Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

La batteuse du groupe de rock m'a beaucoup séduit

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 595 lectures | ratingStar_230157_1ratingStar_230157_2ratingStar_230157_3ratingStar_230157_4
Ce soir cest soirée entre mecs, rendez-vous dans un café bar .Il parait quun groupe sympa joue et la batteuse est à tombée mavait dit Mickael.. Connaissant ses goûts, je men réjouissait davance, et faut avouer quune femme aux baguettes je demande à voir ! 20 h jarrive au restaurant ; jentre, les copains sont là, et elle aussi.. ! A dire vrai on ne peut pas la louper. Miki est déjà attablé complètement absorber par le son rock du groupe et captivé par le regard noir de la musicienne ! -Salut, je vois que tu ne mas pas attendu. -Je te lavait dit elle est terrible et je ne te parle pas de sa musique. -Venant de toi, je me doute bien quon ne parle pas note et rythme -Détrompe toi je lui ferait bien suivre mon rythme à celle là ! Je minstalle à table et attends le serveur pour lui commander une mort subite. Je navais pas encore pris le temps, mais cest vrai quelle est bandante cette femme: Derrière sa grosse caisse, elle dégage un truc, je ne peux détourner mon regard. Châtain, assez grande (en tout cas semble t-il) elle est un peu ronde ! Toute de noir vêtue , avec de grandes bottes de cuir marrons entièrement lassées , les cheveux relevés maintenus par une baguette avec des mèches bouclées qui entourent son visage. Visage marqué par de grands yeux verts cernés de noir et une bouche rouge vif à en faire pâlir la plus sucrée des fraises Je continue mon observation en descendant lentement sur son cou bien dégagé et sa poitrine qui semble déborder de son bustier en satin noirle tout à peine voilé par une tunique aussi transparente que la vodka dans le verre de miki. Le reste mest pour le moment caché par cette énorme instrument quelle semble vouloir dompter à coups de baguette.juste cette jambe gauche légèrement ouverte pour mieux accueillir la caisse claire au plus proche de son corpsSa jambe aussi est un peu potelée mais moulée dans ce jean noir et ses bottescest des plus bandant. -Dis donc Rodolphe, je vois quelle te plaît ! Fais attention la table se soulève -Tes con, cest la musique que japprécie -Une musicienne je nai jamais essayé, tu la veux ou je tente ma chance. -Ah mon avis vous pouvez courir tous les 2, cest elle qui choisi et elle ne choisit pas souvent Nous dis le serveur ! Juste le temps de commander un makunudu sunset et quelques tapas et je retourne à ma contemplation ! Nos regards se croisent, un léger sourire puis de nouveau son regard se durcit, le rythme de ses coups saccélèrent..Elle semble déchaînée et je ne peux mempêcher de la regarder : sa poitrine qui bouge au rythme de ses coups, sa bouche qui sentrouvre, ses lèvres quelle mort à intervalles réguliers, comme prise par la musique dans un orgasme quelle semble elle-même se donner ! La, une bonne fois pour toute je bande ! Le morceau sachève, trop tôt pour moi, elle se lève et se dirige vers le bar, définitivement cette femme est toute en rondeurs, un cul auquel je resterais bien accroché. Comme si elle avait perçu mon regard, elle se retourne, me regarde droit dans les yeux et me fais un petit non non non avec son doigt. Je suis scotché, je bande comme un malade. Mal mise dans mon caleçon ma queue voudrait se libérer, jessais discrètement de me replacer quand je sens une main se poser sur mon épaule : -Jespère que vous appréciez la musique parce que le reste nest pas au menu.. Cétait elle, son parfum était très étonnant très contrastant avec sa tenue et sa musique, une odeur fraîche dherbe coupée, mêlée à celle de fruits gourmands et juteux Elle est maintenant reparti derrière son instrument et de quelques coup de baguette lance le morceau knockin'on the heaven's door frapper aux porte du paradis Tout un programme ! Elle menvoi un baiser qui claque dans ma tête, sur ma bouche et une chaleur insoutenable se propage dans tout mon corps.. Miki ayant bien vu le manège me dit : - ok, ok jabandonne ; je te la laisseTu ne men veux pas mais moi je rentres Il se lève et quitte le resto me laissant là bandant comme un fou pour cette femme dont je ne connais que la musique mais qui mattire terriblement La soirée se poursuit et je reste jusquà la fermeture, elle ne joue plus maintenant, elle bois juste un verre avec le reste de son groupe dans un coin de la salle..quelques illades, de larges sourires, des mains évocatrices, je nai pas débander de la soirée mais je nose lapprocher ! Résigner je demande laddition au serveur Et là je maperçois que je nai rien pour payer ! Le serveur lance : - ALEX on a un problème là. Confus, je tourne et retourne mes poches ; et quand je lève la tête elle est là : en fait elle est la patronne de lendroit. La situation expliquée, je ne bande plus du tout, elle me propose : -Vous avez disposé toute la soirée je vais disposer toute la nuit Elle a dit ça dune façon si coquine, et troublante que ni une ni deux ma queue a retrouvé de sa vigueur, pour mieux retombé quand elle me dit : -A la plonge beau mâle et tout de suite !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


230157
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages