Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma rencontre avec Maud une ancienne élève était intéressante

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1059 lectures | ratingStar_229926_1ratingStar_229926_2ratingStar_229926_3ratingStar_229926_4
1) Ce week-end, j''étais en poste de secouriste sur un concours de gymnastique près de chez moi et en arrivant, le matin, j''eus la surprise de m''entendre héler par une jolie voix juvénile. _ Bison, c'est toi? _ Ben oui, je crois, fis-je en me retournant pour voir qui m''interpelait ainsi. J''eus le plaisir de voir une jolie blonde s''approcher de moi avec un sourire éclatant mais ne pus reconnaître qui était cette belle jeune femme aux longs cheveux dorés, portant un badge sur sa poitrine ronde moulée dans un tee-shirt au logo du club organisateur de la compétition. Le badge disait "Organisateur" mais sans plus de détails. _ Je suis Maud, dit la jolie blonde en voyant dans mon regard que je ne la remettais pas. J''étais en troisième au collège où tu étais surveillant. La mémoire me revint et je lui fis péter trois bises (c'est la norme ici) en la prenant dans mes bras. Sa promotion avait eu des débuts difficiles avec moi mais les choses s''étaient tellement bien arrangées que j''avais été le seul surveillant à être invité à leur fête de fin d''année pour arroser leur Brevet. Maud avait alors 15 ans et elle m''apprit qu''elle préparait le bac avant d'aller en fac dans la capitale régionale pour étudier les langues. Je l''en félicitai et nous parlâmes de la compétition en cours. Elle organisait et concourait en même temps. Elle devait passer cet après midi et je lui promis de l''encourager. Puis je regagnai mon poste en lui promettant de déjeuner avec elle vers midi. La matinée se passa bien sans intervention difficile, juste de la "bobologie", des orteils malmenés, une cheville enflée et une grosse ampoule à une main. Mes collègues secouristes ne s''offusquèrent pas de me voir déjeuner avec Maud et ses copines. Ils me taquinèrent juste par rapport à la beauté de mes voisines de table ce qui, ma foi, me flatta plutôt. L''après midi, la compétition continua et nous étions attentifs à ce qui se passait tout en appréciant des prestations de qualité. Notre "stand" était idéalement situé juste devant le travail au sol, avec les barres asymétriques, les sauts et la poutre à droite et un autre atelier de saut ainsi que les agrès masculins à gauche. Il nous fallait avoir l''il sur tout pour intervenir au plus tôt en cas de besoin. J''allai de temps en temps voir la salle d''échauffement et je vis Maud s''y préparer en ne pouvant m''empêcher d''apprécier sa plastique. Elle portait un juste-au-corps bleu et blanc qui moulait ses formes proches de la perfection et elle vint me voir pour me demander ce que j''en pensais. Je lui dis que je la trouvais magnifique. Sincèrement. Et que j''espérais qu''elle s''échauffait consciencieusement pour ne pas se faire mal ensuite. Elle me le promis et retourna s''exercer en courant. Mon dieu, quel beau petit cul! Vous ne pensez pas que ça s'arrête ici, quand même?
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


229926
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages