Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Charles est attiré par une femme qui est déjà prise

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1086 lectures | ratingStar_227544_1ratingStar_227544_2ratingStar_227544_3ratingStar_227544_4
Les autres l'appellent Ray ... il adore ! Sur son répondeur, son téléphone; des musiques que l'on connaît moins ou les premières avant celles qui l'ont fait être le Grand Ray ... comme le Duke ! Il n'est pas une référence musicale, non mais voilà il aime et peut expliquer pourquoi ... Il a fait une autre découverte aussi; en se promenant dans les allées, il a entendu Michaël Bubblé, il s'est assis sur l'un des tabourets des vendeurs et a écouté, perdu dans ses pensées ... C'est une main, des doigts qui ont claqué et qui l'ont sorti de sa transe ... De jolis doigts en l'occurence avec pleins de bague sertis de gros cailloux qui devaient briller seulement lorsqu'on les frottent !!! Des doigts fins, manucurés ... il a suivi la main et est remonté jusqu'au bras, a suivi l'épaule du regard pour aboutir à un visage tout aussi fin, légèrement bronzé, des cheveux courts, mais sur les épaules, couleur jais, des mèches qui lui frôlaient les joues et qui faisaient une frange droite sur son front, des yeux bleus souriants, fort séduisant déjà et une bouche bien maquillée et qui semble vous faire un bisou tout rond ... "S'il vous plaît, Monsieur, coucou !" Elle riait mais c'est juste parce qu'il avait une bouille de clown à être dans un état second de cette musique ... "S'il vous plaît ..." Il la regarde encore et lui dit franco "Si vous me plaisez ? Ah oui alors !" Et elle sourit ... Et elle lui dit "merci mais vous avez dans la main, le dernier de Bubblé et je voudrais l'acquérir ! Vous me le donnez pour que je me rende à la caisse ? S'il vous plaît !!!" "Wow, c'était dit d'une façon croquante" ... "En fait, non ! Non, ça ne va pas se faire ainsi !" Et elle le regarde stupéfaite "Mais, mais ..." Et il la prend par le bras et l'entraîne à la caisse justement ... Il pose le DVD/CD, sort son porte-feuille, paye le CD, demande un paquet cadeau, se retourne et l'offre à la jeune femme ... Elle est cramoisie sur place ... Elle n'a pas bougé de place même quand il a payé le disc, elle ne comprenait pas pourquoi il lui avait dit non ! Et puis, là, il lui offre ! Elle est ...scotché "Mais, mais ..." ..."ça vous l'avez déjà dit ! vous n'avez rien d'autre en stock ?" et il lui sourit; un visage éclairé ! "T'es fou !" pensa t'il ! ... "p'têt' bien ! Oh, je sais, elle n'est sûrement pas seule !" et en effet ... L'homme s'approcha d'elle et l'interrogea "Ca va pas ?" d'un air aimable à souhait ! Charles le regarda en se disant "non, s'il vous plaît, rassurez-moi, dites-moi qu'il est votre père, pas votre mari !!!" ... Et ben si, il est ! Sans faire dans le sentiment, c'est un langage de charretier que de parler ainsi à un femme; même à son chien il n'oserait pas ! Aussi tourne t'il les talons et s'en va ... La femme relate l'évènement; l'homme le rattrape et lui dit qu'on offre pas de cadeau à sa femme, qu'il est là pour ça ! ...mouais, n'empêche qu'il parlait à une autre femme au moment, qu'il l'avait remarqué pour son manque de goût en ce qui concerne l'habillement ... pour dire, vous allez voir ...pantalon velours à petites cotes marron clair avec un ourlet où il manque dix centimètres sur des chaussettes des années 30 mais vertes ... un pull à col roulé gris et une veste saharienne écru; il a un barreau de chaise éteint à la lèvre qui lui donne un style "Churchill" mais ce dernier avait de la cervelle, ce qui semble manquer tout particulièrement à l'individu; la seule chose qui attire le regard, c'est la grosse gourmette en or qui orne son poignée ... et dites-moi que l'A8 flambante neuve qui trône dehors, c'est pas la sienne ?!!! Lui, il est venu en mob' ! Et ben, si aussi; l'homme ouvre la porte, rentre de trois quart, ressort avec une carte de visite à la main et lui dit "jeune homme, passez chez moi cherchez l'argent du cadeau, je n'ai rien sur moi !" Charles regarde la femme, droit dans les yeux; dans les trois secondes qui suivent, il voit des joues qui rosissent, puis des yeux qui se baissent sur un mignon sourire ... Il prend la carte juste dans l'espoir de la voir à nouveau ... L'homme a bien 20 ans de plus qu'elle ...bon sang, Charles repart, en colère ... En colère d'avoir raté si belle femme; petite ville et il n'a pas remarqué cette perle ... bon certes, il vient de rentrer de voyage diplomatique mais tout de même ! Il est resté si longtemps parti ? Est-ce possible ? Faudra qu'il demande ! Une si p'tite ville comme Paris et il n'a rien vu de cette beauté ...!!! Ttttttsssss ! Et on lui a rien dit bien sûr ! Et puis Vincennes en plus; pas la porte à côté ... Bon, il ira, il est invité mais le baron peut s'frotter pour qu'il accepte le remboursement ! Hmmm, pas comme ça alors ... mais allez, il chasse l'idée saugrenue qui s'est installée ! Saugrenue, saugrenue, pas tant qu'ça !!! Et puis, à la réflexion suivante "Mais si, elle est mariée !" Avec prétentions, il choisit de se faire véhiculer; bon, en clair, il a demandé l'autorisation au boss' ! Madame l'Ambassadrice, avec un sourire en coin, lui a donné la journée, le chauffeur Edward et la Jag' ... la Jaguar ... de plus, elle a les plaques diplomatiques, le macaron et la sirène ... le grand jeu quoi ! Il a fait appeler et a fait déclarer qu'à 15 heures tapantes, il serait à la porte ! A 14h55, il est ! devant la porte et regare au loin cette bâtisse vieille France; il pensait, lui, à un hôtel particulier et se trouve à la grille de la bicoque, songe t'il en riant !!! Des bourges français ... Ah ! Il la voyait classe et elle est super classe ! Pourra-t'il être "Lupin" ? Lui voler un baiser et plus si affinités comme ils disent ! Il regarde Edward dans le rétroviseur et lui fait signe qu'il faut y aller ! Ils n'aiment ni l'un, ni l'autre ce qui les attend, malgré la Jag' ! Un soupir, un peu long de l'un et de l'autre et puis au moment où Edward tend le bras pour sonner, la grille s'ouvre ... Avec un accent typique américain, Edward lui confirme qu'ils étaient observés ! Avec le code habituel, Charles fait savoir au chauffeur qu'il faudrait peut être le grand jeu ... donc il lui dit "So, c'est Sir Charles, n'est-ce pas ?!" "Right !" lui répond Ed et d'un signe de tête approbateur ... La Jag' s'est donc avancée, la grille se referme; elle parcourt les 600 mètres qui mènent à la fontaine dont elle fait le tour pour s'arrêter aux pieds des marches qui mènent elles, cette fois, au perron de la maison sur lequel ...il n'y a personne ! C'est un affront marqué ! Le chauffeur descend prestement de la voiture et ouvre la porte arrière; sur l'instant, descend un majordome qui s'excuse de toute absence, ils ne s'attendaient pas à voir ...une voiture officielle ! Charles dépose sa carte de visite dans le petit plateau qui lui est tendu et il voit alors la réaction du majordome à son titre ..."Attaché d'ambassade" et là, il court ... pas comme un joggeur mais presque ... ça va barder se dit Charles ... et dans la minute qui suit, il la voit arriver ! Elle est en tenue de cavalière; et cela souligne des formes ... Elle le regarde encore mais avec une surprise supplémentaire, puis un sourire, puis son fard aux joues ! "J'espérais tant que vous veniez ...!" et puis dans la foulée, elle engage une rapide conversation "lisez ceci, ne lui montrez pas surtout, j'y ai écris tant de choses, je suis folle, merci d'être là !" et elle tourne les talons juste avant qu'il n'ouvre la bouche ... "Shit, shit, shit, ... off" il n'a pu dire quoi que ce soit et en plus, elle ne reste pas !!! Quel affront supplémentaire ... Il jure intérieurement ! La lettre, il l'a met sur son coeur, dans sa veste, qu'il ne quittera pas ...Affront pour affront ... Le majordome revient prestement et invite Charles à le suivre ...un long couloir sombre presque malgré les ampoules et les bougies ! Il rit intérieurement en se disant "l'a pas payé la note ?" Il parle assez bien le français pour en comprendre toutes les subtilités tant de cette étouffante bourgeoisie que du langage de Montmartre dont il raffole ! Il entre dans une pièce plus rayonnante et ce n'est pas par la présence de l'homme, qui s'est changé, en un peu mieux mais bon, ça irait encore avec la mob' !!!
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


227544
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages