Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Amour ou amitié

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1713 lectures | ratingStar_87427_1ratingStar_87427_2ratingStar_87427_3ratingStar_87427_4

Je m'appelle Alexandre, 22 ans, et je suis étudiant en Droit, 3ème année de Licence. Je me trouve plutôt pas mal avec mes cheveux bruns légèrement ondulés juste bien coupés, mes yeux verts, mon petit minois de lover (et oui faut l'avouer !!! ) , mes épaules fortes et imposantes, mes 1m85, …

Ce qui est sure, c'est que sont les années qui m'ont métamorphosé. Ainsi. Il y a encore 3-4 ans, les jeunes filles ne me fixaient pas ou ne me passaient pas totalement en revue dans la rue au passage. D'ailleurs je trouve ça agréable maintenant d'être le sujet de conversation de ses dames à la fac … je les vois se chuchoter des choses, sûrement intimes, dans l'oreille et se redresser comme si de rien n'était lorsque je passe ou même quand je viens leur dire bonjour. Il faut préciser aussi que plus on avance dans le temps, plus tout le monde se connaît à la fac puisque chaque années les effectifs se réduisent … C'est pas si facile que ça les études supérieures mine de rien !

J'ai déjà conclu plusieurs fois avec ce genre de fille … un peu chipie, carrément salope aussi ! Mais depuis mon départ du lycée une seule fille m'obsédait encore et toujours … mais ça n'avait pas l'air d'être réciproque malheureusement pour moi.

Cette jeune fille, à l'époque (car maintenant c'est une jeune femme bien plus désirable qu'elle ne l'était lors de notre rencontre) , était en 1ère ES avec moi. Dès que je l'ai aperçu, je dois avouer que certaines idées me sont venues à l'esprit. Ba oui, il ne faut pas espérer grand-chose d'un gars de 17 ans qui n'a encore jamais goûté aux joies du sexe avec une fille. Je parle ici de l'acte véritablement parce qu'en matière de préliminaires, c'était torché depuis longtemps si vous voyez ce que je veut dire ^^.

Mais lorsque notre professeur principal a prononcé son nom, mon c&oelig ; ur a fait un bond … ne me demandez pas pourquoi mais le rouge m'est monté aux oreilles. Le pire de tous ça c'est que j'était juste après elle dans la liste … Allez répondre comme si de rien n'était à l'appel de votre nom alors que vous êtes totalement chamboulé et que de surcroît vous ne savez absolument pas pourquoi !!! Aujourd'hui je suis en mesure de vous dire que c'est le fait de savoir le nom de cette merveilleuse jeune fille, qui avait émoustillé ma libido en moins de deux, qui m'avait mis dans tout mes états. J'ai tout de suite aimé son prénom mais également sa voix : "Aléana… ?" "Oui". Ce "oui" était vraiment doux à mes oreilles. Cela l'avait été manifestement également à celles de mon meilleurs potes, Carl, que je conaissais depuis le collège, assis à coté de moi, qui me chuchota "Hum pas mal dis donc ! Enfin de quoi matter cette année, tu trouve pas ? ". Je lui répondit par un petit sourire mais il ne pouvait pas savoir à quel point j'étais d'accord avec lui mais aussi en colère contre lui d'avoir parlé d'elle de cette façon. C'était étrange… je devenais limite schizophrène là !!!
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


87427
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages