Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Moi, ma soeur et Julie

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 30031 lectures | ratingStar_125296_1ratingStar_125296_2ratingStar_125296_3ratingStar_125296_4

Chapitre 6 &ndash ;

L'explication Mon rêve érotique s'était interrompu, à cause d'un bruit vraiment répétitif, juste au moment où j'allais faire l'amour. Je ne savais pas qui était la femme dans mon rêve, c'était juste une ombre flou à la place de son visage. Quand je me réveilla, je compris que le bruit venais de ma porte. Quelqu'un tapé doucement mais sans interruption. Je regardais l'heure sur mon réveil électrique. Je me demandais bien qui ça pouvais être à une heure pareil, qui pouvais bien être réveillé à 5 heure et quelques du matin un lundi. Sûrement pas mes parents, ils étaient quasiment jamais là et quand c'était le cas, ils dormaient profondément à cause du travail épuisant que demandé le restaurent. Il ne resté plus que julie, qui dormait encore à la maison, et lea. Tout en restant dans mon lit, je me mit à parler d'une voix légère à la personne derrière ma porte. - Oui, qui c'est ? - c'est moi je peux entrer ? Il faut que je te parle. C'était la voix de ma soeur. La porte s'ouvrit lentement et lea entra dans la chambre. Elle referma ensuite la porte. Je ne comprenais pas ce qu'elle venais faire là, qu'avait-elle a me dire de si important au point de me réveillé ? Elle n'était pas très habillé, elle avais son soutien-gorge et sa culotte, une blanche cette fois, elle avais dû la changer. Je regardais son corps de haut en bas, elle n'avais même pas de chaussette, elle était pieds nue, ses cheveux était tout décoiffé comme si elle venais juste de se lever. Elle s'approcha de mon lit et s'assit près de moi. Elle aussi me regardais vite fait tout le corps mais elle fixa ensuite son regard dans mes yeux. - Je dois te dire un truc… - euh… oui dis moi, qu'est-ce qu'il y a ? J'étais inquiet, je ne savais pas du tout ce qu'elle allais me dire. J'étais encore à moitié endormit et j'avais du mal a réfléchir. - Tu nous a vu ce soir moi et julie en train de faire des choses dans notre chambre ? Mes yeux s'était brusquement ouvert en grand. Nom de… comment avait-elle fait pour me grillé ? J'étais de nouveau rouge et je commençais a bafouiller. - quoi ? Non… euh… mais de quoi tu parle ? … hein. Qu'est-ce que vous avez fait ?! … - ne fait pas semblant de pas savoir… tu sais bien de quoi je parle, je sais quand on me ment. - mais… c'est vrai… je suis resté dans ma chambre… et je me suis endormie très tôt… Après un long silence, ma soeur reprit la parole. - Je me suis levé pour aller au toilette tout à l'heure, et quand je suis revenu pour ouvrir la porte de ma chambre, il y avait un truc bizarre sur la poignée. Elle leva son bras et me montra l'intérieur de sa main droite. Il y avais un peu de ma semence dessus. J'étais très embarrassé, je croyais avoir tout nettoyer mais je n'avais pas vu qu'il y en avait sur la poignée de porte. Je ne savais plus quoi lui dire. Elle me dévisagea pendant un moment, puis ses yeux se sont baissé pour regarder vers mon bas ventre. C'est à ce moment que je réalisé que mon membre était levé à cause du rêve érotique que je venais de faire. Mon drap était jaune clair et ne caché pas grand chose. Mon slip était vraiment déformé et ça se voyais bien. - c'est bien ton sperme ça, non ? Je n'avais pas d'autre choix que de lui dire la vérité. -… oui, je vous est vu tout à l'heure. Elle se mit à rougir également. Puis elle articula quelques mots. - Je t'ai menti l'autre jour… - Pour julie ? - non, pas pour ça, julie m'a vraiment dit tout ça sur toi. - alors quoi ? - Marc ne m'a pas posé de lapin avant-hier… je l'ai plaqué et j'ai fait semblant de pleurer devant mes amies. - vraiment ?! - Si je l'ai plaqué c'est parce que… - continue. -… Elle se mit à fondre en larme. Je ne l'avais jamais vu comme ça. Soudain elle me serra dans ses bras sans que je puisse réagir. Elle ajouta une phrase. -… Je suis amoureuse de toi depuis toujours Chris. Mon coeur battait a cent à l'heure. J'avais les larmes aux yeux moi aussi. Je resserrai mes bras autour de sa taille en ajoutant un mot. - Je t'aime aussi Lea. Un long moment après cette déclaration d'amour réciproque, ma soeur engagea a nouveau la conversation. - Et pour julie ? - je ne suis pas certain de mes sentiments, je la trouve craquante c'est sûr mais… Je décidais de tout dire à lea. - Je veux que tu sois ma premiere… Sur ces mots, ma soeur commença a me caresser l'entre jambes à travers mon slip après avoir tiré les draps hors du lit. C'était une sensation toute nouvelle pour moi. Je me laisser faire quelques minutes avant de la caresser a mon tour, je passé mes mains sur ses jambes, puis je remonté vers le buste tout doucement. Elle se pencha vers moi et m'embrassa passionnément. Ma langue se mélangé à la sienne dans sa bouche. Sous l'effet de mes caresses, ma soeur mouillé de plus en plus, je pouvais sentir le jus sur sa culotte sous mes mains. Je décidais de passer à la prochaine étape en glissant un doigt dans son intimité. Elle poussa un petit gémissement. Mon doigt bougeais à l'intérieur de son vagin, c'était vraiment agréable, chaud, humide. En voyant que cela l'excité, je faisait des mouvements plus rapide encore. J'étais en train de doigté ma petite soeur, elle aimais ça. Elle passa ensuite sa main droite dans mon slip et prit mon pénis. Je sentais sa main froide faire des va-et-viens. J'étais extrêmement excité, je transpiré et je poussais aussi quelques cris. Nos visages se décollèrent et elle arrêta de me branler. Je sortie mon doigt plein de cyprine et le mis à ma bouche. C'était un peu amer mais j'aimais bien le goût. Elle se leva du lit et se mit à genoux devant mon sexe tout chaud. Elle me demandé sur un ton surexcité, avec des mots que je n'aurais jamais cru possible venant de sa bouche. - Tu veux que je te suce ? Pour seule réponse, je prit sa tête entre mes deux mains et l'avancée vers mon pénis. Je pouvais sentir le souffle chaud de ma soeur sur mon petit baton tout dur. Ma tête se poussa en arrière quand je senti ses lèvres mouillé sur mon gland. Elle faisait des petit mouvement de langue sur le dessus de mon pénis, puis sans doute par l'excitation qui me gagnais, je poussais sa tête pour faire rentrer mon membre entièrement dans sa bouche. Je n'aurais jamais cru qu'une sensation comme ça m'envahirai un jour. Elle faisait des mouvements plus rapide avec sa tête, poussant ma verge plus loin chaque fois jusqu'à atteindre le fond de sa gorge. Je n'avais pas l'habitude d'autant de plaisir, et je sentais que mon orgasme serais bientôt là. - Tu te débrouille vraiment bien, je vais bientôt jouir Elle sortie ma queue de sa bouche quelques instants pour me dire : - Tu peux jouir dans ma bouche, j'ai l'habitude d'avaler le sperme. Je veux goûter le tiens. Je rentrais à nouveau mon pénis dans sa bouche et je sentais qu'elle faisait des choses spéciales avec sa langue. D'un coup, je me mit à jouir avec une telle puissance que mon sperme gicla directement dans la gorge de ma soeur. Elle avala le tout en me souriant. Elle passa encore une fois sa langue sur mon pénis afin de tout nettoyer. Ma soeur venais de me sucer, j'en revenais toujours pas. - A toi de me faire du bien. Lèche moi comme julie. A suivre…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


125296
b
Moi aussi !
21 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages