Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

On s'est embrassé avec nos langues sensuellement

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin - 15/09/10 | Mis en ligne le 16/03/12
Mail  
| 615 lectures | ratingStar_229656_1ratingStar_229656_2ratingStar_229656_3ratingStar_229656_4
Après mon incursion sodomite dans l'univers de Boucher, j'ai refermé mon livre et tenté pendant une heure de travailler sans le support des images. Mais il va bien falloir que je recommence à mappuyer sur des illustrations et de plus, je dois bien reconnaître que...hum...après une heure de concentration et de sérieux, je m'accorderai bien une nouvelle pause fantasmatique ! Je crois que j'y prends goût ! Je reprends donc ce livre qui me fait tant rêver (Je n'aurais jamais cru qu'il puisse le faire autant) et je le feuillette, un peu au hasard cette fois. J'ai remis mon peignoir de bain mais je ne suis pas rhabillée, cet après midi de début de printemps est étonnement chaud. On se croirait dans...Tiens ! Justement ! Voila ce que je trouve, au détour dun page! Le très célèbre " Bain turc " d'Ingres: Cette toile m'a souvent évoqué ces visites médicales scolaires, à ma préadolescence, où nous attendions notre tour à linfirmerie, cette proximité des autres filles de ma classe comme moi en petite culotte et maillot de corps, qui provoquait un trouble que je ne pouvais comprendre à l'époque. Et là, sur le tableau d'Ingres, toutes ces femmes en tenue dEve, réunies ensemble...Je retire à nouveau mon peignoir, l'atmosphère me semble maintenant carrément étouffante...Moiteur du hammam où nous languissons, nous, femmes et concubines du harem... Je suis celle qui s'étire nonchalamment, les mains au dessus de la tête. Contre ma hanche, la tête d'Aïcha qui, allongée sur le tapis, semble somnoler. En face de moi Amina joue du luth. Le thé est servi sur une table basse, et le temps s'écoule doucement, dans ce milieu clos du palais et de son bain maure... Aucun homme ici autres que les eunuques et notre époux commun. Et nous sommes tant de femmes, comment pourrait il nous honorer assez souvent pour nous satisfaire toutes ? Le temps serait bien long, entre deux étreintes conjugales, si nous navions nos olisbos et nos jeux saphiques. Ils commencent souvent lors de nos longs après midi aux bains. Ainsi lorsque je tourne la tête sur ma droite, je vois que Khadija s'est blottie dans les bras de Leila dont la main vient ségarer sur le sein rond de sa compagne. Elle le flatte doucement, en pince le bout qui durcit et Khadija soupire. Je comprends que tout va partie d'elles, aujourdhui. Leurs corps laiteux et un peu potelés se serrent lun contre lautre, se parcourent de leurs mains, leur bouches se rejoignent à quelques centimètres de moi. Je sais qu'elles aiment être regardées et tendrement, je parcours de mes paumes leurs chutes de rein, m'aventure plus bas, vers leurs rondeurs les plus douces. Elles cessent un instant de s'embrasser pour me sourire, leurs longs cils noirs battent sur leurs yeux de biches et elles effleurent ma poitrine, en font dresser les mamelons. J'approche ma bouche des leurs et un jeu exquis se noue entre nos trois langues, qui se frôlent et s'enroulent, mélangent leurs salives. Leïla pointe la sienne contre mon palais, Khadija lèche mes lèvres. Je mordille celles de Leïla, et Khadija promène les siennes sur ma gorge... Je frotte ma peau en sueur contre leurs épidermes, enfouis mon visage dans leurs cheveux de soie...
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


229656
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages