Histoire vécue Sexualité > Masturbation      (350 témoignages)

Préc.

Suiv.

plaisir solitaire

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2339 lectures | ratingStar_4685_1ratingStar_4685_2ratingStar_4685_3ratingStar_4685_4

L'eau est chaude Mi âm regarde les vapeurs qui s'en échappent avec envie… Doucement, comme une caresse la nuisette glisse, s'agrippe à un sein comme pour le sucer puis continu sa lente descente en ralentissant sur ses hanches… cachant ainsi la toison qui d'un geste apparaît… Ne reste cacher maintenant que ses pieds.

Le geste est lent, comme pour mieux l'apprécier, Mi âm prend son temps. Un pied sort du voilage qui le cachait et vient plonger dans l'eau du bain… L'eau est vraiment chaude mais c'est ce qu'il faut pour que le plaisir soit complet. Les deux mollets sont dans l'eau maintenant, laissant au sol la nuisette qui n'a plus grand intérêt. Le moment attendu arrive ; Doucement, Mi âm s'accroupie… pas trop ! Juste de façon à ce que sa fleur touche l'eau… C'est chaud ! Instinctivement elle se redresse puis revient frôler l'eau ce qui a pour effet de faire gonfler les pétales. Elle continu, toujours doucement… C'est au tour du vagin de goûter cette chaleur. Mi âm a posé ses deux mains sur les bords de la baignoire de façon à mieux garder la position. Elle joue à caresser ses pétales en ondulant doucement d'avant en arrière… Elle joue à se redresser puis à frôler. Des gouttes de sueur commencent à perler sur le front et sous les yeux de Mi âm… Est-ce la chaleur de l'eau ou la tension qui s'éveille en elle ?

Peu à peu les bras plient davantage, la fleur tout entière est gonflée sous leffet de la chaleur. Mi âm remonte dun coup ! Son anus vient à son tour de toucher leau La sensation est différente, presque insupportable tellement de multiples idées viennent agacer la sensuelle poupée Ses bras nen peuvent plus et ses jambes non plus. Mi âm change de position ; Elle sagenouille en prenant garde de ne pas mouiller la partie qui la titille maintenant puis change didée Cest à quatre pattes quelle se positionne. Sa croupe et la pointe de ses seins viennent toucher leau. Mi âm commence alors une sorte de va et vient, un balancement davant en arrière Comme instinctivement son vagin souvre lorsquelle recule La sensation est forte tous ses sens sont en action : ses seins caresser par le mouvement, les pétales de sa fleur qui bougent au rythme du balancement et cette eau qui sinfiltre lorsquelle recule Mi âm ne peut retenir un petit cri de plaisir, mais qui lentendrait de toute façon ? Puisquelle est seule dans la maison Les enfants sont à lécole Alors, rien ! Non rien ! Ne peut perturber ce quil est en train de se passer chez Mi ; -).

Le rythme saccélère maintenant pour que la caresse soit plus intense, leau menace à chaque mouvements de déborder ; Dailleurs, peut être a-t-elle débordé mais la jeune femme nen a cure. Non ! Mi âm ne touchera pas ! Elle ne mettra pas les doigts pour accélérer le plaisir et atteindre lorgasme de suite ; Elle a tout son temps Du temps quelle se donne égoïstement Rien que pour elle.

La belle na pas oublié le plaisir ressentit tout à lheure lorsque son anus a touché leau à son tour… ça lui a rappelé dautres sensations sourire Des plaisirs intenses quon ne peut oublier Alors elle ralentit la cadence et doucement enfonce son ventre dans leau en prenant soins de laisser ses fesses bien écartées. Hummmmm ! Cette caresse chaude sur son anus… Cest divin ! Comme tout à lheure elle samuse à aller et venir, à entrer et sortir ce trou coquin de leau La différence de température et la porte entrouverte de la salle de bain qui laisse filtrer un souffle dair frais sur son intimité… Hum ! Un souvenir simmisce dans son plaisir, elle aimerait le chasser, loublier mais cette caresse solitaire lui rappelle trop dautres caresses moins solitaires mais toutes aussi troublantes de passion, de sensations.

Mi âm tourmentée, perturbée c'est machinalement confortablement installée dans sa baignoire. Maintenant, elle est allongée les jambes légèrement pliées Leau lui arrive sous le menton. Ses sens voudraient reprendre leurs esprits mais il est là, il sincrusteA plusieurs reprises elle plonge sa tête sous leau mais rien ny fait Des souvenirs de leurs étreintes lui reviennent en mémoire Un souvenir, entre autre Un massage langoureux quil lui avait fait après leurs étreintes Plus quun massage, une caresse. Plus quune caresse, un frôlement de corps Le frôlement de son corps dhomme qui caressait son corps de femme épuisé après leurs ébats.

Elle lui tournait le dos semi somnolente, heureuse du bonheur quil venait de lui donner. La tête enfouie dans son oreiller. Tendrement, amoureusement, il entreprit sa danse du corps en faisant un mouvement de va et vient, montant, descendant à la force de ses bras pour ne pas trop peser sur son frêle corps Cétait terriblement excitant ! Elle ne le voyait pas mais sentait son torse, ses jambes, son souffle, ses baisers Hum ! Ses doux, ses tendres baisers qui embrassaient ses pieds, ses chevilles, ses jambes, ses cuisses (léchant de ci, mouillant de là) , ses fesses, son dos sa nuque Lorsquil remontait, elle pouvait sentir son membre mou davoir tant donné qui immanquablement passait le long de sa raie puis entre sa raie lorsquelle écarta ses fesses pour mieux sentir le membre glisser. Peu à peu, elle sétait cambrée, ses lèvres perlaient de leur sève et le membre de lhomme, sétait durcit.

Mi âm ségare dans ses pensées quelle veut oublier, et de nouveau plonge sa tête à plusieurs reprises sous leau pour ny plus penser mais machinalement, ses cuisses se sont ouvertes, ses mains doucement, jouent avec la forme des ses seins, les palpent, les soupèsent (dans leau ils sont si légers) en fait, tout son corps y passe Quel plaisir de saimer en solitaire Aujourdhui, chaque parcelle de son corps aura droit à toute sa douceur sourire Cette eau qui joue seule avec son corps, son visage quelle caresse tendrement, ses lèvres pulpeuses, son ventre, ses hanches Dun doigt, elle contourne le fruit tant convoité Samuse, à retenir son plaisir, à aguicher le fruit devenu presque douloureux de désir Son doigt Ses doigts ! Peu à peu frôlent les pétales, écartent les lèvres, titillent le bouton gonflé. Mi âm ne jouent plus maintenant elle cède à lappel. Cest bon, cest chaud, la caresse est troublante des râles séchappent de sa gorge mais il lui faut plus maintenant. Ses reins se creusent, ses hanches se cambrent comme pour mieux soffrir à ses doigts lorgasme nest plus loin maintenant mais cest autrement que Mi âm veut jouir.

Douloureusement, elle interrompt la caresse vicieuse, et se lève pour attraper le pommeau de la douche, le règle sur la position massage et commence à flirter avec son clitoris Elle passe, sarrête sur la fleur des délices, repart, revient Tout à coup, elle est dessus Juste là où le plaisir est extrême ses jambes vacillent Elle va jouir, elle le sait Cest là ! Cest maintenant. Arghhhhh. Ouiiiiiiiii !

Peu à peu, elle reprend ses esprits termine de se rincer et attrape son peignoir Mi âm est épuisée ; Son fruit continue de vibrer du bonheur quelle sest donnée. Nue sous son peignoir Mi âm rejoint sa chambre, sallonge sur sont lit telle quelle pour reprendre ses esprits.

***************

J'espère que ça vous a plu - j'ai déjà partagé cette histoire (mon histoire) avec d'autres - Pourquoi pas avec vous.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


4685
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

J'ai besoin d'aide par pitié

image

Voilà j'ai un grand garçon et il y a quelques mois de cela je l'ai surpris dans la salle de bain complètement nu et en érection allongé sur le sol avec ma petite fille nue elle aussi (ben oui moi j'étais occupée dans le repassage à l'étage)....Lire la suite

J'ai loupé une vrai occasion de rencontre amoureuse;suis dégouté !

image

Mais il faut vous mettre dans la peau d'un voyou et quitter vos habits de gentil garcon. Bref, ça n'est pas difficile. Ce fut presque un phénomène de mode médiatique il y a quelques temps… Alors voilà. Il y a deux choses importantes dans votre...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages