Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je désir être à toi ne serait-ce qu'une seule nuit

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1025 lectures | ratingStar_231085_1ratingStar_231085_2ratingStar_231085_3ratingStar_231085_4
Désir intense d'une nuit, un vide immense me poursuit, une caresse ou un baiser pourrait enfin me délivrer de ce tourment au goût amer, d'une solitude proche de l'enfer. Cachée derrière un voile de lucidité, je t'aperçois dans les reflets de mes pensées. Ton sourire au charme discret illumine ma traversée. La lumière tamisée tapisse dor ta peau laiteuse presque nacrée, ta silhouette élancée dessine les courbes sensuelles de la féminité. Tes cheveux longs, détachés, flottent au gré du vent, déposent sur tes épaules un parfum troublant dont lessence même enivre mon inconscient. Attiré par léclat de ta beauté, je mapproche comme un papillon, au risque de me brûler. Ton regard, empreint de passion, me fait chavirer. Je me noie dans ce feu dévorant dun amour à contre-courant et mabandonne ainsi au trouble dégagé par la chaleur de ton corps dont je suis le prisonnier. Mes lèvres se rapprochent pour mieux se déposer sur celles dont la couleur attise les pensées. Caresses buccales et langoureux baisers entament cette soirée au charme dévoilé. Enveloppée dans mes bras, tu te laisses bercer par la caresse de mes doigts sur ta peau si sensible au toucher. Tu frémis dimpatience et de désir, la fièvre monte, sans nul doute, provoquée par une vague de sensations, une déferlante démotions. Je mordille avec gourmandise ces tétons bien dressés, fruits de la passion, délicatement dégustés. Tes seins me font rêver, leur douceur envoûtante donne à ma bouche lenvie irrésistible de les embrasser. Embaumé par une odeur délicate, légèrement musquée, je viens déposer un baiser des plus chastes sur les lèvres entrouvertes de ton intimité. Ma langue, impatiente, ne peut sempêcher de déguster ce petit berlingot au teint légèrement rosé. La chaleur de mes mains à lintérieur de tes cuisses diffuse au creux de tes reins lenvie dêtre prise. Je menivre de désir à la fontaine du plaisir. Exalter ta sensibilité, te pousser à jouir devient à mes yeux un bonheur intense accompagné de quelques soupirs. Sans plus attendre tu te jettes sur moi, et dévore cet organe dressé là devant toi. La chaleur de ta bouche lui donne la vigueur de l'émoi délicieux dans lequel me plonge ton regard sensuel, légèrement vicieux. Tu t'empales sans plus tarder sur ce phallus apprêté. La cavalcade infernale peut maintenant commencer. Tu me chevauches à un rythme effréné dans lequel respire le désir décuplé. Les positions changent tu te laisses dominer par un mâle en rut déjà prêt à te monter. Le plaisir ressenti s'intensifie en degrés, la fièvre augmente, tu te laisses transporter à la lisière de la raison, aux confins des tourments de la passion, là où seule la jouissance s'exprime communément dans une extase des sens, où nos forces consumées abandonnent nos corps tendrement enlacés. Je me réveille enfin, cette nuit fut agitée. Je crois que j'ai rêvé, d'un parfum d'amour, de quelques instants d'éternité. Je me retrouve seul devant mon café. Noires sont mes pensées à l'idée de ne jamais être aimé.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


231085
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages