Histoire vécue Sexualité > Orgasme      (382 témoignages)

Préc.

Suiv.

Après plusieurs années sans jouir elle a eu le déclic

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1210 lectures | ratingStar_125711_1ratingStar_125711_2ratingStar_125711_3ratingStar_125711_4

Je suis un homme de 34 ans, et je suis avec une fille depuis plus de 5 ans avec qui j'ai connu ce "problème" au début.

En fait il ne s'agit pas vraiment d'un "problème", beaucoup de femmes sur le forum de doctissimo, on lancé le thème (en gros) de.

"Je n'arrives pas à jouir avec lui" ou.

"avant j'avais pas de problème et depuis peu plus rien"

"quand je suis seule ça va, à 2 ça coince"

Avant mademoiselle X avec qui je suis donc aujourd'hui depuis 5 ans, j'ai connu une mademoiselle Y avec qui je suis resté 6 mois.

Mademoiselle Y était une fille très sexuelle, même si elle n'en avait pas l'aire vue de l'ext.

Je pouvais la réveiller la nuit, à n'importe quelle heure, il suffisait de la toucher pour qu'elle soit super-mouillée et cela pouvait durer 15min ou 1h20, elle était toujours contente. Parfois elle jouissais qu'une fois, parfois 5 fois et parfois pas.

Mais elle était toujours contente. Je lui demandais à expérimenter les pires trucs que l'on peut voir ds les films de culs, toujours ravie ! Et quand je dis les pires, c'est les pires.

Et jamais de simulation… (oui, parce que je te recommande pas de simuler, nous les hommes on est très sensible aux sons et rien à faire, ça s'entend, ça se sait, c'est par politesse que l'on ne veut pas briser votre politesse d'éssayer de nous faire croire qu'on a été génial).

??

Bref une espèce d "idéal sexuellopornographique" sur patte que cette mademoiselle Y.

Mais je n'étais pas amoureux de Mlle Y. Au début je l'ai cru puis au fur et à mesure, je me suis rendu compte qu'elle beaucoup plus que moi, etc.

Après pendant 2 ans, j'ai été célibataire. Bien sûr, j'avais des aventures mais rien de sérieux. Jusqu'à ce que je tombe sur Mlle X et tombe "amoureux" pour du vrai.

Mlle X est très jolie, et elle dégage une espèce de "sexualité" de "bon goût", rien qu'en la regardant. Tous les mecs se retournent sur elle dans la rue, elle se fait draguer non-stop et comme elle est très gentille en plus, parfois c'est pénible pour moi. Mais je suis amoureux.

??

Par contre, Mlle X au début de nos ébats sexuels, me faisait, je trouvais, de drôles de plans. ??

Elle sur-jouais, j'entendais dans sa voix qu'il y avait trop de faux, elle me semblait très loin de Mlle Y d'un point de vue naturel. QQpart j'ai eu la chance de connaître Mlle Y pour ça ; il est difficile de me bluffer sexuellement. Et comme j'ai TOUT essayé avec Mlle Y, je connais mes goûts, sait ce qui me plaît vraiment ??

J'ai donc tenter de communiquer, après plusieurs mois, avec Mlle X. J'ai du lui parler de Mlle Y et évidement cela n'a pas plus à X d'entendre mes histoires avec Y. Mais cela a surtout déclenché une communication honnête sur notre réalité sexuelle. ??

Mlle X n'avait en fait jamais joui avec un homme et ça la stressait-grave. Pourtant quand elle se masturbait aucun problème.

A ce moment-là, elle avait 24 ans. Consciente de son sex-appeal et du nombre d'amants qu'elle pouvait avoir si elle le désirait, il y avait en elle cet immense stress d'en fait pas être ce qu'elle dégage. ??

Mais Dieu-du-ciel merci me l'avait-elle dit ! J'ai pu comprendre, qu'il y avait certaines choses qu'il fallait reprendre à 0. La mettre en confiance sur plein de trucs, notamment qu'il est en fait assez "normal" de ne pas tout de suite arriver à jouir "vaginalement".

Et puis cette question de jouissance est devenue un peu obnubilante et technico-technique ; vibros, massages point g,…

Et je me suis un peu prit la tête avec cette histoire, quelque part la stressant d'avantage. Donc pendant 3 ans, j'avais du sexe avec une fille que je savais à l'avance ne pas arriver à faire jouir.

Je dirais qu'au bout de 2 ans, j'ai arrêté de chercher. Tout à coup je m'étais un peu fais à l'idée que cela n'évoluerais jamais.

Je me suis même dit au bout d'1 an qu'il fallait que je la trompe. J'ai éssayé ; mais étant très amoureux d'elle, après avoir embrassé une autre fille, impossible d'aller plus loin. Puis un mois plus tard, une autre fille, après l'avoir embrassée impossible d'aller plus loin. Bref bordel ds mon couple, parce que je lui ai dit "voila ce qui s'est passé". Rupture d'1 mois. Moi malheureux. Elle devait finir une thèse pour l'université. La cata, quoi. ??

Un mois passe et un soir on se croise. Et tous les 2 on profite de cette situation pour continuer la soirée ensemble, on va boire un verre, on finit ds la voiture et là, nous avons eu le sexe le plus mémorable de toute ma vie, elle était suprèmement-super-excitée, moi aussi, on a démonté ma bagnole. Un truc comme avec Mlle Y, authentique, animal, vrai. En mieux, avec amour, et elle a joui, aspergeant par la même occasion ma voiture, façon "femme fontaine" ??

Donc on se remet ensemble et on réessaye, mais à nouveau plus de jouissance chez elle. Je me dit "c'est pas fuckin'vrai ! ". ??

Dans toute notre "recherche" des premières années, il y avait un truc qu'elle n'avait jamais oser faire : c'était se masturber toute seule devant moi jusqu'au bout. Je lui ai obligé en lui disant : je veux te voir jouir, il faut que je le vois.

-Non, mais c'est ridicule, je me met dans une drôle de position etc., me répond-elle ;

-Pas grave, vas-y.

En fait, rien de grave, ça position c'est elle sur le dos, fesses serrées, jambes super-tendues, une main qui agrippe un sein et l'autre qui mouline à toutes pompes sont clito. Et en même pas 2 min, elle finit par pousser un râle des plus excitant. Puis elle le refit une 2eme fois.

??

Cette vision ce jour-là provoqua chez moi une excitation intense, je ne pouvais plus rester sans rien faire tellement je bandais. Je me suis donc déshabillé et mit au dessus-d'elle pendant qu'elle se masturbait pour la 3e fois, et je lui ait enfoncé mon pénis dans la bouche. Ce qui l'étonna d'abord mais très vite l'excita encore plus.

??

Ensuite, ce truc est devenu un de nos préliminaires. On commence comme ça, elle se fait jouir 3-4 fois, avec moi au-dessus d'elle et dans sa bouche. Quand je la pénètre ensuite, elle finit par jouir de plus en plus et de plus en plus vite. Parfois elle me fait une grande ou une petite fontaine. Et parfois elle ne jouit pas. Parfois elle pleure et me dit pourtant que ce n'est que du bonheur.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


125711
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Si vs saviez a kel point g honte de n'etre que moi!si seulement on pouvait me donner un peu d'espoir

image

Bonjour tout d'abord, Tiens c'est la premiere fois que je vois un jeune homme venr raconter ses malheurs" icic ; ça ne fait pas longtemps que je suis ici, c'est peut-être pour cela !! Bon, dis toi que t'aas vie n'est pas foutu ni ratée !!! Je...Lire la suite

Problème d'orgasme !...

image

Salut à tous, Voilà le PB, je vie depuis plus de 15 ans avec ma charmante petite femme et tout se passai à merveille ainsi quau niveau sexel. A chaque rapport ma femme avait un orgasme vaginal ce qui est pour moi en aboutissement car dans un...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages