Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Message pour unhommechat...

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1677 lectures | ratingStar_10020_1ratingStar_10020_2ratingStar_10020_3ratingStar_10020_4

"Un peu de lecture erotique ?

… ces derniers jours quelques foromiens m'ont demandés de republier mes anciens textes.

J'ai trouvé l'idée plutot sympathique… et puis j'ai fété mes 6000 posts il y a une semaine, un "anniversaire" tout indiqué pour publier une réédition de mes anciens posts avant qu'ils ne sombrent definitivement dans les prodondeurs abyssals des archives et par la même occasion dans l'oublie… alors avis a la population que ceux qui n'apprecient pas ma prose passe leur chemin, il y a tellements d'autres belles choses a lire sur ce forum…

Pour la petite histoire sachez que ces textes sont inspirés pour la plupart par mes souvenirs personnels et qu'ils ont tous été écrit a "main levée" c'est a dire directement sur le forum et non sur un doc word a tete reposée… ceci explique pourquoi ils apparaitront comme imparfaits aux yeux des puristes qui leurs trouveront bien des défauts mais les amateurs de spontaneité devraient y trouver leur compte…

J'espere que les nouveaux les apprecieront autant que ceux qui les ont découverts lors de leur première édition… bonne lecture.

Amitiés a tous.

Le chat.

On commence avec la serie "une histoire erotique/une histoire vraie"*******************

"La douche"*********************** *************

Nous nous étions promis d'essayer un jour…

Nous avons tenus parole, il ne faut jamais dire non a un reve…

Elle est arrivée chez moi vers 21H30… elle ne savait pas que j'avais tout préparé mais je suis sur qu'elle se doutait de quelque chose. Nous partagions ensemble cette attirance pour les choses de l'erotisme, il faut dire que nous avions appris a nous connaitre au fil des posts sur le forum de ce site pour dames…

Je l'acceuilli avec chaleur, elle ota son manteau et laissa apparaitre une mini jupe révélant ses jambes menues et fines a souhaits. Je lui proposait un verre. Avec l'alcool l'ambiance grimpa d'un cran. Je la sentais mutine ouverte a l'aventure et a l'inedit… apres tout n'etais ce pas la base de notre reve ?

Mon invité sonna a la porte…

Elle me demandait qui etais ce ? Je lui répondit qu'il s'agissait de sa surprise… et qu'elle serait inspiré d'aller se préparer a la salle de bain si le coeur lui en disait…

A ma grande surprise elle ne se fit pas prier et elle disparut dans le couloir en souriant…

Mon coeur battait déja la chamade et je me dirigeait vers la porte… "S" etait la… impatient et troublé par mon coup de fil de la fin d'apres midi…

"elle est la ? " me demanda t'il d'entrée de jeux…

"oui rassure toi, c'est son idée, nous ne sommes la que pour exaucer son voeux… "

"j'espere que je vais lui plaire" dit il un brin d'inquiétude dans la voix…

"mais oui j'en suis sur ne t'inquietes pas"…

"S" s'inquietait pour rien j'en étais sur, c'est un bel homme de 35 ans, musclé, les traits fins et tres masculin… je ne connais pas beaucoup de femmes qui aurait dit non devant ce bel appolon.

"S" entra a son tour dans le salon, on entendait l'eau couler dans la salle de bain… a vrai dire nous ne savions que faire… devions nous nous déshabiller en l'attendant, devions nous attendre son signal ? Nous decidames de boire un verre…

Au bout de quelques minutes, n'y tenant plus je me rendit derrière la porte de la salle de bains.

"tout va bien princesse" demandais je l'air un peu gauche…

Sa réponse reste encore dans ma mémoire…

"oui, ça va les garcons et vous ? " elle riait en disant cela revelant ce que je savais depuis longtemps, les filles sont bien plus téméraires que les garcons quand elles sont au pied du mur des… soupirs.

Et elle ajouta aussitot :

"dans une minute vous entrez avec moi sous la douche… d'accord ? "

Tu parles que nous étions d'accord…

La minute sembla une éternité… mais elle finit par passer. Nous l'occupames a nous déshabillés l'un et l'autre dans un silence quasi religieux que je rompu rapidement en mettant un CD de jazz…

"ça y'est" dit elle d'une voix joyeuse.

Nous entrames alors dans ma salle de bains… nos coeurs battaient la chamade…

Elle était plongée dans le noir seul une bougie vascillante posée sur le rebord du lavabo diffusait une lueur orangée qui laissait deviner son corp fin et nue sous la douche…

Elle avait compris d'elle meme… j'étais heureux d'avoir préparé cette bougie et laissé une boite d'allumette a coté… decidemment cette fille était une fée…

La suite s'enchaina comme dans un songe… naturellement et divinement…

Les deux garcons entrerent avec elle sous l'eau.

Ruisselante… les trois corps nus se retrouverent les uns contre les autres, elle entre nous…

Elle sentit immédiatement les sexes raidient des deux hommes l'un contre son bas ventre l'autre contre ses fesses… elle en fut tout de suite excitée… cela faisait longtemps qu'elle revait d'avoir deux hommes rien que pour elle…

Les mains entamerent en meme temps leur ballet harmonieux… explorant ses courbes et.

Caressants la soie de sa peaux…

L'eau ruisselait toujours sur nous… bientot.

Nous fumes tout trois en transe…

Elle nous fit l'honneur de nous sucer tout les deux a tour de roles… c'etait divin… parfois mon regard croisait celui de "S"… je lisais dans ces yeux a quel point ce moment etait intense…

Nos langues goulues et avides voyageants de le pointe de ses seins a sa nuque, de son ventre a ses fesses. Bientot nos mains descendirent pour rejoindre son intimité, doucement d'abord puis avec frenesie… nous la masturbions ensemble…

Par derriere pour moi qui avait glissé ma main entre ses cuisses ouvertes tandis que S lui titillait le clitoris par devant… elle gemissait de plus en plus… et cela nous rendaient electrique…

Nous étions en pleine extase… a plusieurs reprises elle se colla contre l'un de nos sexes pour se frotter et faire mine de s'empaler… elle avait envie de nous sentir en elle…

"venez allons sur le lit" dit elle dans un souffle…

Nous partimes tout trois vers la chambre, tout mouillés et tellement collés l'un a l'autre que nous faillimes tomber…

Nous nous jetames sur le lit… et avec une infinie douceur nous lui fimes honneur…

Nous avons fait l'amour jusqu'au petit matin… a tour de role… elle ne s'en lassait pas… demandant sans cesse de nouvelles caresses, nous ranimant lorsque nous étions éteints…

Ce fut l'un de mes plus beaux souvenirs…

C'était il y a quelques mois a peine… et c'etait le reve d'une jeune femme rencontrée ici sur le forum… je ne remercierai jamais le destin et le hasard d'y avoir participé…

Cette nuit la il s'est passé quelque chose de magique… nous étions deux a l'aimer et dieu qu'elle le meritait…

Le chat.

Une semaine pour l'éternité******************** **

Je l'a connaissait a peine, elle arrivait d'Italie pour une semaine a Paris invitée par mes parents (c'était la fille d'amis a eux que je ne connaissais pas) , elle avait 19ans et devait se fiancer a son retour… j'étais allé l'acceuillir a la gare à leur demande, j'avais 25 ans et une petite amie en vacances a ce moment la…

Elle était charmante sans être trés belle, naturelle, souriante et décompléxée comme une étudiante contente de découvrir une grande Métropole étrangère sans ses parents et sans aucune autres contraintes que de se faire de nouveaux amies…

Ce soir la après le diner en famille nous avions discutés tard en camarade… nous racontant nos vies a l'un et a l'autre, comparant les differences et les convergences entre nos deux pays, je l'a trouvais pleine d'esprit et incroyablement sensuelle, petit à petit au fil des mots était née une complicité naturelle comme cela arrive parfois avec des gens que vous appreciez d'emblé, mais je n'aurais jamais osé lui faire une proposition "malhonnête" vue la situation, me contentant d'être un hôte agréable et souriant…

Et puis soudain, mes parents venaient de nous dire bonsoir en nous faisant promettre de ne pas discuter jusqu'a "pas d'heure". Je me retournais vers elle pour reprendre la conversation sans penser a mal, lorsque je découvris dans ses yeux une expression que je n'oublierai jamais…

Un regard soudain plein de malice et d'energie, je sentie que quelque chose venait de se produire en elle comme un déclic mais de quel nature ? Et surtout j'eu le pressentiment qu'il allait se passer quelque chose… mais quoi ?

J'étais tétanisé… incapable de réagir… c'est alors que se produisit cette chose incroyable, que je n'ai plus jamais vécu depuis (hélas) …

Sans un mot, sans une phrase, elle me sauta directement sur le "jean"… ouvrit ma braguette en arborant un sourire jusqu'au oreille et m'administra l'une des plus fabuleuse fellation de toute ma vie…

Nous roulames bientot par dela le canapé sur la moquette, tout de suite l'intensité était devenue assourdissante, nous étions deux amants en rut, nos gestes s'enchainant dans une chorégraphie frénatique mais parfaite comme si nous nous connaissions depuis des années…

La nuit d'amour dura jusqu'au matin… je me souviens qu'elle me parlait en Italien pendant que je la chevauchais… nous nous unirent à six reprises cette nuit la… entre chaque, nous prenions juste le temps de fumer une cigarette, boire un verre de coca et nous éponger le front mutuellement en riant comme des enfants et nous en embrassant, cette nuit fut magique…

Au petit matin, j'ai vite compris en me trainant dans la cuisine l'oeil torve et les cheveux en batailles (elle dormait encore) que mes parents avaient entendue notre manège… ma mére me fit une remarque que je n'oublierai jamais ulcerer en touillant sa tasse fumante…

" mais c pas vrai ! , tu n'as pas honte de toi ? Tu risque de nous faire honte auprés de nos amis… mais c pas vrai tu est un baise en vrac ma parole… " j'en rigole encore… jamais je ne lui ai dit que c'est la jeune fille qui m'avait sautée dessus elle ne m'aurai sans doute pas crue…

Cela dura ainsi toute la semaine puis elle repartie vers la péninsule…

Nous échangeames quelques lettres, elle ne reparla jamais de nos ébats se contentant de me donner des nouvelles de sa vie et de me demander les miennes, je les relisais des dizaines de fois cherchant vainement l'allusion dissimulée, le message subliminale mais non rien…

Elle s'est fiancé puis a épousé son bel hidalgo, nous ne nous sommes jamais revu…

Depuis j'ai connu bien d'autres femmes, des nuits d'amours fabuleuses j'en ai connu d'autres et j'ai été amoureux bien plus que je ne l'avait été d'elle durant cette courte semaine, mais je repense souvent a cette nuit la, si imprévisible, tellement forte et tellement sensuelle à la fois…

La vie vous fait parfois des cadeaux magiques, vous racontez cela aujourd'hui me permet de la saluer…

Et vous votre plus belle nuit ?

L'homme chat.

Le jeu*************************** ****************

On se connaissait depuis longtemps…

C'était ma "pote" preférée au travail.

Nous avions sympathisés dés le premier jour, son air grande gueule, ses grands éclats de rires, sa poigne de fer par rapport a ses autres collègues et ses tenus toujours sexy m'avaient fait la remarquer bien vite…

Nous ne nous sommes plus quittés par la suite, partageant nos secrets, nos petites histoires et nos… nos repas a la cantine…

Nous étions les deux grandes gueules de la boite autant dire que notre amitié ne passait pas inapercue…

Evidemment nous nous "cherchions" pour rire en permanence par des petites allusions ou des reflexions coquines…

"tiens tu as sortie le grand jeux aujourd'hui, c'est pas parceque tu as le cul le plus beau de la boite (c'était vrai) qu'il faut l'agiter sous mon nez… " cela l'a faisait toujours rire aux éclats…

Nous n'avons rien fait de mal pendant des années, nos amis nous appelaient "les inséparables", lorque l'un passait l'autre n'était jamais loin pour aller fumer une cigarette ou pour rentrer par le métro le soir…

Elle était mariée et moi j'avais une petite amie que j'adorais mais a une certaine époque nous avons traversés un moment de flou dans notre couple tout les deux et en meme temps…

C'est a peut pret a ce moment la que se produisit… le jeu.

Ce soir la nous étions invités ma copine et moi chez elle et son mari…

La soirée fut tres agréable, ponctuée de rires et de déconnades, et puis nous avons bus pas mal…

Au fur et a mesure de la soirée ma copine de travail et moi nous nous lancames des petits regards appuyés et des clins d'oeil complices, quelque chose etait en train de se produire, l'alcool faisant effet je sentais monter en moi un desir que je n'avais jamais éprouvé pour elle…

Personne ne semblait s'en rendre compte, ni son homme, ni mon amie et ni l'invité qui était l'un de leur ami… tout le monde continuaient de rires de fumer et de parler sans soupconner une seconde qu'entre nous deux une mêche venait de s'allumer une mêche qui etait en train de mettre le feu aux poudres…

Insidieusement, progressivement, mais de plus en plus distinctement je sentais monter cette envie en moi et pire, je la sentais aussi envahir mon amie… une envie de sexe… brut, profonde et puissante… une veritable envie de l'allonger a la minute et de me fondre en elle a l'en faire hurler, devenais je fou ? Etais je saoul ? Quoi qu'il en soit les signaux que je captais en provenance d'elle me disait la meme chose, elle devenait chaude comme de la braise minute apres minute… et moi aussi…

Vers 23H00, quelqu'un lança l'idée de jouer aux cartes, aussitot dit aussitot fait nous nous installames a la table… ronde.

Le hasard a voulut que je sois plus proche de ma fidèle copine que de son mari et de mon amie…

Que se passa t'il dans nos esprit, quel démon avait traversés nos têtes je ne le saurais jamais… mais le jeu commenca…

Je ne sais plus qui d'elle ou de moi commenca a faire du pied a l'autre, je me rappelle juste que de soudain sentir sa cheville frotter contre la mienne me fit l'effet d'une décharge éléctrique, j'ai immédiatement commencé à bander…

Je l'ai vu a moitié défaillir, ses yeux se sont fermées une fraction de seconde et sa langue a.

Humectée ses levres… j'en tremblais… de peur ou bien de desir ou peut être des deux a la fois.

Nos jambes se sont collées l'une a l'autre, chaque fremissement, chaque déplacement de tissus étaient pour nous comme une caresse ultime…

Le mouvement de nos jambes se mis a mimer le rythme de l'accouplement… un va et viens insoutenable de nos jambes qui glissaient l'une contre l'autre…

L'une de mes mains disparut sous la table… je ne pouvais plus me controler et j'avais desesperement besoin de la toucher… je savais qu'elle n'attendait que cela…

Les autres ne voyaient toujours rien a notre manège mais les verres ne cessaient de se remplir et de se vider, peu a peu la soirée basculait…

Ma main caressait sa cuisse… j'étais au bord de l'extase, je pressais sa chair entre mes doigts,

Elle écarta ses jambes… et mes doigts plongerent a la recherche de son entre cuisse que je devinais offert comme jamais… elle était trempée, je sentis la moiteur de son sexe a travers le tissu, ses levres était gonflées par le desir, je me mis a la masturber utilisant sa culotte comme un mince fil plongé entre ses méandres…

Parfois un déplacement de l'un des convives nous faisait tout stopper… mais nous ne pouvions nous empecher de remettre cela aussitot.

Je sentis sa main effleurer ma cuisse et remonter lentement… je bloquais ma respiration pour mieux sentir cette caresse… j'avais peur de me trahir, le moindre faux pas et nos deux vies explosait a la seconde…

Elle arriva a ses fins… et atteignit la bosse de mon pénis gonflé a en éclater… je me souviens mettre mordu la main a ce moment en prenant un air concentré sur mon jeux…

J'allais mourir sur place quand l'alcool, l'envie et la folie me fire commettre l'irréparable…

Je m'approcha de la table a me coller contre elle et de ma main je baissait la braguete de mon pantalon… immédiatement je vis son regards s'illuminer… elle y glissa sa main… je me mordit la lévre…

Ce fut la masturbation la plus longue, la plus lente, la plus incroyable et la plus déléctable de toute ma vie… la, sous une table pendant que son mari, mon ami jouaient avec nous… avec d'infinie précaution elle faisait monter et descendre mon prépuce en applicant une infinie variété de pressions differente sur la peau…

Mon sexe etait pointé droit vers le ciel sous la table completement sortie de mon pantalon, elle arrivait a jouer comme si de rien n'était avec son autre main, hormis le fait qu'elle était relativement collée a mon épaule, mais notre complicité et notre amitié nous y autorisait, personne ne se doutait de ce qui se passait a quelques centimètre sous la table…

Croyez le si vous voulez je me suis retenu a l'ulime seconde pour ne pas tacher mon pantalon de l'exterieur, ce qui assurement ce serait vue…

Mais a peine avait t'elle rangée mon sexe a sa place qu'a mon premier mouvement j'ai joui comme jamais dans mon pantalon… je sentais de longues rasades de sperme couler contre mes jambes… jamais je n'ai réprimé a ce point un cri… la décharge intérieur fut immense…

Ses doigts maculés de ma semence se retirent lentement de ma braguette et la elle fit le geste le plus incensé que je n'ai jamais vu… elle remis la main sur la table et je la vis sussoter son doigt comme si de rien n'était…

Bien des années plus tard je ne sais toujours pas ce qui nous a pris… nous nous sommes revus régulierement, elle a quittée son mari et moi j'ai changé de copines… nous gardons ce moment.

Précieusement dans notre mémoire, comme un secret défendu qui serait notre trophée…

Le chat.

"La nuit des regards"********************** ******

C'est toujours un moment un peut particulier… un curieux mélange entre peur, excitation,

Suspence et envie…

Ce n'est jamais moi qui propose le moment, toujours elle, il est important que cela vienne de sa propre initiative, après tout c'est elle qui sera le centre d'interet de notre public.

Bien sur parfois je n'en éprouve pas l'envie mais c'est étrange comment elle parvient a me l'a faire naitre rapidement…

C'est presque toujours le meme cérémonial, elle disparait dans la salle de bain pour se préparer… maquillage, sous vetements ultra explosifs et minimaliste, mini jupe ne laissant aucun doute sur le galbe parfait des ses formes…

Lorsqu'elle en sort je regretterai presque de ne pas en profiter a le seconde même mais… je le sais bien, cette nuit c'est "la" nuit… "sa nuit"… une soirée pas comme les autres, a la frontière du respectable et de la morale, cette nuit c'est la nuit du show…

Je sens déja monter en moi cette sensation lourde et suave que je connais si bien… l'envie… l'envie de vivre ces moments troubles, de sentir grandir l'excitation et de vivre des instants differents… une envie amplifiée par la sienne que je devine a travers son regard rieur et la subtile modification de sa gestuelle devenue tout a coup plus étudiée et plus lascive… elle en a envie tout comme moi.

Nous montons dans la voiture, invariablement elle se regarde dans le miroir du pare soleil, ajustant une mèche ou controlant l'effet de son rouge a lèvre aguicheur… elle le fera encore a plusieurs reprises entre la maison et "l'endroit"…

La voiture traverse Paris et se dirige vers l'ouest… vers les beaux quartiers, la ou la luxure est reine et ou les fantasmes ont pignons sur rue… nos coeurs accèlérent… y aura t'il du monde ? , trouvera elle des visages a son gouts ? ,

Oserons nous "le" faire ou comme parfois allons nous rebrousser chemin dépassés par notre propre.

Témérité ? … nous aurons la réponse dans quelques minutes a présent… nous nous engageons dans la première ruelle étroite…

Le premier passage est toujours une sorte de test, histoire de prendre le poul de l'endroit et de faire le poin.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


10020
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages