Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Anne et Sylvie m'excitent au plus haut point

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2535 lectures | ratingStar_28934_1ratingStar_28934_2ratingStar_28934_3ratingStar_28934_4

Elles retournent et sassoient toutes les deux dans le divan et aperçoivent mon sexe bien dur hors de mon pantalon. Anne dit On ne peut pas le laisser comme ça, allez, assied toi on va soccuper de toi. Je minstalle dans le divan après avoir retiré mon pantalon et mon boxer. Quelle belle grosse queue tu as me dit Sylvie qui lengloutit tout de suite. Elle est a quatre pattes sur le divan à coté de moi, Anne de lautre. Elles commencent toutes les deux à me pomper, chacune à son tour, puis les deux en même temps, se partageant ma… mon gland et mes couilles, les touchant, les léchants. J'ai vraiment le sexe en feu dautant plus que ces cochonnes savent y faire et font jouer toute leur expérience. J'ai quand à moi chacune de mes mains occupée à leur caresser la chatte. Elles se remettent à dandiner leur croupe sous leffet de mes caresses tout en continuant à me sucer en salivant abondemment. Je leur demande darrêter parce que sinon je vais jouir tout de suite et j'ai envie de mettre ma queue ailleurs que dans leurs bouches. Anne se lève et Sylvie sallonge sur le divan, écartant largement les jambes. La vision de son sexe tout rasé, gonflé ouvert et trempé mexcite à mort. Je me place sur elle et lui enfonce mon dard dun seul coup Aaaah, quelle est bonne ta… gémit-elle. Je commence des va-et-viens pendant quAnne vient se placer au dessus de sa copine, présentant sa vulve en chaleur à hauteur de sa bouche. Sylvie commence à la manger avec application, tantôt violemment en la bouffant, laspirant, la pénetrant avec sa langue, tantôt en sapplicant sur son petit bouton tout excité. Elle gemissent comme deux cochonnes puis Anne se lève et sort de la pièce pendant que je continue à baiser sa copine comme un fou. Elle relève son bassin comme pour chercher mes coups de boutoir et les prendre encore plus profond.Puis Anne revient avec un gode dans chaque main. Elle me fait signe de me lever, ce que je fais ainsi que Sylvie, et elle sinstalle à quatre pattes une fois de plus dans le divan, nous presentant son beau minou gonflé de désir et sa petite rondelle. Godez moi ordonne-telle. Sylvie obéit saisit un des godes, le promène sur la fente de sa copine, lui stimulant un peu le clito, puis elle lui enfonce brutalement dans le vagin où il rentre sans efforts étant donné son état dexcitation. Jen veux un dans le cul.Je commence à lui masser doucement son petit trou, son désir de se faire sodomiser est tellement fort que jenfonce et doigt et bientôt deux sans aucune difficulté. Je me baisse et plonge ma tête entre ses fesses pour lui lécher un peu lanus, j'ai sous le nez lautre gode que manipule Sylvie qui entre et qui sort de sa chatte dans un bruit indécent. Puis je me relève, prend le deuxieme gode, viens le présenter à lentrée de sa rosette et commence à lenfoncer tout doucement. Cest elle qui recule son cul pour venir le chercher et elle sy enfonce dun coup. Je commence à effectuer des allers-retours pendant que Sylvie en fait de même dans sa chatte. Elle hurle littéralement de plaisir. Enfin, elle sarrache le gode de son petit trou sinstalle sur le dos tout en gardant le gode enfoncé dans sa chatte et le dit… moi. Je la soulève un peu par les hanches et je commence une lente pénétration dans son cul qui souvre à moi aussi bien quune chatte étant donné le traitement quil a subit avant. Sylvie de son coté sest installée sur la tapis par terre et entreprend de se sodomiser elle même avec le deuxième gode. Je dois constament faire des efforts pour me retenir de jouir tellement tout ce que je fais, que je vois, que jentends, que je sens mexcite au plus au point.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


28934
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages