Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Romain et sa belle soeur (n1)

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 34476 lectures | ratingStar_4771_1ratingStar_4771_2ratingStar_4771_3ratingStar_4771_4

Romain se marie dans 4 jours.

Les préparatifs ont lieu dans une effervescence totale. Les journées sont bien remplies.

Laura va devenir sa femme, il la fréquente depuis le lycée, 6 ans déjà qu ils sont ensemble et quelques mois, qu ils vivent dans le même appartement.

Sa future épouse est douce, assez jolie mais boulotte. Elle a bien tenté de perdre les quelques kilos en trop pour le mariage, sans succès. Les petits bourrelets sont restés.

La vie s écoule paisiblement à ses cotés.

Pour le mariage, Laura a tenu à inviter sa sur aînée, qu elle n a pas revue depuis plusieurs années, et cela malgré la forte opposition des parents. Romain n a jamais réussi à savoir ce qui s était passé pour qu elle soit bannie de la famille.

Il sait seulement que pour Laura, il est inconcevable que Mélanie ne soit pas présente.

Elle vit désormais à Marseille et a promis d être là.

C est aujourd hui, qu ils vont la chercher à la gare. Evidemment elle logera chez eux jusqu au mariage.

Laura trépigne sur le quai quand enfin le TGV arrive, quelques minutes plus tard, les voyageurs descendent.

Les yeux écarquillés, elle tente de la reconnaître parmi la foule.

Enfin une femme vêtue de noir, s avance vers eux, Laura hésite un instant avant de se jeter dans les bras de sa sur.

Romain en profite pour détailler la nouvelle arrivante, perchée sur des hauts talons, des bas noirs et un tailleur assez sexy composent la tenue de sa future belle sur, elle est maquillée de façon très sophistiquée, tirée à quatre épingles, on ne dirait pas qu elle vient de passer 7 heures dans un train.

Elle est sublime.

-Mélanie, je te présente Romain.

Sans hésiter, elle l embrasse comme si elle le connaissait depuis toujours. Il respire alors son parfum enivrant, l accolade dure quelques minutes, le jeune homme en est un peu gêné, ou a-t-il seulement rêvé !

Tous les trois se mettent en route vers l appartement.

-Tu sais, dit Laura à Mélanie, je ne suis en congés que demain soir, tu vas devoir rester avec Romain, vous pourrez faire connaissance avant le mariage, je suis si contente que tu as accepté notre invitation.

-Je n aurais manqué ça pour rien au monde, petite sur ! Ne t inquiète pas pour moi, je suis sûre que Romain et moi allons bien nous entendre, n est ce pas ? Dit elle.

Le jeune homme hoche la tête, il se sent mal dun seul coup, il ne saurait dire pourquoi, un sentiment étrange. Le regard perçant de Mélanie le transperce, le visage est agréable à regarder, juste les yeux qui sont glacials.

Après quelques minutes en voiture, la Scénic se gare devant l immeuble.

-A ce soir, je fais au plus vite ! Bisous, mon ange dit Laura à Romain.

Puis Laura démarre en trombe, les laissant sur le trottoir. Romain s empare des valises, quelques instants plus tard, ils arrivent dans le logement.Il pose les bagages dans la chambre d invité et fait visiter l appartement à Mélanie qui regarde le tout, avec une moue de dégoût.

-J'ai l impression que ma sur n est pas une fée du logis, ironise t-elle.

-Les préparatifs et le boulot nous accaparent beaucoup dit-il.

-Oui, c est évident, fais moi couler un bain ? Demande t-elle froidement.

Romain est un peu surpris du ton autoritaire, mais.

S empresse de remplir la baignoire. Il pense à quel point, les soeurs sont différentes.

- ça vient ce bain ? L entend t-il crier de la chambre.

Décidément, elle ne manque pas de culot. Les 2 jours avec elle, risquent d être difficile à vivre.

-Tu as pensé au bain moussant, ajoute t-elle dans son dos.

Il se retourne pour lui rétorquer, que tout est là, à sa disposition, quand stupéfait, il la voit nue devant lui.

Un corps magnifique, de longues jambes, la taille fine, de magnifiques seins agrémentés de tétons saillants roses foncés. Le sexe complètement épilé,

C est dailleurs la première fois qu il en voit un, Laura a une petite touffe très poilue.

Elle a relevé ses longs cheveux noirs, elle est magnifique dans cette nudité totale qu elle expose sans pudeur. Romain bafouille, rougit, tente de quitter la petite salle de bains, mais Mélanie se frôle contre lui, faisant mine de tâter la température du bain.

-Je m en doutais, l eau est trop chaude dit elle en râlant, ne reste pas comme ça, la bouche ouverte, aide moi à entrer dans le bain.

Elle lui tend la main, et enjambe la baignoire, il voit alors sa chatte dans les moindres détails, il en éprouve une forte érection, il a honte de lui. Il sort précipitamment de la petite pièce.

Il reste assis sur son lit, tentant de se calmer, il.

S en veut de ne pas avoir réagi plus fermement. Il a honte de bander à la vision d une autre, son sexe lui fait mal, il essaie de ne plus penser à ce corps nu, à ses seins et surtout aux petites lèvres humides de sa chatte. Il se sent penaud.

-Romain, viens m aider !

Mais elle ne va pas le laisser tranquille une minute, pense t-il alors !

Il se lève d un coup, il va lui dire que son attitude est inconvenante.

En quelques enjambées, il est dans la salle de bains. Il reste tétanisé, elle est debout dans la baignoire, le corps humide et brillant, elle est de dos, il ne voit que sa chute de reins, ses fesses fermes.

-Frotte moi le dos, allez presse toi donc !

Il s empare de l éponge… Puis brutalement la jette avec force dans la mousse et quitte la salle.

D eau.

-Faites le vous-même ! Ajoute t-il avant de claquer la porte.

Il est sidéré de l audace de cette femme, il hésite entre appeler Laura et se taire, pour ne pas lui faire de mal, elle est si heureuse du retour de sa grande sur.

Il réintègre sa chambre avec l intention d y rester jusqu au retour de sa fiancée, il a quelques heures devant lui, et tente de se plonger dans un bouquin, afin de se calmer.

Le livre est assez inintéressant et Romain finit par.

S assoupir.

Quand à Mélanie, elle sort du bain, se sèche et.

S enduit le corps d un baume laissant sa peau toute douce. Elle sourit à nouveau, pensant à la gêne de son futur beau frère, pas mal d ailleurs, et qui est sûrement loin d imaginer à quel point la soeur aînée est une vraie… qui aime se servir des mecs et les jeter ensuite.

Elle a follement envie d en faire son petit joujouJuste pour que le séjour soit moins ennuyeux.

L appartement est silencieux, elle écoute derrière la porte de la chambre, pas le moindre bruit, doucement elle ouvre. Il dort paisiblement.

Mélanie a déjà en tête ce qu elle va lui faire.

Doucement et très adroitement, elle zippe la fermeture éclair du jean.

Il ne bouge toujours pas.

Rassurée par le léger ronflement, elle extirpe précautionneusement du boxer, l objet de sa convoitise.

C est parfait, son souffle régulier lui indique qu il dort toujours. Elle se faufile habilement entre ses jambes, et subtilement sa bouche engouffre le sexe, elle est d une douceur exquise et se délecte de cette queue qu elle violente…

Romain dort comme un bien heureux, il fait un rêve si agréable, un rêve érotique, il bande et une bouche se régale de sa verge. C est délicieusement bon, quel enchantement que cette langue qui s enroule, le happe. Un rêve, comme il aimerait en faire plus souvent.

La bouche de Mélanie suce la… toute gonflée maintenant.

Du coin de l il, elle scrute une paupière qui.

S agite, un mouvement de l homme.

Rien.

Elle accentue la vitesse, il frémit dans sa bouche, Mélanie sait y faire, elle veux qu il jaillisse, qu il se vide en elle, elle caresse les couilles toutes douces.

Romain les yeux clos, tressaille soudain, dans un demi sommeil, il bouge un peu et finit par se rendre compte que le rêve n en est pas un, ses yeux s ouvrent timidement et s écarquillent en croisant aussitôt, ceux de Mélanie.

Elle a la bouche remplie de sa b.te. Il s agite, voudrait se dégager, mais la bouche l aspire, le dévore, c est tellement bon, incontrôlable, il jouit longuement.

Mélanie satisfaite, avale la moindre goutte, lapant la queue, se régalant devant l homme anéanti de la situation et de la jouissance procurée.

Enfin elle lâche la tige ramollie, et enjambe l homme pour s asseoir sur son ventre.

-Alors beau frère, ça t a plu, j'ai.

L impression !

Il détourne la tête, honteux. Fermement, elle lui tient la tête.

-Regarde moi quand je te parle ! A mon tour maintenant de jouir, tu ne crois pas que tu vas t en tirer, à si bon compte. Caresse moi les seins.

-Vous n'êtes qu une malade, fichez moi la paix !!!

-Tu plaisantes ? Je te ficherais la paix quand JE l aurais décidé, et pour le moment, j'ai envie de jouer avec toi ! Caresse moi les seins et fais ça bien, tu as peut être envie, que je parle de tes exploits à ma sur. Je suis sûre que de savoir que tu t es vidé dans ma bouche, va lui plaire.

-Vous me dégoûtez. ! Dit il écoeuré.

-Mais je m en fiche, tu vas juste faire tout ce que je te dis et surtout tout ce que je veux, jusqu à ton mariage. Ma sur ne se remettrait pas d une rupture, 2 jours avant les grandes épousailles avec son chéri, et comment pourrait elle croire que tu n y es pour rien… !

Elle s empare des mains de l homme qu elle place sur ses seins, ils sont fermes, doux, les pointes bien érigées.

Il la caresse sans conviction, bien que le fait de sentir son pubis dénué de poils sur son ventre, le place dans une situation délicate et difficile. Car il trouve ce sexe lisse extrêmement excitant.

Elle se penche vers lui, les tétons proches de sa bouche, elle lui intime de les sucer. Timidement, il.

S en empare, ils sont si gros, il les suçotent, elle frotte son sexe sur lui, elle est humide. Puis.

S avance un peu plus et finit par lui offrir sa chatte à lécher, les petites lèvres sont trempées de mouille odorante, luisante. Il aimerait ne l avoir jamais rencontré, mais elle est si exitante, il est si faible. La petite chatte épilée s abaisse davantage. Mélanie exigeante, réclame la bouche qui enfin la lèche, doucement d abord puis, furieusement ensuite.

-Mmmm oui continue, bouffe la moi ! Ahhhhh.

C est bon, glisse ta langue sur mon clito.

Romain oublie tout, son mariage, sa belle sur, il ne pense qu à se repaître de la cyprine abondante qui.

S écoule des petites lèvres juteuses. Inconsciemment il bande à nouveau, terriblement excité.

-Mmmm Tu n es quun porc assoiffé de sexe, tu as envie de moi, tu as envie de me baiser ?

Elle se pince le bouts des seins, alors que la langue la fouille.

-Continue, n arrête pas, je vais jouir avec ta langue d immonde cochon, Ahhhhhhh je jouisssssssss.

Elle s écoule dans la bouche d un Romain devenu fou. Puis satisfaite, elle s allonge sur le lit et lui intime de lui ramener quelque chose à boire.

-Tu as bien une boisson fraîche ? Allez grouille toi un peu, tu es tellement mou.

Romain se lève sans rétorquer, son jean lui tombe aux pieds, sa queue bien raide se dresse scandaleusement.

-Enlève cet horrible pantalon et ce slip ! Mais quel abruti mets encore des slips. Enlève moi ça immédiatement !

Romain confus et rougissant enlève le tout, sans dire le moindre mot, il se rend bien compte qu elle est humiliante vis-à-vis de lui, mais il est incapable de la remettre en place.

-Mais presse toi donc, j'ai terriblement soif, quel empoté tu fais !

Il disparaît dans la cuisine alors que Mélanie est plus que satisfaite, sa petite sur va épouser un abruti mais au moins, elle a pu vérifié, il sait se servir de sa langue. Et elle sent qu il sera dune grande docilité.

Le futur marié arrive avec un jus de fruit bien frais. Sans le moindre merci, Mélanie s en empare et le boit d un trait en le toisant. Puis se moque de lui, en voyant sa… débandée.

-Mon pauvre Romain, tu n es pas au meilleur de ta forme, viens te mettre à coté de moi, et à quatre pattes.

-Ecoutez Mélanie, je pense qu il vaut mieux que nous en…

-Silence, je ne crois pas avoir demandé ton avis, crie t-elle dune voix glaciale, mais en lui caressant la queue.

Elle prend le sexe à pleines mains, et l oblige en lui tirant dessus, à se placer dans la position exigée.

Romain a terriblement honte de sa déchéance, il est pourtant à quatre pattes sur le lit qui abrite les amours tendres avec Laura. Il ne comprend pas comment il accepte de se laisser humilier ainsi. Quelque chose en lui refuse totalement ce ravalement, mais une autre partie de lui-même, trouve une excitation toute nouvelle, à son rabaissement.

Mélanie jubile, elle regarde l homme dans l imposture indécente, il ne bouge pas. Elle lui passe la main sur les fesses, puis d une claque, elle lui fait comprendre qu elle désire qu il s écarte bien.

- Tu as un beau cul, ajoute t-elle ! Tu aimes qu on y enfonce un doigt, dis moi ?

- Mais non, je n aime pas ça et puis Laura non plus.

Elle continue de lui caresser le cul, puis les mains par-dessous lui caresse les couilles.

Il aime ça, il en oublie presque la posture lubrique.

-Reste ainsi, ne bouge pas, je reviens dit elle !

-Mais enfin, je ne…

Une claque s abat sur les fesses qui rougissent aussitôt, il crie de surprise, de honte et de rage.

Sans dire un mot, elle prend le foulard et l écharpe qu elle avait repérés plutôt, puis décide d entraver.

L homme en lui attachant les poignées aux barreaux du lit.

Romain réagit mollement, mais pourtant se laisse faire, devenu complètement malléable. Il réalise qu il est incapable de se rebeller contre cette femme autoritaire.

Puis toute féline, elle quitte la chambre pour en revenir avec quelques petites choses.

Elle constate avec satisfaction qu il ne bouge pas, les bras en croix, ligoté au lit.

Elle reprend le massage des fesses, puis mouille son index de salive et entreprend de l enfoncer dans le petit trou très fermé.

-Non, Mélanie, pas ça !

-Laisse toi faire, regarde toi !

Elle se lève et ouvre la penderie avec un grand miroir, il se voit à genoux, le cul en l air sur le joli couvre lit que Laura a acheté, il y a quelques jours, il est pitoyable, ainsi attaché.

Il a honte, tellement honte et il la voit elle aussi, magnifique. Insolente, sexy, désirable, il voit son sexe qu il a léché si avidemment tout à l heure, elle approche son beau visage de ses fesses et lui fourre sa langue dans son anus, tout en le léchant, elle le regarde dans le miroir. Puis ajoute :

-Alors mon s@lop, tu aimes ce que je fais, dit elle, en lui enfonçant à nouveau un doigt.

Romain tressaille, pourtant il bande.

-S il vous plait Mélanie.

-Ah ça suffit, je ne veux plus tentendre.

Elle lui enfonce dans la bouche son slip qui traîne à terre, puis prend le tube de lubrifiant, en dépose une énorme noisette et enfonce encore le doigt qui rentre plus facilement. Elle voit son regard affolé dans le miroir, elle lui caresse les couilles, la… il se détend un peu, pensant naïvement quelle sarrêtera là.

Mais Mélanie est d une perversité incroyable, elle a décidé de lui défoncer son petit cul avec le gode qu elle a amené dans sa valise, un magnifique gode noir, d une taille respectable. Elle ajoute encore du lubrifiant et sort l engin caché sous le drap.

Elle regarde à nouveau dans la glace, il voit l objet et tente de se soustraire à sa folie.

-Chut, ne bouge pas ! Je vais te le mettre comme une petite… tu vas l avoir dans le cul, tu verras comme c est bon, je vais te faire jouir comme jamais tu nas joui !

Les cris étouffés retentissent dans la chambre, Mélanie sen fiche bien.

Lobjet se présente devant le petit trou, puis elle lenfonce lentement, les chairs sécartent, et le gode poursuit son avancée dans lanus. Romain est rouge, il halète, il souffre.

-Sois courageux, tu lui enfonces bien ta… dans le cul de ma sur ?

Le gode a presque disparu dans le cul, les cris étouffés sont devenus des gémissements, Mélanie n en est pas sûre, mais elle a l impression que ce cochon aime en avoir une dans le cul.

Effectivement, après l horrible douleur des premiers instants, se sentir ainsi défoncé est une révélation, Romain bande comme jamais, il se fait ramoner le cul et il adore ça.

Mélanie enlève le slip de sa bouche.

-Alors ma cochonne, tu aimes ça, on dirait ! Regarde dans le miroir, comme la grosse queue noire te défonce le cul.

Il n en peux plus, cette femme le rend dingue, il est devenu sa chose, il voit sa jolie main aux ongles vermillons tenir le gode noir, lui défoncer son cul, il est au bord de la jouissance, Mélanie s en rend compte et lui dit.

-Ne jouis pas, pas encore ! Je le déciderais, retiens toi encore !!!!!!!

Elle active le pieu dans sa chair, il gémit.

-Tu es fier de te toi, te faire baiser comme une… tu mériterais de faire défoncer par un vrai mec, ça te plairait ça, hein ?

C est trop bon, il a envie de jouir, il a du mal à se contenir encore.

-S il vous plait Mélanie !!!!!

Elle lui laisse le gode dans le cul et passe sous lui en disant.

-Viens jouir dans ma bouche.

A peine la bouche s empare du sexe, il se vide en jets d une intensité impressionnante et hurle sa jouissance.

Mélanie avale le foutre avec avidité. Elle aime avaler le sperme.

Tout compte fait, les deux jours risquent de lui plaire…
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


4771
b
Moi aussi !
38 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages