Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'ex....suite du récit érotique

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 5817 lectures | ratingStar_16515_1ratingStar_16515_2ratingStar_16515_3ratingStar_16515_4

Plusieurs jours de nouveau avaient passé calmement pour Justine. Elle accomplissait ses tâches de ménage sans extra pour Anna et Nicolas. Simplement parfois Anna passait sa main sous sa jupe et effleurait doucement sa chatte ou lembrassait à pleine bouche pendant que Nicolas avait le dos tourné.

Justine regrettait presque ces moments si chauds où ses maîtres la forçaient à des choses inavouables qui faisaient battre si fort son corps. Elle trempait encore sa chatte au souvenir de ce quelle avait fait avec eux.

Nicolas sabsentait à nouveau pendant une semaine pour son travail. Justine savait quelle allait une fois encore se trouver en tête à tête avec Anna.

Mais Anna rentra ce soir là avec un homme. Elle dit simplement à Justine.

-Prépare-toi Justine ! Je tai trouvé un professeur.

Cela paraissait simple mais Anna avait beaucoup peiné pour trouver un professeur à Justine. Depuis que Nicolas lavait chargé de transformer Justine en bonne esclave sexuelle, elle navait cessé de penser à trouver la bonne personne.

Dabord elle avait songé à un inconnu trouvé sur le net, pas difficile de trouver un homme volontaire pour baiser Justine. Mais elle sétait ravisée, elle craignait de tomber sur un vrai fou, un homme dangereux, ou il y avait le risque de maladie transmissible. Pas question de contaminer son petit jouet sexuel.

Elle avait réfléchi à son entourage et son choix sétait porté sur David. Ils étaient collègues depuis quelques années. Ils sentendaient bien, leur relation était complice, proche du flirt, même sils étaient tous deux en couple et navaient rien tenté ensemble.

David était marié, des enfants, sérieux dans son couple, assez bel homme. Anna savait que David était seul cette semaine, sa femme partie avec les enfants pour les vacances scolaires.

Trouvant son audace elle ne savait où, Anna lui avait demandé après moult hésitation et discussions orientées, sil accepterait de servir de professeur de sexe à une copine à elle, sa bonne en fait.

David avait demandé à réfléchir, mais quelques minutes après sa demande, Anna avait reçu un mail de David disant simplement : OK.

Le trio de dirigea vers la chambre. Il fut convenu que le premier cours serait la fellation. Anna invita David à se déshabiller afin de présenter à Justine le matériel qui lui faisait défaut pour former sa bonne.

David de dévêtit, il était mal à laise, malgré son acceptation du challenge, de se trouver nu devant une collègue appréciée et une inconnue aussi jolie soient elles toutes deux.

Anna fut déçue de ne pas voir David bander, de plus son sexe était de taille modeste, plus petit que celui de Nicolas, elle lavait imaginé plus sérieusement membré.

David proposa que si Justine se déshabillait, sans doute cela le stimulerait. Justine se débarrassa donc de ses vêtements et la vision de son corps superbe eut leffet escompté, la queue de David se dressa bientôt raide.

Comme cétait le but de la séance, Justine sapprocha et commença à le sucer. David réclama quelle approche sa chatte à portée de main, quil puisse la toucher pour entretenir son érection.

Encore une fois Justine fut maladroite, à peine lavait-elle pris en bouche quelle sagitait de haut en bas rapidement, comme pour en finir le plus vite possible.

Toujours un peu mal à laise, David grimaçait sous la caresse trop brutale de Justine. Anna intervint pour la ralentir, la guider, la conseiller, mais Justine ne trouvait pas le truc. Crispée elle passait du trop rapide au trop lent, du trop appuyé au trop léger, sans naturel sa caresse manquait de sensualité, les remarques dAnna lui faisait perdre les pédales et David ne trouvait aucun plaisir.

Après un moment Anna finit excédée.

-Mais ça na pourtant rien de difficile, regarde !

Oubliant tout principe, et avec qui elle était, Anna repoussa Justine et approcha son visage de la b.te de David. Elle saisit doucement le sexe à sa racine et lui prodigua de longs coups de langue sur toute la longueur. Ensuite elle embrassa délicatement le bout du gland, le frein, tournoya de la langue sur les parties les plus sensibles et enfin elle le prit dans sa bouche.

Inconsciente de son geste, Anna aima le contact chaud de la queue de David, son sexe plutôt petit et fin était si dur, le pinçant doucement entre ses lèvres elle fit ses premiers mouvements. David lâcha ses premiers soupirs. Encouragée par les signes de plaisirs, Anna poursuivit sa progression sensuelle, elle lavança plus loin dans sa bouche, linondant de salive pour le faire glisser. Elle goutait la douceur de la b.te si dure tantôt sur ses lèvres, tantôt sur sa langue. Elle alternait les petits mouvements sur le gland sensible et les plus amples jusque loin dans sa gorge. Toujours elle avait aimé sucer, sentir un homme raide, dur dans sa bouche, elle se sentait fière de faire la démonstration de son savoir faire à la maladroite Justine.

Soudain le souffle de David se fit plus court, il se contracta, il appuya sa main sur la nuque dAnna. Anna comprit trop tard ce qui allait se passer, elle avait cru quil se retiendrait, ça nétait pas le but. Il jouit dans la bouche de sa collègue.

Anna ferma les yeux de plaisir en sentant le flux chaud dans sa bouche, il navait pas résisté, elle continua longtemps et doucement à le sucer, avalant jusquà sa dernière goutte, jusquà ce quil perde de sa fermeté entre ses lèvres.

Elle se redressa le regardant dun air faussement courroucé.

-Cest à Justine que tu devais réserver ça ! Moi je sais !

-Hoo oui Anna tu suces à la perfection, désolé cétait trop bon.

-Et bien au lieu de texcuser bande à nouveau quelle puisse sexercer !

-Je vais essayer laisse moi quelques minutes.

-J'ai un truc ça va vite revenir. Viens vers moi Justine !

Dun geste rapide, Anna releva sa jupe et retira sa culotte puis elle écarta les cuisses pour présenter sa chatte à Justine. Sucer et avaler lavait tant excitée quelle en perdait toute pudeur devant David. Justine ne se fit pas prier pour lécher la chatte de sa maîtresse dont elle appréciait tant le gout à présent. Lexhibition et la langue experte de Justine donnèrent vite son plaisir à Anna. Le spectacle avait aussi redonné toute sa vigueur à David.

David bandant à nouveau, Justine put reprendre son cours. Cette fois elle imita parfaitement sa maîtresse et sa bouche devint une délicieuse source de plaisir.

Justine sappliquait à être douce, elle sentait David frémir de plaisir, le gout de sa b.te était devenu bon et excitant, elle aimait ce pouvoir nouveau quelle apprenait à maîtriser, elle devenait même impatiente quil vienne, sabandonne dans sa bouche.

Les choses se prolongeaient, pour une deuxième fois daffilée, sans surprise David tardait à venir. Anna se caressait en regardant son élève, elle décida de laider un peu. Sous le regard étonné de Justine elle mouilla longuement son doigt et le glissa entre les fesses de Nicolas. Il ne manifesta aucune résistance et sécarta même un peu. Elle introduit son doigt loin dans le cul de Nicolas et quelques instants après il juta dans la bouche de Justine, qui aux anges, nen laissa pas échapper une goutte.

Satisfaites les deux filles tombèrent dans les bras lune de lautre. Elles firent lamour devant Nicolas pour le remercier.

Il fut convenu quil reviendrait le lendemain pour la suite des leçons.

Restez en ligne.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


16515
b
Moi aussi !
28 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages