vouloir changer lautre... le début de la routine ?

image

Tu dis "les changements viennent percuter vos habitudes ? " Il me semble que c'est bien l'inverse qui se produit. Quand on rencontre quelqu'un, on n'est pas réellement nous-mêmes. On se montre séduisant, tolérant, intelligent, soigné, attentif,...Lire la suite

Quelle conclusion?

image

Bonsoir à tous, il y a quelques temps je me suis rapprochée d'un ami de mon mari par email, il est devenu mon confident. Ensuite j'ai commencé à avoir des fantasmes envers lui, après toute cette communication par mai, je lui ai parlé au...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages