Histoire vécue Sexualité > Orgasme      (382 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vicitime d'inceste j'ai du mal à avoir une vie sexuelle épanouie

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1014 lectures | ratingStar_4707_1ratingStar_4707_2ratingStar_4707_3ratingStar_4707_4

Je sais que le soucis dont je vais vous parler n'est pas isolé ; d'autres en effet on posté le même genre de questionnements.

Mais j'ai besoin d'en parler, tant cela me tient à cur et jen souffre.

Voilà ; j'ai laissé il y a quelques mois un message sur un autre site ; en effet j'ai subi des choses pas très cools de la part de mon frère aîné et ce pendant plusieurs années.

Vous-vous doutez bien que cela m'a causé de nombreuses séquelles psychologiques. En effet, pendant des années (et ce jusqu'il n'y a pas longtemps) le sexe était pour moi quelque chose de sale, de vulgaire, et pour moi toute femme disant aimer le sexe était une s***** (mais j'ai changé d'opinion aujourd'hui ; heureusement). Pour moi, je n'envisageais n'avoir jamais de vie sexuelle, et cela ne me dérangeait pas de mourir vieille-fille (c'est-à-dire n'ayant jamais connu de vie sexuelle).

Pour moi, le sexe était quelque chose de sale qui me rebutait, que je redoutais.

A un moment donné je songeais même à l'exision (ablation du clitoris) ; j'étais vraiment grave à l'époque !

Mais heureusement, il y a quelques années j'ai pris conscience de mon traumatisme, de ce que j'ai vécu (sur le coup, cela m'a fait très mal car j'essayais de refouler au plus profond de mon être ce que j'ai vécu par mon frère).

Et cela m'a "décoincée" en quelque sorte.

Je fais donc une psychothérapie et ce depuis ce temps là.

Même si aujourd'hui le sexe ne m'apparaît plus comme une chose sale et honteuse, même si j'ai passé le cap entre temps (j'avais 26 ans passés ; je faisais donc partie des vierges tardives) , j'ai un problème qui me préoccupe beaucoup aujourd'hui.

En fait, même si j'ai déjà éprouvé du plaisir, des sensations plus qu'agréables, une sensation de bien-être lors des préliminaires et d'actes sexuels, je n'ai jamais eu d'orgasmes.

C'est pourquoi je ne me sens pas normale.

J'ai peur d'être à jamais bloquée, coincée sexuellement (et ce malgré la psychothérapie et tout un travail sur moi).

Pourtant, aujourd'hui j'aspire à avoir une vie sexuelle normale et épanouie ; comme tout le monde, et donner du plaisir à mon partenaire.

A votre avis, quel serait le déclic, le truc pour me décoincer définitivement ?

Cela ne m'est pas facile d'écrire cela ; je ne parle que très rarement de ce problème.

Dun côté je suis assez fière de moi ; j'ai tout de même réussi à me débloquer alors qu'il y a encore 4 ans la sexualité était pour moi quelque chose de sale et de vulgaire.

Il est vrai que je me suis décoincée par rapport à ça, arrive à éprouver un certain plaisir au moment des câlins (lol) et arrive à faire plaisir à l'autre.

Mais je pense qu'un homme nest pleinement satisfait quà partir du moment où sa partenaire a un orgasme.

De plus, pour linstant je me sens incapable de faire des choses spéciales ; comme la fellation ou la sodomie. Je ny vois aucune honte à ces pratiques et me dis que je ne serai pas contre de le faire un jour ; mais pour linstant je fais un blocage là dessus (décidément ; jen ai des blocages ! ). Pourtant, je suis consciente que dans un couple il faut un échange amoureux, et donc faire plaisir à son partenaire par le biais de ces pratiques.

Cela m'inquiète ; c'est pourquoi je ne me sens pas normale. Et jen souffre beaucoup.

Je sais ce qui est bien pour moi, le genre de caresses que j'aime selon les endroits sensibles chez moi. Mais à vrai dire (je suis gênée d'écrire cela) je ne me suis jamais masturbée, sauf quand j'étais petite, avant que je ne subisse ce drame qui a détruit mon corps et mon âme.

Pourtant, je sais très bien qu'il n'y a aucune honte à cela, et ne critique nullement ceux qui s'adonnent au plaisir du solitaire. Mais je ne sais pas ; je ne peux pas ; ça me bloque.

Là peut-être aussi ne suis-je pas normale ; car c'est une pratique que tout le monde fait.

Certains mont suggéré davoir recours à des gadgets pour me décoincer.

Le fait d'utiliser un vibro, ou tout autre accessoire me bloque encore plus.

Pourtant, paradoxalement, je fais souvent des rêves érotiques.

Et après avoir fait ces rêves, il m'arrive souvent de me réveiller avec une sensation bizarre mais extrèmement agréable au niveau du bas ventre et des parties génitales, mais cette sensation ne dure que quelques secondes durant lesquelles mon coeur bat à 100 à l'heure.

Mais c'est très court malheureusement (purée ; je me sens terriblement gênée décrire ça ! ).

Et il m'arrive également de m'imaginer des scènes sexuelles (des ébats amoureux avec un partenaire).

Parfois, je m'en veux de faire de tels rêves et d'avoir de telles pensées ; je me demande si je ne suis pas une obsédée sexuelle.

Mais d'un autre côté, je me dis qu'il est normal de réagir comme ça : cela signifie que j'ai certaines envies comme tout le monde (lol) et ai donc une libido.

J'espère me décoincer petit-à-petit car j'ai vraiment envie d'avoir une sexualité épanouie, de connaître un jour lorgasme, et enfin dêtre bien dans ma peau et dans mon corps.

Je vous remercie de mavoir lue.

J'ai vraiment besoin de soutien et de conseils (autre celui dutiliser godes ou vibros).

Merci à vous.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


4707
b
Moi aussi !
19 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Si vs saviez a kel point g honte de n'etre que moi!si seulement on pouvait me donner un peu d'espoir

image

Bonjour tout d'abord, Tiens c'est la premiere fois que je vois un jeune homme venr raconter ses malheurs" icic ; ça ne fait pas longtemps que je suis ici, c'est peut-être pour cela !! Bon, dis toi que t'aas vie n'est pas foutu ni ratée !!! Je...Lire la suite

Problème d'orgasme !...

image

Salut à tous, Voilà le PB, je vie depuis plus de 15 ans avec ma charmante petite femme et tout se passai à merveille ainsi quau niveau sexel. A chaque rapport ma femme avait un orgasme vaginal ce qui est pour moi en aboutissement car dans un...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages