Histoire vécue Sexualité > Orgasme      (382 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai perdu l'habitude…

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 09/08/10 | Mis en ligne le 31/07/12
Mail  
| 283 lectures | ratingStar_283580_1ratingStar_283580_2ratingStar_283580_3ratingStar_283580_4
[Ce matin, lorsque mon portable a sonné, me signalant l'arrivée d'un sms, j'ai fait un bond sur ma chaise, mon coeur a frappé fort dans ma poitrine…je n'ai plus l'habitude…j'ai perdu l'habitude… Lui, qui sonnait 115 fois par jour et tout autant la nuit… Alors qu'Il m'avait demandé, presque exigé de moi que je change de forfait, pour pouvoir lui envoyer tout à loisir, des sms, des soupirs, des mêmes torrides… Le voilà tout à coup, totalement ou quasiment muet… Que s'est il donc passé ? Rien …si ce n'est que c'est bientôt la fin de l'été, même si le 15 aout n'est pas encore passé pour moi, c'est filmé, l'été est fini… Mon Bel Amant de Juillet m'a goûté à deux reprises, me rendant folle à chaque fois, me faisant sortir de mes sentiers battus, me menant par le bout du nez jusqu'à sa braguette et autres folies diverses z'et variées… Je lui ai (presque) tout donné, je dis bien presque… Car ce que j'ai remarqué grâce à Lui ou malgré Lui… Alors que pour moi c'est chose plus qu'aisée d'atteindre le Nirvana, seule avec moi même. Impossible de lui offrir un jouissance, un bel orgasme bien sonore, bien bruyant, la première fois… non pas qu'il ait été maladroit, ou pas plus que les autres… Mais impossible alors que l'excitation était à son comble, nada, macache ? Le seul que j'ai pu lui permettre, c'est en lui offrant un plaisir solitaire, alors qu'il me mattait tout en me donnant à sucer son bel objet… ce qui était l'un de mes fantasme les plus chers, que nous avons vécu comme un cadeau, nous avons alors jouis ensemble mais séparément… pour moi pas de tracas, puisque du plaisir il m'en donna pendant deux nuits et un jour… J'étais comblée… et gâtée et avait bien envie d'en reprendre et même un abonnement si il était d'accord… Bien évidemment je me suis interrogée sur le "pourquoi" de cette difficulté à jouir avec Lui… Et peu de temps après j'ai compris… Il n'a pas été, doux, ni tendre avec moi pendant l'acte, il était même un peu sauvage, il ne m'a pas dit de belles choses, que j'aurais aimé entendre, il ne m'a pas mis en confiance, ni en sécurité, mais c'est un peu ce que j'étais venue chercher… Au bout de 3 jours suivant notre première rencontre, il m'a adressé un sms me demandant : "dis moi Isa, as tu jouis avec moi ? " Et là j'ai beaucoup ri, excusez moi… d'une part parce qu'il lui aura quand même fallu 3 jours pour se poser la bonne question et puis parce que c'est bien là le nerf de la guerre chez les mâles : dompter la femme, la faire râler de plaisir, sinon rien… Alors qu'il y a mille et une façons de prendre son pied, enfin décidément, il y a encore du boulot pour les éduquer les choux sur le mystère de la femme et de ses plaisirs… À la seconde visite, une nuit et un jour, du "sexe pur" m'a t'il promis… Je n'ai pu jouir que parce que j'ai bien voulu lui donner une des clefs de ma jouissance, mais il m'a fallu participer un peu, et l'orgasme ne fut pas tonitruant, pas les magnifiques spasmes qui me secouent toute entière de l'intérieur, non un misérable orgasme,… 1,5 sur 5… Toujours pour la même raison, car sans empathie, sans écoute, sans doigté, sans douceur, pas de Nirvana pour moi… Et pourtant je reste un "bon coup" pour eux, car je simule pour leur faire plaisir, car de les voir besogner sans relâche au bout d'un moment, je me lasse alors je leur joue "quand Sally rencontre Harry" histoire d'écourter le polissage, car sinon au feu les pompiers… Ah il reste encore de l'avenir au best seller sur le sexe, sur les techniques de ramonage, etc… Je me demande si le livre que j'écris qui dévoile mes histoires sensuelles, sexuelles et érotiques pourraient être considérées au final, comme utile à l'humanité ? Peut-être déjà aux femmes, qui se retrouveront dans mes mots et dans mes maux, et pourront rire en coeur, plutôt que d'en pleurer et si par le plus grand des hasards quelques hommes le lisaient à coups sûr, le carnet de rendez-vous des psy gonfleraient ou mieux encore leur approche s'en trouverait modifiées, on peut toujours rêver !!! … Bref, le Bel Amant de Paris est vraiment beau, Le Bel Amant, me fait défaut. Le Bel Amant, me manque, Car je n'en avait pas fini avec Lui. Mais il me fuit, il m'ignore, de spontané, et spirituel. De prolixe et communicatif il est devenu muet… Alors mon téléphone va rester silencieux, pendant un temps certain. Car malgré ses failles, malgré ses manques, malgré ses nombreuses lacunes, il restera le plus bel amant de Paris qu'il m'ait été donné de séduire cet été, pendant le chaud mois de Juillet…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


283580
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Si vs saviez a kel point g honte de n'etre que moi!si seulement on pouvait me donner un peu d'espoir

image

Bonjour tout d'abord, Tiens c'est la premiere fois que je vois un jeune homme venr raconter ses malheurs" icic ; ça ne fait pas longtemps que je suis ici, c'est peut-être pour cela !! Bon, dis toi que t'aas vie n'est pas foutu ni ratée !!! Je...Lire la suite

Problème d'orgasme !...

image

Salut à tous, Voilà le PB, je vie depuis plus de 15 ans avec ma charmante petite femme et tout se passai à merveille ainsi quau niveau sexel. A chaque rapport ma femme avait un orgasme vaginal ce qui est pour moi en aboutissement car dans un...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages