Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un massage qui dérape

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 6940 lectures | ratingStar_31071_1ratingStar_31071_2ratingStar_31071_3ratingStar_31071_4

Mardi soir, la journée a été longue. Je me rends dans un salon de massage, je moctroie un petit moment de détente La directrice du salon maccueille et minstalle dans une petite pièce où règne une douce pénombre, seules des bougies de part et dautre de la pièce mettent un peu de lumière. Apaisée par la douce chaleur qui inonde ce petit salon, je me dévêtis et mallonge sur la table de massage, vêtue de mon seul string.

Alors quune musique douce et jazzy envahie la pièce, la porte souvre lentement sur un jeune homme. Torse nue, la peau hâlée par le soleil, mon masseur sapproche de moi dun pas assuré, un regard de braise et le sourire aux lèvres. Ses yeux sur mon corps embrasent mes sens et bientôt ses mains se posent sur mon dos tendu. Ses gestes suivent le rythme de la musique, ses mains descendent le long de mon dos, sapprochant au plus près de mes fesses, puis remontent, passent sur le côté, frôlant ma poitrine il me faut patienter encore 10minutes avant quil ne daigne mettre ses mains sur mes fesses, ce qui me fait frissonner, ses gestes sont doux et fermes à la fois. Quand je sens sa main sinsinue entre mes cuisses mon bas ventre sembrase. Mon beau masseur continue ses caresses dune main et masse mes jambes de lautre. Je sens que mon string shumidifie de plus en plus lorsquil me fait signe de me tourner.

Lorsque je me retourne, mon regard se pose sur son entrejambe. Je le vois serré dans son pantalon de lin blanc. Je sens ses yeux sur ma poitrine voluptueuse. La vue de ce sexe gonflé et son regard brûlant sur mes seins enflamment mes sens. Malgré lenvie que je sens monter en lui, mon jeune homme continue son massage. Il commence par mon visage, ses mains douces semblent flotter sur moi, quand je sens un doigt sinsinuer entre mes lèvres je le lui mordille, lui suçote, laspire. Je me sens de plus en plus mal à laise mouillée dans mon string. Il reprend son massage tant bien que mal, je sens son sexe se dresser tout contre mon flanc tandis que ses mains parcourent ma poitrine. Mes tétons pointent sous ses caressent, je décide alors de maventurer dans son pantalon. Sa queue nattendait que ça, dès que je la libère elle prend tout son volume. Je la prends alors dans mes mains et le masturbe pendant quil me mordille les tétons. Japproche mes lèvres de son sexe et tandis que les siennes aspirent mes tétons, je fais de même avec son gland. Hmmmm.

Je suis trempée, ses mains passent doucement de ma poitrine au bas de mon ventre, je ne peux plus retenir un gémissement alors que je lui lèche la queue ses doigts trouvent le chemin de mon clitoris, il le titille doucement je nen peux plus, jaccélère le mouvement, ma langue samuse sur son sexe, mes lèvres aspirent son gland et mes mains caressent ses testicules. Je le sens durcir de plus en plus entre mes lèvres.

Je cesse de le sucer et me lève pour le pousser sur la table de massage, cest à son tour de se coucher et de subir mes mains caressent lensemble de son corps, sauf son sexe que je sens frémir. Mes lèvres accompagnent le mouvement de mes mains, je lembrasse, lui mordille le lobe, le cou. Chaque centimètre carré de son corps à droit a cette torture mais ses mains nont pas la permission de me toucher. Cest un calvaire pour moi aussi que je décide darrêter. Jenlève alors mon string et vient masseoir sur lui, je mempale sur sa… Hmmmm. Il me remplit entièrement. Je ne bouge pas pendant quelques secondes afin de bien le sentir, puis commence un va-et-vient, lentement. Il décide enfin de caresser ma poitrine, un sein dans chaque main quil pétrit, me faisant gémir de plus en plus fort. Jaccélère alors le mouvement et lui caresse les testicules au même rythme, ses mains et sa bouche se serrent alors sur mes seins. Puis il me fait relever pour me prendre en levrette, en appui sur la table. Il commence par faire glisser sa… le long de ma fente trempée, puis rentre, de quelques centimètres seulement et fait des mouvements circulaires, faisant gonfler mon clitoris. Puis il senfonce en moi dun mouvement brusque, sarrêtant quelques secondes pour me laisser mhabituer à lui, et se retire entièrement. Sa queue me manque, je le supplie de me la mettre, ce quil sempresse de faire, et daller et venir très rapidement. Mon masseur, tout en me remplissant, me caresse le clitoris, je sens le plaisir monter. Il accélère encore le mouvement avant de le ralentir peu à peu, je sens son sexe de plus en plus gros, de plus en plus dur. Il se retire à nouveau et senfonce doucement dans mon ventre, un dernier mouvement et il seffondre sur moi, en poussant un râle rauque. Il continue pourtant à me caresser, puis glisse à mes pieds, sa tête entre mes jambes. Ses lèvres sapprochent de mon entrejambes, ses mains caressent mes cuisses puis il aspire mes lèvres, sa langue joue sur mon clitoris et je sens un doigt senfoncer en moi. Je soupire de plaisir, je ne peux plus me retenir de crier. Un deuxième doigt au fond de mon vagin et sa langue va de plus en plus vite. Ses doigts fond des va-et-vient rapides, puis ses mouvements ralentissent mais sa bouche maspire toujours, de plus en plus fort. Je jouis en poussant un cri. Mes jambes ne me tiennent plus, je mécroule à ses côtés, nous nous embrassons, partageons mon jus.

Des coups frappés à la porte : _ tout va bien ?

Mon masseur se relève, se rhabille et me laisse reprendre mon souffle. Il sort de la cabine. Je ne le reverrai jamais.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


31071
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages