Histoire vécue Sexualité > Masturbation      (350 témoignages)

Préc.

Suiv.

2nd msg : très grande culpabilité dûe au visionnage de vidéos pornos !

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 30/04/10 | Mis en ligne le 22/04/12
Mail  
| 221 lectures | ratingStar_244963_1ratingStar_244963_2ratingStar_244963_3ratingStar_244963_4
Je comprends JokerNew ce que tu ressens j'ai passé aussi par cette période dans ma vie, je suis une fille et j'ai 25 ans maintenant, pour moi ça a commencé depuis 12 ans jusqu'à 22 ans, je me masturbais devant des films porno et je ressentais énormément de honte par rapport à ce que je faisais, je me disais comment les autres vont me juger s'ils découvrent cela, j'avais du mal à accepter mes pulsions sexuelles très fortes et je n'avais pas de controle, parfois lors d'une conversation avec un homme un désir m'envahit de vouloir l'embrasser, je sens que mes pulsions me hantent dans mes relations avec les autres, et je me sens fortement anormale, du fait que mes pulsions surgissent en la présence de pas mal d'hommes même des inconnus, ce qui est normal c'est d'épreuver de l'attirance envers 1, 2 hommes au maximum mais lorsque je me retrouve attirée par beaucoup d'homme je sens que je suis une vraie perverse. En fait je vois que c surtout le fait que je refoule mes pulsions que je ne les accepte pas qu'elles échappent à mon controle et là elles peuvent surgir à n'importe quel moment à mon insu, depuis que j'ai commencé à accepter le fait de regarder des films porno et que je ne ressens plus de honte par rapport à ça, je ne les vois plus, avant j'avais peur de me retrouver seule avec un pc connecté, parce que je savais que je vais chercher du porno, mais maintenant si je me retrouve dans cette situation, voir du porno est la dernière chose à laquelle je peux reflechir, et tu sais pourquoi ? Parce que je ne fuis plus mes réels prob, je pense surtout que le fait de me masturber a été un moyen pour moi de fuir mes réelles souffrances, maintenant lorsque je me retrouve seule j'écris dans mon journal intime mes sentiments mes malaises, j'entreprend un vrai nettoyage emotionnelle des anciennes souffrances, de mes peurs. La première fois que j'ai totalement dévié mes réflexions sur ce point de masturbation qui me fait honte, c'est quand j'ai posté dans un forum en exprimant mon degout envers moi même, j'ai ecris beaucoup de choses sur des anciens attouchements sexuels que j'ai subi dans mon enfance, et puis la conversation a totalement dévie dans le topic, les autres se sont focalisé sur le comportement de mes parents sur la solitude dans laquelle je vivais sur pleins de choses, et je me suis penchée sur les vraies prob que j'ai dans ma vie au point de voir que ce point de masturbation n'est rien par rapport a mes vrais prob, et j'ai commencé à réaliser que j'ai été une vraie victime de beaucoup de manipulation, de réaliser combien l'environnement dans lequel j'ai grandi a été malsain… Comme toi, le fait de me comparer aux autres, me fait sentir que je suis bizarre, anormale, mais on ne peut pas comparer l'incomparable, on ne peut pas comparer deux etres qui ont grandi dans des environnements différents, c comme comparer les fruits que donne un arbre qu'on a toujours bien entretenu depuis le debut avec un autre arbre qu'on a toujours negligé. On est le resultat d'une education, d'un environnement de plusieurs facteurs externes, et si on n'a pas eu la chance de grandir dans un bon environnement, c pas fatale, n'est honteux qu'on soit pas comme les autres, c juste le fait de realiser qu'on est victime et que les autres ont été tout simplement plus chaceux que nous dans la vie qui nous rend plus indulgent envers nous-même. Lorsque tu vas realiser pleinement ce dont tu as été victime, le sentiment de culpabilité va disparaitre peu à peu. Affronter nos souffrances est un pas douleureux et difficile et demande beaucoup de courage, c pour ça qu'on prefere fuir et là on trouve tant de solution : alcool, sexe, sport… Pour moi j'ai decidé de ne plus fuir et quand je suis seule et que je me sens mal je me penche sur mes réels prob et ainsi j'avance et je sais que je resterais pas comme ça tte ma vie, l'envie de me masturber n'est plus envahissant pour moi aujourd'hui, c surtout un moyen pour m'endormir la nuit, ou rarement pour une excitation ce qui est tout a fait normal pour tout être humain. Est ce que tu as eu une enfance ou adolescence difficile ? Et dans ton enfance, as tu eu un éveil sexuel précoce, ou un souvenir d'avoir senti une pulsion sexuelle ? Peut être que tu portes cette honte envers tes pulsions depuis l'enfance. Je te souhaite bon courage.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


244963
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

J'ai besoin d'aide par pitié

image

Voilà j'ai un grand garçon et il y a quelques mois de cela je l'ai surpris dans la salle de bain complètement nu et en érection allongé sur le sol avec ma petite fille nue elle aussi (ben oui moi j'étais occupée dans le repassage à l'étage)....Lire la suite

J'ai loupé une vrai occasion de rencontre amoureuse;suis dégouté !

image

Mais il faut vous mettre dans la peau d'un voyou et quitter vos habits de gentil garcon. Bref, ça n'est pas difficile. Ce fut presque un phénomène de mode médiatique il y a quelques temps… Alors voilà. Il y a deux choses importantes dans votre...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages