Histoire vécue Sexualité > Masturbation      (350 témoignages)

Préc.

Suiv.

Plan q : n'y a-t-il réellement que les hommes intéressés?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 28/07/10 | Mis en ligne le 15/05/12
Mail  
| 180 lectures | ratingStar_255501_1ratingStar_255501_2ratingStar_255501_3ratingStar_255501_4
Je te rappelle que je suis un homme. Dans les plans cul que j'ai fait, il y avait de la gêne, pas de plaisir ni d'un coté ni de l'autre. Et puis le liquide sorti, et ben… ouaih… on fait quoi maintenant ? Enfin le vide, chacun étant étrangers, mais on venait de se pénétrer, bizarre. Mais après, de mon coté masculin, j'avais quand même pu coucher avec une femme, elle s'était montré nue, j'étais rentré au fond d'elle, de son intimité (parce que je considère que le vagin d'une femme fait partie de son intimité) , et en plus j'avais pu y éjaculer mon sperme, alors ça me valorisait un peu quand même, même si on dirait que je parle d'un chien qui met deux gouttes sur un poteau. Dans le sens où je me sentais fort, elle m'avait ouvert son intimité, et c'est quand même un peu flatteur, on se dit qu'on n'ouvre pas son intimité à tout le monde. Et ça c'est quand même se sentir un peu aimé, même si c'est pas de l'amour amoureux. Je précise que je ne suis pas du tout dragueur, donc je n'ai jamais eu beaucoup de femmes, même si je me trouve assez mignon, et que je trouve que je suis quelqu'un de bien . Mon manque de relation avec les femmes, je ne pense pas que ça me remettait en question moi-même, dans ma valeur, dans le fait que je valais d'être aimé ou non. Je souffrais de ne pas plaire du premier abord, et de voir que les femmes allaient avec les dragueurs qui voulaient juste fourrer, accumuler, concquérir et ciao (sans vraiment être franc) , alors que moi qui pouvais leur offrir beaucoup plus j'étais tout seul. Alors les histoires de plans cul ça a dû quand même flatté un peu mon ego dans ce sens là aussi. La position des femmes avec qui j'ai fait ces histoires à chier m'a eu l'air bien différente. Je ne sais pas exactement ce qu'elles cherchaient, nous n'en avons pas discuté. Je n'ai jamais ressenti de sentiment d'irrespect envers elles. C'était des femmes qui ne me plaisaient pas assez pour envisager une vraie relation avec elles, mais je les ais bien aimé, je les ai bien apprécié. Je pense qu'il y avait une certaine complicité, un peu comme avec un ami ou une amie. Mais après avoir fait la chose, je trouvais qu'elles devaient se sentir un peu objet. Je dis ça parce que j'ai eu l'impression qu'elles n'avaient pas pris de plaisir, mais que bon, moi, finalement, concrètement, je m'étais masturbé avec leur corps. Il n'y avait pas de connexion entre nous pendant le rapport, la seule connexion c'était par nos sexes. Je ne la pénétrais pas elle, je pénétrais son vagin, et à force de bouger, le liquide est sorti, et puis voilà. C'est pas beau mais c'était la réalité des choses. Et puis une fois la chose faite, le vide total. Deux étrangers à poils dans un lit. Bizarre ! Il ne restait rien à faire : le but était de coucher ensemble, c'était fait, y'avait aucun lien entre nous même si on s'était bien apprécié avant l'acte. J'étais gêné, de cette impression de m'être masturbé avec que leurs partie corps, un peu comme un objet, alors que maintenant à coté elles étaient là, toutes entières. Finalement elle m'ont servi à flatter mon ego. Donc je comprends que tu aies pû trouver ça un peu humiliant, si tu as vécu un peu la même chose. Petite question pour toi, valentine : toi tu cherchais quoi dans ces histoires ?
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


255501
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

J'ai besoin d'aide par pitié

image

Voilà j'ai un grand garçon et il y a quelques mois de cela je l'ai surpris dans la salle de bain complètement nu et en érection allongé sur le sol avec ma petite fille nue elle aussi (ben oui moi j'étais occupée dans le repassage à l'étage)....Lire la suite

J'ai loupé une vrai occasion de rencontre amoureuse;suis dégouté !

image

Mais il faut vous mettre dans la peau d'un voyou et quitter vos habits de gentil garcon. Bref, ça n'est pas difficile. Ce fut presque un phénomène de mode médiatique il y a quelques temps… Alors voilà. Il y a deux choses importantes dans votre...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages