Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai été attiré par un garçon qui en fait était déjà pris

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 838 lectures | ratingStar_228935_1ratingStar_228935_2ratingStar_228935_3ratingStar_228935_4

Assise à une terrasse ensoleillée, je dégustais nonchalamment une boisson rafraîchissante quand mon regard fut attiré par sa main. Ce qui m'a dabord captivée, je pense que ce devait être son extrême mobilité. Je la voyais voltiger dans l'air, traçant d'invisibles dessins, destinés à convaincre une personne reliée par gsm. Les gestes témoignaient d'une assurance et d'une maîtrise que j'ai toujours aimé trouver auprès de mes amants. Paumes tournées vers le haut, doigts écartés, soudain arrêtés dans leur mouvement pour ponctuer une phrase. Poing refermé dans un brusque mouvement sans jamais être serré. Doigts qui se déroulent dans un silencieux décompte. Cette main avait presque son autonomie, sa propre vie.. Cette main me donnait confiance. En seconde approche, sa taille m'a fascinée : en un mot, géante. Sa paume devait avoisiner les 12 cm, une vraie paluche dans laquelle mes 8 cm se voyaient déjà se blottir. Quel délice de voir une telle main m'enserrer le poignet, glisser sur mon avant-bras, remonter encore pour sétendre sur ma poitrine avant de la malaxer avec gourmandise.. Ses doigts, aux articulations fines, m'inspiraient robustesse et profondeur. Oui, j'ai toujours cru que les doigts étaient les frères jumeaux du sexe érigé. Et là, ma bouche salivait à l'envie de s'emparer de ces doigts aux ongles soigneusement manucurés. Quel plaisir aurait eu ma langue à s'enrouler autour de l'index en gémissant du fourmillement dès le premier contact de sa pulpe. J'imaginais ses phalanges se plier et venir caresser l'intérieur de mes joues, fouiller mes muqueuses avant de ressortir, humides de ma salive.. Et puis, il a eu ce mouvement qui m'a fait craquer : du bout des ongles, il s'est gratté le cuir chevelu, comme si ce geste pouvait l'aider à mieux se concentrer puis est allé se masser le cou. Je l'ai trouvé humain, terriblement émouvant. Oui, je suis comme ça, sensible à de petits riens... Comment expliquer ? Une bouffée, un élan ? Oui, j'étais sous le charme de cet inconnu tellement occupé avec son téléphone qu'il ne m'avait toujours pas réservé un de ces sourires aux dents blanches qu'il distribuait généreusement à son interlocuteur (ou interlocutrice ?). Sa peau débène me faisait rêver, j'en imaginais le contraste avec ma peau dorée, je laissais les clichés envahir mon cerveau.. un noir.. une anatomie avantagée.. largeur, profondeur des cris et des soupirs, me sentir petite sous cette main immense guidant un corps de même mesure.. Et puis, il s'est arrêté de bouger, a regardé dans ma direction, a souri en étirant largement les lèvres. Sa main sest levée, haute, flottant comme un drapeau au dessus de sa tête. Je dois avoir largement souri à mon tour.. Son regard a dépassé mes épaules pour se poser sur une femme qui se dirigeait vers lui, un téléphone collé à son oreille. Leurs yeux se sont unis, ils ont raccroché à l'unisson et se sont embrassés. J'ai vu ses mains serrer sa taille, la presser tout contre lui, l'envelopper de sa fougue.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


228935
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages