Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Severin est prit d'un désir immense à la vue de cette femme

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 755 lectures | ratingStar_230042_1ratingStar_230042_2ratingStar_230042_3ratingStar_230042_4
Comme souvent, Séverin traîne dans ses librairies favorites. Il prend son air curieux et sérieux et fouille un peu du coté des livres de S-F, puis des polars, mais son regard balaye le bas de l'étagère, là où il sait que sont rangés des livres interdits aux petits garçons. Tout en suivant du doigt les tranches des livres devant lui, ses yeux eux suivent les tranches du bas, essayant de reconnaitre un titre, un auteur...Il sait ce qu'il lui en coute de se baisser et de marquer ainsi son coupable intérêt pour cette littérature, alors il tâche d'éviter de se baisser pour rien, repérant une proie digne d'intérêt avant l'aveu. Et de proie, il en voit une: "Dresseuses d'hommes", un de ces titres qui provoque des fourmillements singuliers dans le bas ventre de ce grand et sérieux jeune homme. Il n'y résiste pas et plonge. La librairie est oubliée et c'est le coeur battant qu'il sort le roman du rayon. Il l'entrouvre, le feuillette, guettant les lignes, les titres, les quelques illustrations. Il commence déjà à imaginer qu'il va lui falloir réunir son courage et se présenter à la caisse avec ce titre lorsqu'un parfum capiteux lui fait soudain tourner la tête et découvrir à sa droite des jambes de femme. Il est paralysé, réalisant que cette femme est près de lui depuis un moment. Il n'ose tourner la tête mais voit se balancer tout doucement les bords d'une ample jupe plissée noire. A sa surprise honteuse de penser que cette femme a peut être vu les illustrations qu'il feuilletait, Séverin voit se méler une sourde excitation. Excitation qui ne fait que s'amplifier lorsque, toujours pétrifié, Séverin voit la femme poser un pied sur l'avant dernière étagère; la longue jupe est fendue et si le mouvement ne peut montrer quoi que ce soit à quiconque, la position du jeune homme lui révèle une longue jambe gainée de noir, qu'il suit hypnotisé de l'escarpin à talon haut, jusqu'à la boucle d'une jarretelle, en passant par le bord sombre du bas. Une seconde seulement car la femme rabat sa jupe sur sa jambe, d'un geste tout aussi naturel. Séverin a le feu aux tempes. Il voudrait se redresser, lever la tête au moins sur cette femme, mais ce qu'il tient encore ouvert entre ses mains et l'état de son ventre le fait hésiter. La dame tourne alors les talons,et dans un mouvement ample de la jupe, qui frole le visage de Séverin, les jambes et le parfum disparaissent. Séverin ne peut s'empecher de suivre des yeux sa démarche, le balancement de sa jupe sur ses chevilles. Il attend que la rougeur quitte son front, que son ventre soit "présentable"...Il prend le livre, paye rapidemment et sort enfin. L'air frais le cueille mais ce n'est qu'après quelques dizaines de pas qu'il reprend son calme. Il sourit de sa gêne et chasse la vision de la dame du magasin en détaillant quelques fraîches jeunes femmes...Il se sent à nouveau sûr, calme, un homme à l'aise qui doit se rendre à un important rendez vous professionnel. Il doit rencontrer le directeur d'une société de formation pour adultes. Ses connaissances lui permettent de briguer un poste de formateur.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


230042
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages