Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le fruit défendu

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 2718 lectures | ratingStar_12683_1ratingStar_12683_2ratingStar_12683_3ratingStar_12683_4

Bonsoir,

Je suis nouveau et aimerais vous faire partager mon premier écrit.

------------------------------ ------------------------------ ------------------------------ ----------

Le fruit défendu.

Tu frappes à ma porte, je ne t'attendais pas et déjà je dois lutter contre mon instinct primaire : t'embrasser ? Arracher tes vêtements ? Te jeter nue sur ma couche ? Te prendre bestialement ? Ah si tout était si simple ! Mais cette relation est impossible !

Si tu savais à quel point je te désire, les pensées qui me traversent quand je te vois. A chaque rencontre j'ai peur de me découvrir, de trahir mes sentiments pour toi, de faire un geste déplacé, d'être maladroit.

Je te fais entrer, et tu t'installes confortablement sur le canapé en laissant échapper un long soupire. Il semblerait que ta journée n'a pas été bonne.

Je m'assoies en face de toi, la table basse entre nous, c'est mieux. J'ai besoin de matérialiser une barrière.

Tu poses ta tête en arrière, tu regardes le plafond : " j'aime bien chez toi ". Moi je ne vois que tes cheveux noirs laissant apparaître ta gorge offerte, et je m'imagine t'embrasser à la base du cou, glisser mes mains sous ta tunique, passer un doigt sous la bretelle de ton soutien gorge et dénuder tes épaules que j'effleurerais de mes lèvres brûlantes de désir.

" Veux tu boire quelque chose ? ". J'essaye de chasser ces pensées interdites. Je change de pièce, j'ouvre le frigo et je m'accroupis pour regarder ce que je peux te proposer comme boisson. " J'ai du coca ! Du jus d'orange ! Ou de l'eau ! Qu'est ce qui te ferait plaisir ? ".

" Un coca, ce sera très bien ". Ta voix me semble si proche…

Je me retourne, tu es dans l'encadrement de la porte, appuyée sur le coté. Cette vision en contre plongée et en contre jour, laisse deviner tes formes généreuses, et a pour effet de déclencher un début d'érection.

Mince, Je ne peux plus me retourner, j'ai trop peur que tu vois cette bosse qui se dessine et qui déforme mon pantalon. Je prends une grande respiration, attrape la cannette, et je me relève, toujours de dos : " installes toi confortablement, je t'apporte ça. Moi je vais me faire une verveine ". J'espère que cette boisson chaude me calmera.

Je prépare les boissons tout en chassant ces images, peut être engager une discussion sur un sujet quelconque ? " Alors ta journée ! "

" Bof ! Pas grand chose à raconter, une journée plutôt mauvaise. Je me suis pris la tête avec plusieurs de mes collègues. "

J'arrive avec le plateau de boissons et quelques gourmandises que j'ai trouvé dans un de mes placards. " Je sais que tu as toujours des petites douceurs qui font tellement de bien au morale et si peu à ma ligne ". J'adore te voir sourire.

Concentré sur mon plateau et ton visage, je n'ai pas encore vu qu'assise de cette façon, ta jupe laisse apparaître une partie de ta cuisse brillante. J'ai à nouveau envie de te toucher, savoir si ta peau est aussi douce qu'elle le laisse voir. Sentir ton odeur, te goûter, me glisser lentement sous cette jupe. Je suis de plus en plus à l'étroit dans mon pantalon et je suis face à toi. J'ai chaud et je crois même que je rougis.

Je m'assieds rapidement pour que tu n'ais pas le temps de te rendre compte de ma gêne. Trop rapidement… Je renverse les boissons. " Quel maladroit ! " Dis tu en rigolant.

Tu te penches en avant pour essayer d'éloigner tout ce qui peut être sauvé des liquides qui se mélangent sur la table basse et j'en fais autant. Jamais ma bouche n'a été si proche de la tienne. Et si je te volais un baisé ? Non ! Je ne dois pas faire ça. Je détourne mon regard et je tombe dans ton décolleté. Mon coeur dépasse les 180 pulsations par seconde, j'ai la gorge serrée, je suis paralysé. Sans savoir ce qui me torture l'esprit, tu dis : " c'est rien, j'ai déjà vu pire ".

" Je vais chercher une éponge, et je nous ressers ". Il faut que je me reprenne ! Concentré dans mes tâches ménagères, je réussis à m'échapper, à t'écouter raconter ta journée, t'apporter, comme je peux, les mots pour te rassurer, te réconforter.

Nous avons passer un bon moment, se racontant l'un l'autre, toi libre de tes mouvements, de tes pensées, moi essayant de fuir du regard toutes tentations visuelles. Détendue, tu décides de rentrer chez toi. Je te raccompagne, tu me remercies, je te regarde t'éloigner, un désir me remplit soudain, je suis excité et dur comme un chêne.

Te voilà partie, je me laisse remplir par cette sensation. Je ferme la porte, les volets, me dirige vers ma chambre et je me laisse aller. Les yeux fermés, j'imagine que c'est toi qui me déshabille, que se sont tes mains expertes qui me câlinent, tes doigts qui me pincent les tétons qui pointent. Mon corps ne m'appartient plus, je suis à toi.

A chacune de tes caresses, mon corps ondule, frissonne, se cambre. Je ne me souviens pas avoir eu la verge aussi gonflée. Tes mouvements de va et vient sur celle-ci vont me faire jouir. Je suis à toi, je t'appartiens. " Viens, je vais jouir moi aussi ". Ouuuuiiiii !

Sous la douche à peine tiède, je reprends peu à peu possession de mon corps, encore tout tremblant. Encore un peu humide, je m'allonge sur le canapé où il reste encore de ton parfum, je ferme les yeux et je soupire longuement.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


12683
b
Moi aussi !
31 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages