Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le péché de gourmand d'une étudiante

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 9708 lectures | ratingStar_58316_1ratingStar_58316_2ratingStar_58316_3ratingStar_58316_4

Après 5h de travail, je rentre enfin chez moi, dans mon petit studio de Lyon. Je mange rapidement ce que j'ai ramené du boulot et au lit. Plus quun jour avant le week-end.

Vendredi, on y ai enfin ! Ma journée préférée ! Après mes CM de culture hispanique, je me rend au TD Pratique Oral dirigé par Gonzuela M., une charmante mexicaine. Dans ce cours, je suis assise à coté dun argentin qui ne comprends pas beaucoup le français.

Il s appelle Ernesto Miguel del Rio, a 22 ans et a la peau matte avec de grand yeux vert. Il est assez grand, 1m85 je dirais. Quel beau garçon ! Je le connais depuis le début du semestre et je ne vais pas me gêner pour lui donner des cours particulier de français.

(Voici le dialogue en VF).

- Ernesto, je peux te demander quelque chose ?

- Oui, vas-y.

- ça te dirais que je taide à perfectionner ton français, gratuitement ?

Etant un peu fauché, il nhésite pas. Le rendez-vous est donc pris pour demain 14h devant son logement universitaire. Je suis contente et fière de moi.

Tout les soirs, en rentrant chez moi, je passe devant la cathédrale St Jean, lieu de rencontre de tout les gothiques et punks de Lyon. Cet endroit me donne la chair de poule mais je dois avouer que ce coté mystérieux et lugubre me donne certaines idées. Ny pensons pas et rentrons à la maison.

Samedi matin, 8h30 et la sonnette retentit. Quel sursaut dès le réveil.

- Mais qui peut bien venir à cette heure ?

En regardant par le judas, japerçois une jolie femme blonde, dune trentaine dannée, portant une blouse rose.

-… mon rendez-vous !!!!

Jouvre la porte et je salue Murielle, ma coiffeuse et mon esthéticienne à domicile. Je me sens gênée car je ne suis vêtue que dun débardeur et dun mini short. Je la laisse entrée et je pars dans ma chambre me changer.

- Sarah, reste comme… est pas gênant.

Après tout, je me fais juste couper les cheveux et puis, elle me connaît bien alors pourquoi porter autre chose. Je me positionne sur la chaise, tête recourbée en arrière. Je sens ses main me masser le cuir chevelu, quel bonheur !

Je somnole, je pense à ce qui cest passé hier au boulot, à mon orgasme, à Stéphane. Et voilà, je met à mouiller et mes tétons à pointer. Soudain, Murielle me réveille en sursaut. Elle ma éclaboussée et mon débardeur est trempée… tout comme mon short.

- Sarah jsuis désolé. Attends je vais tessuyer.

Elle prend une serviette et me la passe autour du cou, sur mes épaules, et descend vers ma poitrine. Sa main droite se dégage et je la sens passer sous mon débardeur, je la sens envelopper mon sein et me le masser. Avec sa main gauche, elle caresse mon ventre, suis la descente et commence à passer en dessous de mon short. Elle atteint mon pubis. Je tremble, je frissonne. Cela faisait longtemps quune fille ne mavait pas touchée, quelle ne mavait pas touchée, seulement…

- Murielle arrête !

- Détend toi, je veux juste me faire pardonner de tavoir éclabousser.

- Moi, je ne veux pas !

Je ne sais pas pourquoi ces mots sont sortis de ma bouche. Pourtant mon clito est en feu, je le sens durcir, mon short est trempé et mes seins sont plus que ferment.

Murielle ne comprend pas. Elle a raison de ne pas comprendre car moi aussi je suis brouillée. Tout se mélange dans ma tête, des souvenirs reviennent, des sentiments reviennent, Je lui demande de partir. Elle part sans tarder.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


58316
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages