Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un après-midi érotique après le tennis ...

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 4596 lectures | ratingStar_28841_1ratingStar_28841_2ratingStar_28841_3ratingStar_28841_4

En ce beau dimanche d'août et par un beau soleil, un peu de sport ne peut pas faire de mal. Moi, comme chaque dimanche après midi, je joue au tennis avec une amie et pratiquer ce sport me détend et m'aide à garder la forme. J'aime ce sport et je joue assez régilièrement. Il fait 27° ; sur le court de tennis, je joue depuis quelques minutes quand je vois arriver deux jeunes femmes entrer sur le court d'à coté. Je repère la première d'entre elles, avec ses cheveux mi-longs chatains et un joli visage. Je te repère sur le terrain qui jouxte le mien. Tu t'inities au tennis et cette première va te conduite bien plus loin que tu aurais pu l'imaginer au début. Tu commences à taper dans la balle tout en regardant mes gestes pour voir comment mieux jouer. De mon coté, je remarque ton envie de bien faire et ton attention. Ta tenue, toute blanche, jupette et petit haut blanc également, laisse apparaitre que tu ne portes pas de soutien gorge. Ta jolie petite poitrine s'agite quelque fois sous les coups que tu portes à la balle jaune ? . Encore troublé par cette découverte, je continue à jouer mais mon attention n'est plus vraiment là ! D'autant plus que le soleil joue avec les couleurs et sa lumière pénètre les fibres de ta jupette laissant voir un joli petit string bleu en coton. Mes yeux n'arrivent plus vraiment à suivre et à taper la balle, j'essaie de me concentrer quand même ? . Quelques balles encore et mon attention baisse d'intensité ! Puis une balle facile manquée, ma balle s'en va de l'autre coté, sur ton court de tennis, passant devant toi. Je m'approche du grillage et je comprends que tu l'as vu, nos regards se croisent, tu te diriges alors vers la balle et te baisses pour la ramasser. Je jette un petit coup d'il sur ta jupette blanche qui ne me laisse pas indifférent ? . Tu t'approches du grillage qui sépare nos 2 courts et me renvoies la balle, ton visage doux et tes yeux marrons me rendent tout chose ? … Nous reprenons chacun nos échanges et nos regards se croisent de en. Toi pour me regarder et voir les gestes et moi, pour voir si tu es attentionnée à mes gestes ! Après deux heures de jeu, nous sommes en sueur. De ton coté, tu termines de jouer et commence à fatiguer ! 2 heures de tennis pour une première, c trop ! Je commence, moi aussi, à fatiguer. Le soleil tape fort. Tu arrêtes, ranges tes affaires et sors du terrain pour te diriger vers les vestiaires. Tu as un petit coup de fatigue et une bonne douche tiède te fera le plus grand bien. Fin de la partie pour moi aussi. Je me dirige vers les vestiaires pour prendre ma douche et me changer… Je me dirige donc vers les vestiaires… En cet fin d'après midi, il n'y a quasiment plus personne. Le batiment est quasiment vide… les dernières personnes partent pour rentrer chez elles. J'entre dans le batiment et dès mon entrée, j'entend au loin de l'eau qui coule… Je me dirige vers les vestiaires hommes, entre et pose mon sac de tennis. Je suis harassé, j'ai chaud. J'enlève mon short, mon T- Shirt, mon slip, bref, tout mes vêtements afin de me rafraichir sous la douche… Je me souviens de toi, que j'ai vu sur ce court et surtout de ton regard de braise qui m'avait troublé un peu plus tôt dans l'après midi… je me souviens de ton corps dans cet ensemble que tu portais ? … Est ce toi que j'entend encore sous la douche ? Peut être… J'ai envie d'aller voir, j'ai envie de te revoir… Mais je ne saurai oser. Je n'ose pas me dire que le trouble que je ressens est imputable à la jolie jeune fille aux cheveux chatains que j'ai vu avant ? D'un élan, je ressors mais j'aimerai me retenir ? … Tout doucement, je sors des vestiaires hommes et m'introduis dans le vestaire femme, qui est vierge de tout objet sauf ton sac et ta jupette blanche que j'aperçois par terre. Je m'en approche et je vois posé à coté, ton joli string bleu… je l'imagine sur toi ? … je ressens des tréssaillements dans tout mon corps, ce moment, mélange d'excitation, de peur et de silence, me fait vibrer… je sais que tu es derrière, j'ai peur que tu m'entendes mais j'ai envie que tu me devines, que tu saches que je suis là… La porte de la douche est entre ouverte, je m'approche tout doucement et mon regard reste fixe, immobile comme figé par la beauté du spectacle qui s'offre à moi. L'eau coule, ruisselle sur tes seins, tes fesses, il fait chaud, l'atmosphère est moite de chaleur, de vapeur, et mon corps s'emplit de désir… J'ai envie d'entrer, j'ai envie de coller mon corps au tien mais comment faire, que dire ? Je n'ose m'approcher… je sens la vapeur qui m'enveloppe, le désir qui monte, la tension monte aussi… Tu es là en face de moi, l'eau ruisselle sur tes épaules, tes reins, parcoure la courbe de tes fesses ? . Mon corps frémit de désir, je tremble d'envie… Je te vois nue, danser sous cette eau régénératrice, ce filet d'eau, cette porte entrouverte nous sépare mais portant l'envie de te rejoindre est de plus en plus forte… il fait de plus en plus chaud ici, mélange de moiteur, de chaleur et de désir, je vois ton médaillon gris quasiment collé entre tes seins sous l'effet de l'humidité… tes seins affermit par la chaleur sont magnifiques. La mousse qui parcoure ton corps va et vient sur toutes les parties et ce parfum de goyave m'enivre… Alors que tu as le dos tourné, je vois la courbe de tes fesses et l'eau qui ruisselle, me donne une envie extraordinaire d'entrer sous la douche avec toi… Que faire ? Te voir ainsi nue, sous cette eau chaude coulant le long de ton corps ? Provoque chez moi plein de frissons ! D'un élan, je me décide !! Je ne me reconnais pas en faisant cela mais je me lance ! Sans bruit je m'approche de toi et seul le contact de mon torse avec ton dos te fait te retourner… Surprise mais pas trop, tu me regardes droit dans les yeux, puis, d'un sourire entendu, tu me fais comprendre que tu m'avais vu dès le début Ma surprise n'en était une qu'à moitié ! Ton regard commence à me dévisager de haut en bas, l'eau ruisselant sur tes cheveux,… Tu abaisse alors ton regard et parcoure mon corps sans t'arrêter de haut en bas… puis remonte, parcoure les genoux, les cuisses et s'arrête un instant sur mon sexe. Tu regardes un instant puis remontes jusqu'à mon visage ? . Et s'arrête sur mes lèvres puis mes yeux. Mon regard te laisse comme immobile. Tes seins se durcissent encore plus, ils s'emplissent de désir… Mon corps frémit lorsque tes mains douces se posent délicatement dessus… Tu me caresse, fais mousser le gel sur mon torse, les bras, le dos, tu descends lentement vers les jambes, les fesses en évitant mon sexe qui commence à durcir… Nous sentons le désir monter l'un pour l'autre et l'excitation mutuelle va décupler nos sensations… Tes mains délicates parcourent mes épaules et mon cou. Mes mains viennent de poser sur tes hanches et tes fesses que j'avais remarqué dès le début. Rondes, belles, délicates, je les avais aimé tout de suite ! Tu sais que ça va être bon. Je le sais aussi. Mon corps est excité comme jamais, ton corps est empli de désir également… Je te caresse partout et fais mousser le gel aussi, avec mes mains, je parcoure tes seins et descent lentement vers tes fesses, que je presse avec mes mains… Je les adore et tu le sais, tu l'a bien compris ! Nos corps collés l'un à l'autre, l'eau ruisselle sur nous, nos bouches s'affleurent, se cherchent ? . Je masse tes seins, je caresse ton corps qui frémit sous mon passage ? . Je caresse tes cheveux et colle ta bouche à la mienne, nos langues langoureuses se chevauchant magnifiquement ? . Ma main droite descend légèrement, effleure délicatement tes seins, les contourne, effleure ton nombril, descend jusqu'à ton minou, qui entretenu et taillé comme le mien, s'offre à moi, s'offre à ma main ? Je masse délicatement ton clito, mes doigts vont et viennent, tes yeux se ferment de plaisir ? . C bon ? .
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


28841
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages